Accueil > Analytics > Data Analytics > 5 films américains célèbres ayant pour thème le Big Data
Hollywood a produit plusieurs films intéressants sur le big data

5 films américains célèbres ayant pour thème le Big Data

Il n’y a pas que la Silicon Valley pour vouer une fascination au Big Data. Avant même que ce terme ne fasse son apparition, et que les géants californiens de la technologie ne s’intéressent à ce phénomène, les possibilités offertes par le Big Data fascinaient déjà les cinéastes d’Hollywood. Plusieurs films célèbres sont directement inspirés par les possibilités offertes par l’analyse de données. Aujourd’hui, les entreprises peuvent tirer des leçons de business de ces œuvres cinématographiques créées par des visionnaires. 

House of Cards (2013 – aujourd’hui)

person-of-interst

Dans la dernière saison de la série House of Cards, même le Président des États-Unis rencontre des difficultés pour recruter les experts en analytics dont il a besoin.  Le personnage de Frank Underwood, incarné par Kevin Spacey, tente d’embaucher Aiden, le meilleur Data Scientist du pays, pour un projet de surveillance sous couverture. Malgré l’illégalité de l’opération, Aiden finit par accepter pour saisir les opportunités et les perspectives offertes.
De toute évidence, aucune entreprise n’irait jusqu’à contourner la loi de cette manière. Cependant, la demande mondiale de Data Scientists devraient excéder le nombre d’experts qualifiés de 50% à partir de 2018 et les salaires généreux devaient encore augmenter. Les chefs d’entreprise peuvent garder en mémoire que les meilleurs Data Scientists souhaitent faire de grandes découvertes et résoudre d’importants problèmes. Pour retenir leur attention, il est nécessaire de leur offrir un espace dans lequel ils peuvent librement s’épanouir.

I, Robot (2004)

i-robot

Dans le film I,Robot, le superordinateur VIKI récupère de larges quantités de données afin de créer une ville plus sécurisée. À la fin du film, les outils analytiques de VIKI ont tiré une conclusion selon laquelle les humains doivent nécessairement être contrôlés par les robots ou exterminés. Le principal problème de ce superordinateur est son objectif mal défini au moment de sa création, lui permettant par la suite de dévier de son but initial. Il est effectivement important de fixer des objectifs clairs dès le départ dans le cadre d’une stratégie Big Data. Par exemple, dans le commerce au détail, déterminer les facteurs permettant d’améliorer la fidélité du consommateur est un objectif explicite permettant aux équipes d’analystes de surmonter les défis et de transformer leurs découverte en production. 

Person of Interest (2011 – aujourd’hui)

person-of-interst

Dans la série Person of Interest de CBS TV, un ancien agent de la CIA et un génie de l’informatique utilisent un système informatique intelligent pour empêcher des crimes violents de survenir. Même si l’intelligence artificielle utilisée dans cette série est largement supérieure à celles disponibles aujourd’hui, l’un des composants clés du succès des deux personnages est que cette machine leur donne le pouvoir d’analyser des données en provenance de sources innombrables, des caméras de trafic aux satellites GPS en passant par les réseaux cellulaires.

Moneyball (2011)

moneyball

L’adaptation du livre de Michael Lewis, Moneyball, présente Billy Beane, manager général des Oakland Athletics qui décide de développer un modèle basé sur les analyses de données pour évaluer ses joueurs et prendre l’avantage en compétition. Malgré l’absence de ses meilleurs joueurs, l’équipe parvient à décrocher 20 victoires consécutives. Aujourd’hui, toutes les ligues majeures adoptent des stratégies guidées par les données pour élaborer leurs rosters.

Enemy of the State (1998)

enemy-of-the-state

Dans le film Enemy of the State, un membre du Congrès américain se dresse contre le passage d’une loi de surveillance qui affecterait la vie privée des citoyens. Il est essentiel de penser sa stratégie analytique en se demandant comment les consommateurs réagiront. Il ne doivent pas trouver les méthodes envahissantes ou inappropriées. Il est donc essentiel de maintenir la confiance des clients pour ne pas les perdre.

En conclusion, le principal enseignement à tirer de la description qu’Hollywood fait du Big Data est que le pouvoir du Big Data Analytics ne soit pas être sous-estimé. Il offre de nombreuses promesses à l’entreprise, mais comporte également des risques. Il est important de recruter de bons Data Scientists, de rester focalisé, d’expérimenter librement tout en maintenant la confidentialité des consommateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend