Automobile robots

Automobile : ce constructeur chinois remplace 30% de ses employés par des robots

Le constructeur automobile et de robots vise à réduire ses effectifs d'un tiers d'ici 2027. Cette décision s'inscrit dans un contexte d'évolution technologique rapide. Les robots deviennent essentiels pour maintenir la compétitivité dans l'industrie automobile.

L'industrie automobile connaît une révolution avec Nio, un constructeur chinois de véhicules électriques. D'ici 2027, Nio prévoit de remplacer 30 % de ses employés par des robots. Cette stratégie vise à améliorer l'efficacité et réduire les coûts. Une nouvelle ère s'annonce dans le domaine de l'automobile et des robots.

Automatisation automobile accélérée grâce aux robots

Plus tôt ce mois-ci, Nio a annoncé une réduction de 10 % de ses effectifs. Par conséquent, ils cherchent à accroître leur efficacité et à rester compétitifs. Le constructeur automobile, basé à Shanghai, poursuit une automatisation accrue. Ils prévoient également de réduire les postes de direction de 50 % d'ici 2025 grâce à l'introduction de l'IA dans ses usines.

Ji Huaqiang, vice-président de Nio, a déclaré : « Nous voulons utiliser l'IA pour réduire notre dépendance aux travailleurs qualifiés ». De ce fait, les coûts de main-d'œuvre diminueront significativement. « Si 80 % de nos décisions peuvent être prises par l'IA, cela réduira de moitié nos postes de direction en 2025 », a-t-il ajouté. Les robots industriels aideront à diminuer de 30 % le recours aux travailleurs sur les chaînes de production entre 2025 et 2027.

Automatisation à venir, Nio face à la concurrence dans l'industrie automobile chinoise

Fin 2022, Nio comptait environ 7 000 employés. À l'avenir, la société envisage une automatisation complète sur ses sites de fabrication. Cela implique un investissement accru en IA et en robotique, bien qu'un délai précis soit difficile à déterminer.

Les fabricants de véhicules électriques en Chine, dont Nio, font face à une concurrence croissante. Le marché chinois, le plus grand au monde pour les véhicules électriques, est saturé avec plus de 200 acteurs. Cette situation entraîne des inquiétudes quant à une surcapacité potentielle.

Bien que Nio n'ait pas encore réalisé de bénéfices depuis sa création en 2014, ils se confrontent à de nouveaux concurrents. Des entreprises telles que Xiaomi et Baidu menacent leur position. Nio, aux côtés de Xpeng et Li Auto, doit s'adapter pour rester pertinent dans ce contexte compétitif.

Croissance des ventes et objectifs de Nio

En 2023, Nio a livré 126 067 véhicules, soit une augmentation de 36,3 % sur un an. Cependant, Qin Lihong, président de Nio, a exprimé que cette croissance n'était pas suffisante. Il souligne la nécessité d'accélérer pour refléter la force de conception et de fabrication de l'entreprise.

Capacité de production et avenir technologique

Nio gère deux usines à Hefei, avec des capacités de production importantes. La seconde usine utilise 756 robots pour automatiser à 100 % certains processus. Nio aspire à faire de cette usine un modèle mondial d'efficacité et d'innovation. Parallèlement, Xpeng, rival de Nio, prévoit d'améliorer son efficacité pour réduire ses coûts de 25 % et atteindre une trésorerie positive d'ici 2025.

L'adoption des robots dans l'industrie automobile par Nio représente une étape importante vers l'innovation et l'efficacité. Ce changement reflète une adaptation nécessaire pour rester compétitif dans un secteur en constante évolution.

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *