Accueil > Analytics > GDPR : Facebook s’adapte à la loi sur la protection des données de l’UE
gdpr facebook

GDPR : Facebook s’adapte à la loi sur la protection des données de l’UE

Le GDPR (RGPD) entrera bientôt en vigueur dans l’Union européenne. Dans ce contexte, Facebook annonce plusieurs mesures prises pour se conformer à la nouvelle loi sur la protection des données.

Le 25 mai 2018, le GDPR ou RGPD en français (règlement général sur la protection des données) entrera en vigueur dans toute l’Union européenne. Cette nouvelle loi oblige les entreprises qui collectent des données personnelles sur leurs clients à prendre des mesures de transparence.

En tant qu’entreprise multinationale, largement implémentée en Europe, Facebook a donc commencé à prendre des mesures pour se conformer au règlement. Dans cette optique, la firme a récemment modifié ses conditions d’utilisation. A partir de cette semaine, les utilisateurs européens du réseau social devront approuver ces nouvelles conditions.

Par ailleurs, il sera enfin proposé aux utilisateurs européens d’utiliser le logiciel de reconnaissance faciale de Facebook. Jusqu’à présent, les lois européennes interdisaient cette fonctionnalité déjà déployée aux Etats-Unis.

Cliquez ici pour un accompagnement sur le RGPD

GDPR : Facebook considère la nouvelle loi comme une évolution positive pour internet

gdpr

De manière générale, Facebook va principalement rappeler à ses usagers quelles sont les informations qu’ils partagent actuellement publiquement et leur demander de confirmer qu’ils souhaitent les partager. Il leur sera aussi proposé de recevoir des publicités personnalisées basées sur des données en provenance de sources tierces, comme leur historique de navigation ou les applications dont ils usent.

En pleine tourmente suite au scandale Cambridge Analytica, Facebook a tout intérêt à faire figure de bon élève en se conformant au GDPR. Lors de son témoignage devant le Congrès américain, Mark Zuckerberg a affirmé que le « GDPR serait une évolution positive » pour internet dans son ensemble. Les mesures prises en Europe seront donc certainement appliquées aux Etats-Unis également.

Cliquez ici pour un accompagnement sur le RGPD

1 commentaire

  1. « utiliser le logiciel de reconnaissance faciale de Facebook »

    Progressivement plus d’anonymat sur le Net, au nom du terrorisme, de la pédophilie, du racisme …

    Ce sera fait petit à petit, sans avoir l’air d’y toucher, respectueusement.

    On ira un petit peu plus loin à chaque fois, sans brusquer, discrètement, avec des arguments, au nom de la protection du citoyen, et avec l’accord de la majorité qui n’a rien à se reprocher.

    On parie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend