data transfer project facebook microsoft google twitter

Facebook, Google, Twitter et Microsoft simplifient le transfert de données

Facebook, Google, Twitter et Microsoft s’associent autour du Data Transfert Project : un projet visant à simplifier le transfert de données entre les différents services web des entreprises impliquées. De quoi rendre la navigation web plus confortable pour les internautes.

Le transfert de données entre les différents services web et applications peut s’avérer pénible et rébarbatif, d’autant que nous en utilisons de plus en plus. Afin de simplifier la vie des internautes, Microsoft, Google, Facebook et Twitter ont décidé de s’associer autour du Data Transfer Project.

L’objectif de ce projet est de simplifier le transfert de données entre les applications respectives des entreprises participantes. Ces dernières font développer des outils permettant aux usagers de transférer directement leurs données d’un service à l’autre, sans avoir à les télécharger plusieurs fois.

Chaque entreprise impliquée va créer un outil permettant de convertir ses API propriétaires dans un format de données standardisé utilisable par n’importe qui. Ainsi, les utilisateurs pourront transférer leurs données entre deux services en utilisant une infrastructure standard. À l’heure actuelle, des adaptateurs ont déjà été créés pour sept fournisseurs de services et cinq types de données différents.

Facebook, Google, Twitter et Microsoft lancent le Data Transfer Project

data transfer project

Le DTP repose sur trois composants principaux. Tout d’abord, les modèles de données, ou frameworks permettant de créer une façon commune de transférer les informations. Les modèles de données sont regroupés par catégories telles que photos, emails, contacts et musiques. Chaque catégorie se décompose également en plusieurs sous-catégories pour faciliter le transfert de fichiers similaires. Par exemple, dans la catégorie musique, on retrouve les sous-catégories playlists, chansons et clips.

Second composant : les adaptateurs propres à chaque entreprise pour les données et l’authentification. Les adaptateurs de données permettant de traduire l’API d’un fournisseur de services en modèles de données. Les adaptateurs sont composés d’un exportateur permettant de traduire l’API en modèle de données, le second est un importateur permettant de traduire le modèle de données vers l’API.

Les adaptateurs d’authentification quant à eux permettent aux utilisateurs de se connecter à leurs comptes avant de transférer les données d’un service à l’autre. Enfin, les bibliothèques de gestion de tâches permettent de traiter les tâches d’arrière-plan comme les appels entre les adaptateurs, la prise en charge d’erreurs, le stockage de données sécurisé et les notifications individuelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest