Données collectées en mode Incognito : Google crache enfin le morceau

Données collectées en mode Incognito : Google crache enfin le morceau

En utilisant Chrome en mode incognito (navigation privée), les activités des utilisateurs ne sont enregistrées ni sur leur navigateur ni sur leur appareil. Ils peuvent donc supposés qu’il n’y a ni collecte ni partage de données. Ce qui est vrai dans une certaine mesure, mais de toute évidence, le mode incognito n’était pas totalement confidentiel. Google vient de passer aux aveux.

Navigation incognito sur Chrome : Google avait induit les utilisateurs en erreur

Une action collective a mené Google devant les tribunaux en 2020, une affaire qui a révélé le manque de transparence du géant de la technologie en matière de collecte de données. Les plaignants allèguent que Google a induit les utilisateurs du mode incognito en erreur.

Sur la description initiale de ce mode, Google déclare ne pas collecter, ne pas suivre ni utiliser les activités en navigation privée. La description omettait Google de la liste des entités pour lesquelles les données d’un utilisateur peuvent être visibles lors de l’utilisation du mode incognito.

En réponse, Google évoque le bouton « En savoir plus » à la fin de la description. Dans le texte qui y est joint, Google informe les utilisateurs qu’il n’empêche pas les sites Web tiers de diffuser des publicités aux utilisateurs basés sur des sessions de navigation Incognito.

Cette déclaration n’a pas modifié l’analyse du tribunal, Google n’ayant pas mentionné aux utilisateurs que leur activité est visible par la société elle-même. Ce qui était le problème clé. À l’issue de ce procès, Google est condamné en décembre dernier à une amende de 5 milliards de dollars que la société doit régler le mois prochain.

Google améliore la transparence en matière de collecte de données

Dans une démarche de transparence, Google vient de mettre à jour le descriptif sur la page d’accueil du mode navigation incognito sur Chrome. La note précise que les sites Web et les services, y compris Google, peuvent collecter les données d’un utilisateur, même lors de la navigation en mode privé.

La clause de non-responsabilité mise à jour précise que même si le mode incognito empêche l’enregistrement des activités de navigation des utilisateurs sur leur appareil, il n’empêche pas la collecte de données par les sites Web visités, Google ou le FAI.

Données collectées en mode Incognito : Google crache enfin le morceau

Autrement dit, Google collecte toujours des données même en mode navigation privée. La société peut collecter l’adresse IP, l’historique de navigation et les cookies. Ces données peuvent être utilisées à des fins de publicité personnalisée, de contenu ciblé et à d’autres fins.

Bien que l’historique de navigation ne soit pas enregistré, les cookies non plus, l’adresse IP n’est pas cachée. Il reste visible par tous les sites Web visités, par toute personne ou organisation susceptible de surveiller votre système. Il faut garder cela en tête. La confidentialité est loin d’être respectée

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *