Accueil > Business > Blockchain > Ocean Protocol : la 1ère plateforme Blockchain de partage de données
ocean protocol tout savoir

Ocean Protocol : la 1ère plateforme Blockchain de partage de données

Ocean Protocol est une plateforme permettant aux organisations de tous les secteurs de partager leurs données, tout en gardant la propriété sur ces données grâce à la Blockchain et à l’intelligence artificielle.

Partout dans le monde, de nombreux chercheurs réalisent des études en se basant sur des ensembles de données. Cependant, chaque institut de recherche se base sur son propre bassin de données. En permettant à tous les chercheurs d’accéder à toutes les données, la recherche scientifique pourrait fortement accélérer dans tous les domaines.

Tel est l’un des objectifs de la startup Ocean Protocol, basée à Singapour. Après 18 mois de développement, la firme vient de lancer sa plateforme éponyme en version beta, afin de permettre aux individus, aux entreprises et aux gouvernements de partager leurs données tout en protégeant leur propriété.

Cette plateforme repose sur la technologie de Blockchain. Elle permet de créer des Data Markets basés sur la chaîne de blocs, pour ensuite exécuter une IA partagée afin d’analyser les données.

Afin d’empêcher les données propriétaires de s’évader de l’organisation à qui elles appartiennent, l’approche d’Ocean Protocol repose en grande partie sur  » l’apprentissage fédéré « . Il s’agit là d’une variante de l’apprentissage automatique (Machine Learning) dans laquelle l’IA n’a pas d’accès direct aux données d’entraînement qui restent à la source.

Ocean Protocol : partager vos données tout en restant propriétaire

D’autres entreprises comme Google ont déjà exploré les possibilités offertes par l’apprentissage fédéré. Toutefois, Ocean Protocol se distingue par son approche décentralisée. Plutôt que de laisser le pouvoir à une seule entreprise, cette plateforme laisse chaque organisation conserver le contrôle de ses propres données. Les données sont donc disséminées entre plusieurs emplacements, et les résultats sont partagés par le biais d’accord gouvernés par les  » smart contracts  » et les tokens inhérents à la Blockchain.

Grâce à cette plateforme innovante, les utilisateurs pourront créer des applications et des services basés sur les données sans avoir besoin d’accéder à ces données directement. Il s’agit donc d’une alternative intéressante aux Open Data, rendue possible par la Blockchain.

La plateforme Ocean Protocol pourra par exemple être utilisée par les entreprises pharmaceutiques, afin de partager les résultats de leurs recherches et de financer des projets collectivement. De même, dans le domaine de l’internet des objets IoT, les entreprises pourront profiter des données partagées et d’une infrastructure commune. De manière générale, la plupart des industries pourront profiter d’une plateforme permettant de partager et de monétiser les données tout en gardant la propriété de ces données…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend