twitter dark web tor

Guerre en Ukraine : Twitter lance une version Dark Web pour défier la Russie

Afin de contourner la censure russe, Twitter lance une version Dark Web compatible avec Tor de son réseau social. Les internautes pourront donc continuer d’accéder au service de manière anonyme et sécurisée.

Dans le contexte de la guerre en Ukraine, le gouvernement russe a bloqué l’accès à Twitter. En réaction, la firme américaine lance une version  » Dark Web «  de son réseau social accessible depuis le navigateur anonyme Tor.

Cette nouveauté vient d’être annoncée par l’ingénieur logiciel Alec Muffet, directement via son compte Twitter. Il s’agit selon lui  » possiblement du tweet le plus important et le plus attendu  » qu’il ait jamais composé.

Le réseau Tor a été ajouté à la liste des navigateurs compatibles avec Twitter. L’objectif est d’optimiser la protection de la confidentialité et d’échapper à la censure.

Il était déjà possible d’accéder au site web de Twitter via Tor, mais cette nouvelle version ajoute des couches additionnelles de protection. Elle est conçue spécialement pour le réseau.

Twitter contribue à la lutte contre le gouvernement russe

Selon Muffett, «  c’est un engagement de la part de la plateforme à traiter avec les gens qui utilisent Tor de manière équitable « . Il affirme que  » mettre en place une adresse onion est une étape concrète démontrant que la plateforme répond explicitement aux besoins des personnes utilisant Tor « .

Cet ingénieur logiciel travaille avec les entreprises pour leur permettre d’implémenter des sites onion. Il révèle que la possibilité d’une version Tor de Twitter est en discussion depuis 2014.

C’est à cette époque que Facebook avait lancé son propre service onion, visant à corriger un bug identifiant les utilisateurs de Tor comme des botnets. En 2016, la firme de Mark Zuckerberg a annoncé que plus d’un million d’utilisateurs par mois accédaient au site standard ou au service onion via Tor.

Les services onion sont fréquemment confondus avec des services  » Dark Web « , mais ce dernier terme fait généralement référence à des sites web criminels comme les marchés de drogue Silk Road ou Cannazon. De nombreux sites web parfaitement légaux proposent des versions Tor, à l’instar du moteur de recherche DuckDuckGo ou de médias comme The New York Times, la BBC ou ProPublica.

Une version anonyme et sécurisée compatible Tor

Tor permet de chiffrer le trafic web et de le faire transiter via une série de serveurs. Le but est de dissimuler les informations personnelles des utilisateurs. Il s’agit d’une manière répandue d’accéder aux sites web censurés.

Dans le contexte de l’invasion d’Ukraine, cet outil s’est révélé très utile face à la censure russe de Twitter, Facebook, et de nombreux services d’actualité indépendants. Certains fournisseurs d’accès internet censurent Tor depuis décembre 2021, mais les utilisateurs russes peuvent toujours s’y connecter via une passerelle. Selon les données fournies par le Tor Project, en mars 2022, 12,77% des utilisateurs de relais Tor étaient basés en Russie.

En développement de longue date, le service Onion de Twitter ne permet pas uniquement de contourner le blocage de la plateforme. Il permet aussi d’éviter les risques de sécurité liés aux adresses web standard.

En outre, cette voie d’accès distincte aide les plateformes comme Facebook et Twitter à surveiller plus facilement l’activité malveillante exploitant Tor. C’est le cas du scraping automatique ou des attaques sur le site web.

Et cette surveillance peut être effectuée sans bloquer ou dégrader le service pour les utilisateurs légitimes. C’est donc une amélioration pour tous les utilisateurs, même ceux qui n’utilisent pas Tor pour accéder à Twitter.

Le service Onion de Twitter est disponible à cette adresse : https://twitter3e4tixl4xyajtrzo62zg5vztmjuricljdp2c5kshju4avyoid.onion. Il suffit d’entrer cette adresse sur le Tor Browser ou autre outil similaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest