The Day Before : révélations sur la pire arnaque de l'histoire du gaming

The Day Before : révélations sur la pire arnaque de l’histoire du gaming

Comment The Day Before est passé de jeu le plus attendu de l’année à fiasco monumental ? Beaucoup le considèrent même comme la pire arnaque de l’histoire du gaming. Un lancement retardé, une publicité mensongère, des bugs à n’en plus finir, un développeur en faillite, des gamers laissés dans l’incompréhension et ivres de colère, voici tout ce qu’il y a à savoir sur cette histoire.

The Day Before : les clés sous la porte pour le développeur

Annoncé en grande pompe avec des trailers époustouflants et un magnifique gameplay, le très attendu jeu The Day Before sur Steam est un désastre. C’est le moins qu’on puisse dire. Voici l’histoire. 

The Day Before est annoncé en 2021 comme un MMO de survie en monde ouvert. Développé par Fntastic et publié par Mytona, le jeu se déroule dans une version post-apocalyptique des États-Unis, dans un monde envahi par les zombies après une pandémie.

Le joueur évolue dans la ville fictive de New Fortune City. Il est supposé rejoindre d’autres survivants dans une colonie pour reconstruire la société. Le temps  de développement a été long et le jeu s’est fait désirer jusqu’à son lancement le 7 décembre dernier. 

La date de sortie du jeu a initialement été prévue pour le 21 juin 2022 avant d’être reporté au 1er mars 2023, puis au 10 novembre 2023., ce qui a inquiété les fans. Certains ont même déjà évoqué la possibilité d’une arnaque. La fermeture de Fntastic quelques jours seulement après le lancement du jeu semble corroborer cette théorie.

Des promesses alléchantes et un jeu décevant

Dès son lancement, The Day Before subit un tsunami de critiques sur Internet. Sur la plateforme Steam, le jeu reçoit pas moins de 20 000 commentaires commentaires avec plus de 80 % de commentaires négatifs dans lesquels les gamers expriment leur déception et fustigent les mensonges de Fntastic.

Les gamers qui ont bénéficié d’un early access évoquent un jeu loin des promesses alléchantes des développeurs. C’est tout sauf un MMO, The Day Before s’apparente davantage à un jeu de tir à extraction standard, fustigent-ils. Une source anonyme a confié aux médias que le jeu n’a jamais été développé comme un MMO.

« Je ne l’ai jamais considéré comme un projet MMO. Personne dans notre équipe ne comprenait pourquoi ils l’appelaient un MMO. Ça a toujours été un shooter à la troisième personne avec quelques mécaniques de coopération », explique la source au webzine gaming Dualshockers. « Dès le début, l’idée était d’avoir des serveurs capables d’accueillir moins de 100 joueurs – ce n’est pas un MMO », ajoute-t-elle. 

Par ailleurs, ce sont les dirigeants du studio, les frères Gotovtsev en l’occurrence, qui avaient décidé de ce développement. Ils avaient pourtant fait la promotion du jeu en tant que MMO. « De nombreuses bonnes idées de notre équipe ont été ignorées parce que les frères Gotovtsev ne les aimaient pas […] Quiconque se plaignait trop était renvoyé de l’équipe », dénonce la source.

Un studio en faillite et des gamers en colère 

Seulement quelques jours après le lancement désastreux du jeu The Day Before, le studio a mis les clés sous la porte. « Aujourd’hui, nous annonçons la fermeture du studio Fntastic […] Malheureusement, The Day Before a échoué financièrement et nous manquons de fonds pour continuer. Tous les revenus perçus sont utilisés pour rembourser les dettes envers nos partenaires », déclare Fntastic sur X.

Le jeu se serait déjà vendu à 400 000 exemplaires selon le site GameSensor. Ce, en seulement quelques jours d’exploitation et en early access. Cela équivaut à une recette de 11 millions de dollars précise le site. La publicité mensongère suivie de la fermeture de Fntastic a provoqué un déferlement de haine sur Internet. 

Sur X, les menaces fusent. « Nous vous connaissons tous. vous ne fermez pas vos portes parce que vous manquez de fonds, mais parce que vous prenez l’argent et vous vous enfuyez », écrit un abonné sous le communiqué de Fntastic. Certains espèrent encore un remboursement si d’autres veulent porter l’affaire devant la justice. Pour ce qui est du jeu, Mytona ne s’est pas encore prononcé.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *