Les data centers Microsoft servis au minimum faute d’approvisionnement

A ce jour, plus de vingt centres Microsoft marchent avec une « capacité de serveur limitée ». La situation mondiale de pénurie d’approvisionnement en est la cause.

Microsoft dans une situation problématique d’approvisionnement ?

Un rapport de l’entreprise partagé sur The Information explique la situation problématique. Ce document aurait effectivement été rédigé par deux responsables auprès de la boîte et un ingénieur rattaché à un client fidèle. Certains data centers seraient alors dans la zone jaune. Puis, une autre source de l’entreprise affirme que presque douze data centers resteraient dans cette zone jusqu’au début 2023. Notons que quelques-uns d’entre eux sont implantés à Washington, en Europe et Asie.

La crise sanitaire sévissant le monde entier n’a pas épargné l’approvisionnement des data centers de Microsoft. Malgré cela, l’entreprise essaye toujours de subvenir aux besoins matériels de leurs data centers. Ces besoins avaient significativement augmenté en matière de cloud depuis cette période.

Satya Nadella, PDG de Microsoft avait résumé la situation en Avril 2020 : «La crise sanitaire avait affecté plusieurs aspects de la vie des utilisateurs. En seulement deux mois, le monde numérique a subi des transformations qui auraient duré deux ans en temps normal. ». Soulignons qu’à la période du confinement, l’usage du cloud Microsoft Azure avait vécu une hausse de 775 %.

« Les demandes se sont multipliées et des améliorations au niveau des systèmes et des infrastructures sont nécessaires. Nous espérons toujours apporter des solutions adéquates aux besoins des clients. Ces requêtes affecteront notre façon de travailler et de produire pour les prochaines années. Heureusement, notre portefeuille est à présent varié. La disponibilité des technologies basées sur cloud et Edge nous permet d’anticiper mieux le futur. »

L’arrêt des services Microsoft, une solution radicale

Pour pallier la demande, certains services Azure ont subi quelques arrêts. Et depuis, l’entreprise souffre d’un manque d’approvisionnement général. La raréfaction des semi-conducteurs affecte grandement les data centers. Visiblement, la carence en puces électroniques ne sied pas aux data centers. Par conséquent, la plupart des serveurs dans le monde entier en souffre.

A titre d’exemple concret, Square Enix, acteur dans la création de jeux vidéo a dû reporter le lancement d’un de ses data centers à défaut de serveurs. Cela a eu des répercussions sur la sortie et l’accès à Final Fantasy XIV pour beaucoup d’abonnés.

Microsoft prévoit de satisfaire les demandes accrues en cloud

Une source provenant de Microsoft ajoute par ailleurs qu’aujourd’hui, on remarque une évolution exponentielle du cloud à travers le monde. L’entreprise Microsoft suit ainsi cette évolution. Celle-ci tenterait, entre autres et par tous les moyens, d’y répondre en renforçant la capacité de leurs serveurs dans leurs data centers.

La satisfaction de leurs clients est encore une priorité de l’entreprise. Les activités et professions de ces derniers doivent à tout prix être protégées. Au besoin, l’entreprise interrompra ses essais et ajustera ses charges de travail pour que les utilisateurs puissent bénéficier de la qualité de services.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest