La consolidation du stockage de données est une libération pour les entreprises

La consolidation de stockage de données a une incidence positive sur l’agilité ainsi que les coûts au sein d’une entreprise. C’est moins compliqué que de devoir gérer plusieurs fournisseurs à la fois.

Les incidences de la pluralité des fournisseurs de stockage en entreprises

Devoir gérer un nombre multiple de systèmes de stockage de données représente un véritable fardeau. Cela se ressent auprès des équipes informatiques. Les taxes et autres coûts ne cessent, en effet, d’augmenter, ce qui crée des complications indésirables.

Afin de consolider les charges de travail, les DSI et opérateurs informatiques cherchent à rationaliser les portefeuilles d’infrastructures au sein de tous les organismes. Cela est libérateur et a pour effet de booster l’agilité tout en minimisant divers coûts. Unifier ses systèmes de stockage rend par exemple plus efficace et améliore la productivité de la gestion centralisée.  Bref, au niveau des applications, ces consolidations simplifient le partage des données.

Les enjeux d’une consolidation des systèmes de stockage de données

Le défi consistera à simplifier le processus numérique et à gérer la montée en flèche des données. La cybersécurité sera, par ailleurs, un paramètre à prendre en compte. Il faudra également respecter les SLA exigés et avoir un coût total de possession minimum.

Pour les dirigeants de niveau C, il suffit que le système unifié de stockage soit opérationnel. Ce sont les responsables qui aspirent à optimiser les risques. Ils souhaitent, par la même occasion, une automatisation du système dans le but de réduire les effets des pannes sur les composantes.

L’option la plus réfléchie pour les entreprises qui visent une efficacité opérationnelle se résume ainsi en « la consolidation de charge de travail plus dense ». Cette unité sera habilitée à traiter des pétaoctets de capacité de stockage. Celle-ci assurera aussi la productivité sur le plan administratif. En effet, une installation unique contient moins de composants, évitant alors les pannes.

Pour ces entreprises, le passage au cloud privé semble inéluctable. Cela permettra, en effet, de « rationaliser et de consolider le stockage, en réduisant les coûts de stockage des données, tout en améliorant l’agilité ».

données

Une initiative à multiples compromis

Le plus dur est cependant de profiter de ces avantages, et ce, sans que des compromis indésirables ne soient demandés en termes de prix, de performances et de disponibilité. Notons que pour les entreprises, ces contraintes peuvent être contournées grâce à une approche intégrant « une triple redondance dans l’architecture de stockage ». A cela s’ajoute les capacités nouvelles en matière de gestion multi-locataires.

Selon plusieurs analystes, une entité devrait collaborer avec un seul fournisseur. Ce dernier aurait fait ses preuves et serait ainsi focalisé sur la consolidation. C’est le cas, ici, d’Infinidat qui soutient ses clients, leur permettant ainsi d’amoindrir les risques qu’ils encourent dans la consolidation. Ce fournisseur propose « une combinaison inégalée de haute disponibilité, de performances exceptionnelles et du coût total de possession le plus bas possible à grande échelle ». Tout cela se passe dans les environnements du cloud privé.

Sources & crédits Source : cio - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest