palworld serveur

Palworld : des coûts de serveurs hallucinants ! Pourquoi le dév fait ce sacrifice ?

Le studio Pocketpair paye une somme astronomique pour faire tourner les serveurs de son jeu Palworld, mais c’est un sacrifice qu’il accepte de faire pour éviter toute interruption de service. Au-delà d’une éthique exemplaire, c’est aussi une preuve de plus que le Cloud permet aux développeurs indépendants de rivaliser avec les titans de l’industrie !

Depuis son lancement le 19 janvier 2024, Palworld a attiré plus de 19 millions de joueurs ! C’est un véritable triomphe pour ce jeu indé qui surpasse la popularité de colosses comme Elden Ring et Baldur’s Gate 3.

Toutefois, le développeur Pocketpair doit désormais payer la rançon du succès. Selon un tweet du CEO Takuro Mizobe, les coûts de serveur pour le mois de février vont dépasser 70 millions de yens soit près de 450 000 euros !

Le chef d’entreprise s’inquiète de faire faillite à cause de ces frais. Il s’agit cependant d’une plaisanterie, car le jeu s’est vendu à plus de 12 millions d’exemplaires sur Steam pour un prix unitaire de 30 dollars.

Le titre a donc déjà rapporté plus de 360 millions de dollars, sans même compter les ventes Xbox et le Game Pass ! Même en prenant compte de la commission de 30% prise par Steam, Pocketpair a engrangé 252 millions de dollars.

Le coût annuel de 6 millions de dollars pour les serveurs peut sembler élevé, mais ce n’est donc pas grand-chose en comparaison avec ce que le Palworld rapporte. Néanmoins, une question se pose : pourquoi un coût si élevé ?

Palworld, une révolution grâce au Cloud et à l’IA ?

Selon Chujo Hiroto, l’ingénieur réseau du jeu qui s’est exprimé en réponse au CEO, « nous avons reçu l’ordre de ne jamais laisser tomber le service et nous avons donc préparé les serveurs sans faire attention aux coûts ».

Il promet également de « continuer à tout donner pour s’assurer que tous les joueurs puissent profiter pleinement ». Une véritable leçon de la part de ce petit studio, à l’heure où les géants du jeu vidéo comme Blizzard laissent parfois leurs jeux planter pendant plusieurs heures.

En réalité, ce coût n’est pas exorbitant compte tenu du nombre de joueurs de Palworld. Avec un pic à deux millions d’utilisateurs en simultané sur Steam, le calculateur de prix du service d’hébergement de jeu sur le cloud Amazon indique un tarif dépassant le million de dollars par mois.

Le développeur indépendant Pocketpair a donc très bien géré le succès phénoménal de son jeu, malgré sa très faible expérience. Cela aurait encore été impossible il y a une dizaine d’années, mais le studio a su exploiter le cloud pour offrir un service digne des plus grands pontes de l’industrie.

Rappelons que, même si rien n’a été prouvé, beaucoup soupçonnent aussi Palworld de reposer sur l’IA générative pour la création de son bestiaire. D’une certaine façon, ce titre marque donc le début d’une nouvelle ère du jeu vidéo où les indépendants peuvent rivaliser avec les géants grâce au cloud et à l’intelligence artificielle !

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *