cannazon dark web

Dark Web : Cannazon, l’Amazon du cannabis, ferme suite à une DDoS massive

Cannazon ferme ses portes. Suite à une attaque DDoS massive, le grand marché de cannabis du Dark Web a préféré se retirer la tête haute dans le respect des internautes.

Considéré comme l’une des principales marketplaces du Dark Web pour la marijuana, Cannazon était comme son nom l’indique l’équivalent d’Amazon pour le cannabis. Toutefois, il faut parfois savoir se retirer la tête haute avant qu’il ne soit trop tard.

Suite à plusieurs semaines d’attaques DDoS, Cannazon a décidé de mettre la clé sous la porte de manière définitive. Pour tirer leur révérence, les administrateurs ont posté un message le 23 novembre 2021. Ils annoncent officiellement la fermeture de la plateforme.

Néanmoins, contrairement à beaucoup de marketplaces du Dark Web, Cannazon a fait le choix de se retirer avec transparence et respect. Pas question d’un  » exit scam « , consistant à disparaitre soudainement avec l’argent des usagers.

Par le passé, plusieurs plateformes réputées se sont évaporées de cette manière malhonnête. On peut notamment citer Empire et Wall Street Market.

Une attaque DDoS fatale

Au début du mois de novembre, Cannazon a été victime d’une attaque DDoS massive. Les marchés du Dark Web subissent souvent de tels assauts, orchestrés par la concurrence ou par les autorités.

En réaction, les administrateurs ont réduit le nombre de commandes et ont temporairement laissé le marché hors-ligne. Pendant ce laps de temps, ils ont tenté de résoudre les problèmes.

Toutefois, beaucoup d’utilisateurs ont commencé à craindre qu’un Exit Scam se profile. Dans leur message d’adieu, les administrateurs se sont d’ailleurs excusés pour un manque de transparence concernant la façon dont les administrateurs ont géré la situation :  » Nous sommes vraiment désolés d’avoir dû vous garder dans la pénombre au fil des derniers jours. À notre avis, c’était la meilleure façon d’éviter que des vendeurs tentent l’Exit Scam « .

En effet, si la fermeture du site avait été annoncée d’avance, beaucoup de vendeurs auraient sans nul doute fait le choix de prendre l’argent des dernières commandes reçues sans envoyer de marchandise.

Au contraire, Cannazon a préféré laisser les transactions se finaliser. Les vendeurs n’ayant pas pu recevoir leurs Bitcoin à temps ont pu recevoir un message chiffré publié sur la plateforme Dread.

On peut aussi supposer que cette fermeture fait suite aux nombreuses opérations organisées par les autorités du monde entier contre le Dark Web. En octobre 2021, 150 vendeurs et acheteurs ont été arrêtés lors de l’opération DarkHuntTOR.

Plutôt que de finir l’histoire derrière les barreaux, les administrateurs de Cannazon ont préféré détruire leurs serveurs et profiter des millions de dollars engrangés au fil des années.

Gare aux clones de Cannazon

Suite à la fermeture de Cannazon, il est probable que des sites frauduleux fassent bientôt leur apparition. Ces plateformes prendront le même nom, sous une nouvelle adresse Tor.

Ce phénomène est très courant lorsqu’une plateforme majeure du Dark Web ferme ses portes. Il est recommandé d’éviter de tels sites qui seront gérés par des escrocs.

Pourquoi est-il dangereux d’acheter de la drogue sur le Dark Web ?

Il est vivement déconseillé d’acheter de la drogue sur le Dark Web. Tout d’abord, parce que c’est illégal.

Deuxièmement, si cet argument ne suffit pas à vous convaincre, sachez que vous courez un risque. Même si Tor et votre VPN sont censés protéger votre anonymat, fréquenter les marketplaces est loin d’être sans danger.

Les plateformes comme Cannazon et CannaHome reposent sur un système d’inscription. Or, lorsque vous créez votre compte, vous donnez des informations personnelles. Si jamais les serveurs sons saisis par la police, les acheteurs pourront être aisément identifiés.

Vous risquez aussi fortement de vous faire arnaquer chaque fois que vous passez commande. Et ce, malgré les mesures de sécurité mises en place comme le système de dispute permettant de bloquer la transaction.

Même si on ne vous arnaque pas, les drogues que vous recevez peuvent être coupées avec des substances toxiques. Vous pouvez donc vous retrouver intoxiqué, sans que personne ne puisse remonter jusqu’au dealer incriminé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest