Jeux vidéo : Les 5 plus grosses déceptions de l’année 2023

Oui, il y a eu de très bons titres, mais ces jeux, qui sont les plus grosses déceptions de 2023, existent aussi. Nous les déconseillons fortement.

Baldur’s Gate 3, Marvel’s Spider-Man 2 et Super Mario Bros. Wonder sont des exemples de titres qui ont marqué cette année avec leurs qualités. Puis, d’autres se sont illustrés par la médiocrité de leur réalisation. Ces jeux constituent les pires déceptions de 2023.

5. Call of Duty: Modern Warfare 3, du vu et revu

Le titre propose un mode campagne ne proposant presque rien et le même mode multijoueur recyclé. Pour un prix qui dépasse parfois les 80 euros, les joueurs étaient en droit d’en avoir plus. Le jeu donne l’impression d’être un attrape-nigaud ne faisant que profiter de la notoriété de la licence.

4. Redfall, beaucoup de bruits pour rien

Ce titre développé par le studio français, Arkane Austin, a bénéficié d’une campagne marketing massive. Son éditeur, Bethesda Softworks le présentait même comme le FPS coopératif qui surpasserait Left 4 Dead 2 de Valve. Finalement, Redfall n’est que l’incarnation de fausses promesses.

Des bugs récurrents et de grosses baisses de performances ôtent toute envie de rester longtemps sur le jeu. Le verdict ne s’est pas fait attendre peu après son lancement. Une expérience à oublier autant pour le studio français que pour les joueurs.

Pour information, Redfall se déroule dans une ville fictive éponyme. Quatre personnages différents doivent lutter contre une invasion de vampires.

3. Le Seigneur des anneaux : Gollum, très loin d’être précieux

Le Seigneur des anneaux : Gollum est un titre AAA. Cela ne l’empêche pas de facilement trouver sa place parmi les jeux étant les pires déceptions de 2023. Ce titre développé et distribué par Daedalic Entertainment est lamentable.

Son scénario est peu inspiré. Le jeu souffre également de grosses lacunes de performances, sans oublier son gameplay terne. Avec un prix avoisinant les 60 euros, Le Seigneur des anneaux : Gollum a plus une allure d’arnaque que d’un jeu AAA.

2. The Day Before, de qui se moque-t-on ?

En termes de déception, ce jeu, développé par FNTASTIC et édité par Mytona, surpasse de loin les deux titres mentionnés plus haut. The Day Before est présenté comme un MMO survival RPG similaire à des jeux comme DayZ. Mais le titre n’a rien de tout cela. C’est seulement un shooter d’extraction incroyablement ennuyeux.

C’est en jouant que l’on découvre que le titre a été réalisé à la hâte. Le développement semble n’avoir eu aucune considération pour le gameplay et la conception des niveaux. Les rues semblent vides et il n’y a presque pas d’ennemis à combattre. Par ailleurs, le jeu ne récompense pas suffisamment pour les missions accomplies.

1. Skull Island: Rise of Kong, le pire des jeux, plus grosses déceptions de 2023

Skull Island: Rise of Kong est un jeu spécial, car peu de jeux arrivent à divertir tout en étant mal développés. Un univers conçu de manière comique, un gameplay bancal et le visage monolithique de Kong… Ce dernier-né du studio IguanaBee est trop étrange.

Les développeurs n’ont clairement pas su jouer sur la taille du gorille géant. En effet, Kong ne se démarque pas du tout de l’environnement. Les graphismes et les cinématiques sont horribles. Pour la conception de ce jeu, les standards des jeux actuels n’ont pas été pris en compte.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *