Netflix va-t-il vraiment disparaître à cause du téléchargement illégal ?

Netflix va-t-il vraiment disparaître à cause du téléchargement illégal ?

Les sites de téléchargement illégal asphyxient Netflix qui reconnaît que ces plateformes risquent de nuire à ses activités. Avec l’explosion des sites pirates, le géant du streaming peine à persuader les clients de payer pour le contenu, mais espère encore trouver une solution.

Netflix préoccupé par la recrudescence des sites pirates

Netflix se voulait être un substitut légal au piratage de contenu en ligne. La plateforme, lancée en 1997, commence en tant que service de location de DVD avant de passer au streaming en 2007 avec l’arrivée du haut débit. Le succès est au rendez-vous et Netflix réussi à retirer des parts de marché au site de piratage.

D’ailleurs, à cette époque et jusqu’en 2018 environ, le téléchargement illégal connaît une légère baisse compte tenu de la montée en puissance des services de streaming. Néanmoins, ce n’était qu’une parenthèse, une brève accalmie.

Malgré les mesures mises en place pour endiguer le phénomène (législation, fermeture de sites, peine de prison pour les pirates…), les sites de téléchargement illégal regagnent du terrain. Netflix s’inquiète de la croissance rapide du marché du piratage de contenus.

Téléchargement illégal : Netflix et ses concurrents en quête de solutions

Aucun chiffre ni aucune information ne prouvent jusqu’ici l’effondrement de Netflix qui continue visiblement de développer son activité. Néanmoins, la plateforme reconnaît que le téléchargement illégal reste une préoccupation majeure et qu’il reste difficile de lutter contre la croissance massive des sites pirates.

Netflix a récemment transmis son dossier 10-K (une autre version du rapport annuel) à la SEC (Securities and Exchange Commission, l’organisme américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers). Dans ce document, la plateforme identifie les sites pirates comme étant de sérieux « concurrents ».

Netflix reconnaît également que l’entreprise a du mal à lutter contre ce phénomène. « Les services de piratage sont soumis à une croissance mondiale rapide, et nos efforts pour empêcher cette croissance pourraient s’avérer insuffisants », déplore la plateforme. 

Avec ses concurrents, Netflix espère trouver une solution sans toutefois évoquer une éventuelle baisse de tarif qui est au cœur du problème de piratage. La plateforme avoue qu’il est particulièrement difficile de rivaliser avec les offres gratuites sur les plateformes de téléchargement illégal. 

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *