Comment l’analyse des données influence-t-elle les décisions des clubs de football ?

L’équipe qui a terminé deuxième du championnat de Premier League pourrait rafler huit points de moins prochainement. Pour la première fois depuis 2013, celle-ci a donc une chance sur 80 de devenir champion en titre de la ligue de football anglaise.

Cette prédiction nous vient de Real Analytics. Ce n’est autre qu’un groupe formé de mathématiciens et d’informaticiens qui, en quelques années, sont devenus des devins dans l’univers du foot. A ce titre, ce cabinet a misé sur Leicester en 2016. Ils ont également prédit la victoire de Chelsea sur sept points en 2017. Par ailleurs, les interprétations de la team comme quoi Arsenal ne ferait pas partie du quartet gagnant pour la première fois en 20 ans se sont avérées exactes. Aujourd’hui, Real Analytics se lance dans un plus gros défi : le recrutement de talents.

En quoi l’analyse des données est-elle utile ?

L’analyse des données investit notre vie de tous les jours. Alors que beaucoup croyaient que l’univers du football était une exception à la règle, ceux qui ne prévoient pas d’adopter cette tendance risquent d’être laissés pour compte.

D’ailleurs, en réfléchissant un peu, l’analyse des données n’est pas chose nouvelle dans ce sport de balles. Après la seconde guerre mondiale, Charles Reep, comptable à la Royal Air Force britannique se munit d’un papier et d’un crayon pour prendre des notes sur les matches de foot. Selon ses observations, faire avancer le ballon le plus vite possible primordial pour la simple raison que la majorité des buts était marquée sur moins de trois passes.

Encourager les joueurs à opter pour un style de jeu d’attaque directe n’était pourtant pas toujours opérant. D’après Jonathan Wilson, cela signifierait que « 91,5 % de tous les buts devraient provenir de mouvements avec 3 passes ou moins ». Cela souligne l’importance de l’interprétation par rapport à la collecte des données en elle-même. Les clubs doivent arriver à donner un sens aux flots de chiffres qu’ils possèdent en vue de prendre de bonnes décisions.

L’analyse de données facilite le recrutement de joueurs

Les nouvelles technologies d’analyses de données s’avèrent efficaces dans le dépistage de talents. Cela intéresse les clubs de football pour trois raisons principales.

Pour commencer, cela leur fait faire des économies conséquentes, non seulement en temps, mais aussi en argent. Les recruteurs peuvent ainsi utiliser des filtres avant de rencontrer directement les intendants. Soulignons que les données ne peuvent remplacer les recruteurs dans cette situation. Elles se posent comme un complément de compétences dans l’identification des talents.

Aussi, il est quasi impossible pour le cerveau humain de se souvenir de tous les dribbles et les tirs réalisés par tous les joueurs au sein de matches successifs, à moins bien sûr, qu’il s’agisse du joueur favori de l’individu. Cette défaillance peut être comblée par les ordinateurs qui sont capables de se souvenir du déroulement des matches au cours des saisons consécutives.

Enfin, il ne faut pas oublier qu’un recruteur reste humain. Il peut alors arriver que ses yeux ne captent pas la compétence particulière d’un joueur. Or, si l’analyse des données le lui propose, il sera plus attentif quant au jeu de celui-ci. Vraisemblablement, le recrutement intelligent aide dans l’échange et le transfert des joueurs.

Sources & crédits Source : theathletic - Crédit :

Pin It on Pinterest