Apple M1 : le processeur surpuissant enfin dispo sur le cloud AWS

Amazon Web Services a enfin présenté son processeur Apple M1. Ce processeur ultra-puisant M1 d’Apple est désormais disponible sur le cloud AWS.

Un peu d’histoire…

Amazon Web Service a lancé les instances Mac pour la première fois en 2020. Cependant, la version de cette période se basait encore sur le matériel Intel d’Apple. Il s’agissait d’un processeur Intel Core i7 à six cœurs et 32 Go de RAM.

Dernière nouvelle, le Cloud AWS dispose enfin du nouveau processeur M1 d’Apple

Dorénavant, Amazon Web Service propose le processeur M1 d’Apple, via des ordinateurs Mac mini dédiés sur le cloud. Après six mois de préversion, le service est enfin entré en disponibilité. Et ce, initialement dans les régions USA Est (Virginie du Nord), USA Ouest (Oregon), Europe (Irlande) et Asie-Pacifique (Singapour).

Maintenant, les développeurs Mac désirant travailler avec le nouveau matériel M1 d’Apple peuvent avoir accès au système sur puce (SoC) d’Apple. Par ailleurs, les développeurs iPhone, iPad, Apple Watch et Apple TV pourront également profiter d’une connexion plus rapide.

Apple M1, des instances plus rapides et plus performants que les anciennes versions

Selon Amazon, les performances de prix offertes par ces instances Mac EC2 M1 d’Apple sont 60% supérieures à celles des instances Mac EC2 x86. En gros, cela concerne les charges de travail de création d’applications iPhone et Mac.

Sébastien Stormacq, le principal développeur d’AWS l’a notamment clarifié dans un article de blog, via le résultat d’un projet d’essai sur le produit. « Les nouvelles instances Mac EC2 M1 effectuent cet ensemble de tâches en 49 secondes en moyenne », y a-t-il noté. Il a dès lors confirmé que c’est 47, 8 % plus rapide que le même ensemble de tâches exécutées sur la génération précédente d’instances Mac EC2.

Stormacq a alors expliqué le fonctionnement de ces nouvelles instances Mac EC2 du processeur Apple M1. Selon lui, ce sont des ordinateurs Mac minidédiés connectés via Thunderbolt au système AWS Nitro. Ensuite, cela va permettre au Mac Mini d’apparaître et de se comporter comme une autre instance EC2.  « Il se connecte à votre Amazon Virtual Private Cloud (Amazon VPC), démarre à partir de Volumes Amazon Elastic Block Store (EBS) et utilise des instantanés EBS, Amazon Machine Images (AMI), des groupes de sécurité et d’autres services AWS tels qu’Amazon CloudWatch et AWS Systems Manager. », a noté Stormacq.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest