L’US Air Force déploie 1,9 million de dollar pour un projet militaire avec Starlink

US Air Force et SpaceX collaborent dans un projet militaire de 1,9 million de dollar  avec Starlink. Le projet vise notamment à tester les services Internet Starlink en Europe et en Afrique pendant 1 an.

Collaboration d’US Air Force pour Starlink : des capacités prouvées

Après sa perte de 1 milliard de dollars de financement FCC, SpaceX parvient à acquérir un nouveau petit contrat. Il s’agit en fait d’un contrat de 1,9 million de dollars que le Commandement des opérations spéciales de l’US Force lui a attribué. Cet accord avec US Air Force vise à tester les services Internet Starlink en Europe et en Afrique pendant 1 an.

D’après le contrat, Starlink est le seul service capable de subvenir aux besoins de l’entreprise. La raison est juste que, ce dernier couvre tout le territoire nécessaire et prouve sa capacité à travailler au milieu d’une zone de guerre. Voici exactement ce que stipule l’accord « Starlink est le seul fournisseur de réseau satellite en orbite terrestre basse (LEO) actuellement utilisé dans un environnement contesté : l’Ukraine. » SpaceX a gratuitement livré des plats Starlink au gouvernement ukrainien. Cependant, le gouvernement américain l’a discrètement payé pour en fournir de milliers d’autres.

Quels intérêts US Air Force obtiendra grâce à Starlink ?

Les avantages que porte cette nouvelle collaboration d’US Air Force pour Starlink sont notables. Tout d’abord, elle soutient les unités de transport aérien militaires basées en Allemagne, plus précisément à la base aérienne de Ramstein. Ensuite, elle couvre les terminaux satellites et services Internet sur les sites fixes et aussi par les utilisateurs mobiles qui revendiquent des connexions Internet.

D’ailleurs, d’après le contrat US Air Force, Starlink est la seule pouvant fournir cette solution satellitaire commerciale avec des services vers l’Europe et l’Afrique. Starlink compte actuellement 2 287 satellites en orbite. Cependant, ce nombre devrait notamment passer à 12 000 et potentiellement à 42 000. Les rivaux de LEO Amazon Kuiper, OneWeb et Telesat ne peuvent actuellement pas fournir des services dans les zones requises.

Constellations LEO : avantages

L’accord d’US Air Force pour Starlink ajoute également que OneWeb est la meilleure alternative actuelle. Par contre, elle ne fournit un service qu’au nord de 50 degrés de latitude nord à partir de novembre 2021. Or, cela ne couvre pas la majorité de la zone de responsabilité de l’EUCOM et aucun des AFRICOM.

L’armée américaine exploite environ 750 bases militaires dans 80 pays souverains dont certains sont presque en conflit actif. « L’AFRL a découvert que dans un environnement contesté, les constellations LEO sont beaucoup plus résistantes au brouillage du signal et fournissent également la faible latence nécessaire pour soutenir les missions tactiques », indique le contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest