Qu’est-ce-que le SD-WAN ? Définition, avantages et utilisation

Ces dernières années, il y a eu des changements notables dans le monde des réseaux étendus. Cela dit, un parmi les majeurs est le « SD-WAN » ou réseau défini par logiciel. Il a eu le grand rôle d’améliorer la façon dont les professionnels du réseau optimisent l’utilisation  d’une connectivité. Et celle-ci, même, étant aussi variée que MPLS. Cette amélioration concerne également la commutation multiprotocole par étiquette, le relais de trame et même DSL.

Mais qu’est donc le SD-WAN?

Un SD-WAN ou réseau étendu défini par logiciel est une architecture WAN virtuelle. Il profite de toute combinaison de services de transport afin de connecter les utilisateurs aux applications en toute sécurité. Cela comprend les services MPLS, LTE et Internet à large bande.  Comme son nom l’indique, le SD-WAN use d’un logiciel pour contrôler la connectivité, la gestion et les services entre data centers, succursales distantes ou instances cloud. Celui-ci dissocie également le plan de contrôle du plan de données.

Les caractéristiques de SD-WAN

Les modèles de WAN traditionnels basés sur des routeurs conventionnels ne s’adapteraient jamais au cloud. Ils requièrent le « backhauling de tout trafic », afin de bien fonctionner. Or, le retard engendré par ce dernier détruit les performances des applications. Ce qui entraîne non seulement une mauvaise expérience utilisateur, mais également une perte de productivité.

Au contraire, le modèle SD-WAN est entièrement conçu pour gérer les applications des data centers sur site. Il prend même en charge les clouds privés, publics, ou des services SaaS. Et ce, tout en mettant à disposition des utilisateurs les plus hauts niveaux de performances applicatives.

Un déploiement SD-WAN peut être constitué soit de routeurs et commutateurs existants, soit d’un équipement client virtualisé. Tous exécutent une version de logiciel gérant politique, sécurité, fonction de mise en réseau et autres outils de gestion. Et ce, selon la configuration du fournisseur et du client.

réseau sd-wan

Quels sont ses rôles et avantages ?

SD-WAN a principalement été créé pour 3 raisons. Tout d’abord afin de simplifier la création de nouveaux liens vers les succursales. Puis de gérer au mieux la façon dont ces liens sont utilisés, que ce soit pour les données, la voix ou la vidéo. Et enfin, d’économiser de l’argent dans tout ce processus.

Un des grands avantages du SD-WAN est sa capacité à gérer plusieurs connexions du MPLS au débit à travers le LTE. Mais aussi, il est connu dans sa capacité à segmenter, à partitionner et à sécuriser le trafic traversant le WAN. D’ailleurs, selon un rapport de Gartner, le SD-WAN et le vCPE sont des technologies clés pour aider les entreprises à transformer leurs réseaux de fragiles à agiles. Il déclare que ces technologies sauront satisfaire les besoins des organisations pour ces cinq prochaines années. Et ce, grâce à leurs meilleures combinaisons de performances, prix et flexibilité par rapport aux approches centrées sur le matériel. « Plus précisément, nous prévoyons que d’ici à 2023, plus de 90 % des initiatives d’actualisation de l’infrastructure de périphérie WAN seront basées sur des appliances vCPE ou SD-WAN par rapport aux routeurs traditionnels. », invoque-t-il.

Une croissance ultra-rapide

Avec toutes ses fonctionnalités avancées, le SD-Wan est très attractif pour les clients. Alors, plus de 60 fournisseurs en proposent un certain nombre de choix. Selon Gartner, ces fournisseurs se font concurrence dans le marché du SD-WAN et beaucoup d’entre eux même avec des offres très spécialisées. Ils incluent Cisco, VMware, Silver Peak, Riverbed, Aryaka, Fortinet, Nokia et Versa.  Selon IDC, la technologie SD-WAN augmentera à un taux de croissance annuel de 30,8% de 2018 à 2023, touchant les 5,25 milliards de dollars. Par ailleurs, d’après l’étude VNI de Cisco, le trafic SD-WAN représente 9% du trafic IP WAN professionnel en 2017. Il représentera aussi 29% du trafic IP WAN professionnel d’ici à 2022. En plus, le trafic va quintupler à partir de 2017 à 2022. C’est d’ailleurs ce qu’a déclaré Rohit Mehra, vice-président d’IDC, Network Infrastructure. « Le SD-WAN continue d’être l’un des segments du marché des infrastructures de réseau qui connaît la croissance la plus rapide », affirme-t-il.

Et pourquoi le SD-WAN ?

Au fil des années, le WAN traditionnel ne s’est plus adapté aux entreprises à cause de son backhauling de tout trafic. Pourtant, le SD-WAN leur est indéniablement avantageux. Celui-ci offre des coûts réduits, une efficacité de la bande passante, une WAN simplifiée. Il offre également une facilité de déploiement et une gestion centralisée. En plus, il propose une montée en puissance transparente  vers le cloud avec des performances applicatives significatives, en particulier pour les applications critiques. Et ce, sans sacrifier la sécurité et la confidentialité des données. Le SD-WAN peut donc améliorer la connectivité aux succursales et au cloud.

Dès lors, de meilleures performances applicatives améliorent non seulement la satisfaction des clients, mais également la productivité de l’entreprise. Alors, cela amène évidemment à sa rentabilité. Aussi, une sécurité cohérente réduit considérablement les risques commerciaux.

Comment fonctionne-t-il ?

Contrairement au SD-WAN, le modèle traditionnel distribue la fonction de contrôle sur tous les appareils du réseau. Puis il achemine le trafic en fonction des adresses TCP/IP et des ACL. Alors, non seulement il est incompatible au cloud, mais est aussi rigide, complexe et inefficace. C’est logique qu’il se présente comme une mauvaise expérience utilisateur.

Le SD-WAN, pourtant, permet aux entreprises axées sur le cloud d’offrir une qualité d’expérience d’application (QoEx) supérieure aux utilisateurs. Il fournit un routage intelligent sensible aux applications sur le WAN. Ensuite, chaque classe d’applications reçoit la QoS et l’application de la politique de sécurité appropriées. Et bien évidemment, tout cela s’effectue en fonction des besoins de l’entreprise. La répartition Internet locale sécurisée du trafic des applications IaaS et SaaS offre des performances cloud très élevées. Mais en plus de cela, elle protège l’organisation contre les menaces.

Le SD-WAN contribue à la sécurité du réseau

Effectivement, la sécurité du réseau est une des conséquences les plus importantes du SD-WAN. Neil Anderson, directeur de la pratique des solutions réseau chez World Wide Technology déclare que : « Le point de basculement pour de nombreux clients a été l’avènement d’applications telles que les applications basées sur le cloud Office 365 et Amazon Web Services (AWS) qui nécessitent un accès à distance sécurisé. » D’après ses dires, le SD-WAN permet aux clients de configurer des zones régionales sécurisées ou tous ses besoins. Puis, il leur permet de diriger ce trafic vers l’endroit destiné en fonction des politiques de sécurité internes. « Le SD-WAN consiste à concevoir et à intégrer la sécurité d’applications telles qu’AWS et Office 365 dans votre structure de connectivité. C’est une grande motivation pour passer au SD-WAN », ajoute-t-il.

De son côté, IDC note que le SD-WAN permet de partitionner et de protéger les actifs critiques contre les vulnérabilités. C’est apparemment un cas connu dans les secteurs verticaux. Ces secteurs concernent la vente au détail, la santé et la finance. D’ailleurs, le SD-WAN, selon lui, emploie une pile complète de solutions de sécurité. À citer notamment les pare-feu de nouvelle génération, l’IPS, le filtrage d’URL, la protection contre les logiciels malveillants et la sécurité du cloud. Ainsi, il est amplement capable de protéger ces actifs contre les menaces internes et externes à l’entreprise.

sd wan

Le SD-WAN implique les environnements cloud

La sécurité et la réduction des coûts du WAN sont bien évidemment des facteurs assez motivants pour adopter SD-WAN. Cependant, une connexion plus rapide et plus sécurisée aux services cloud optimise cette motivation. Selon la déclaration d’Uppal, un certain nombre de tendances poussent à l’utilisation accrue des technologies du SD-WAN. Et, selon lui, l’une des principales est l’utilisation accrue de conteneurs et d’applications basées sur le cloud. Eux qui, demandent un accès depuis la périphérie. Cependant, « Le nombre de clients ayant besoin d’un accès au service SD-WAN au centre de données ou aux ressources cloud augmente et évolue rapidement », ajoute-t-il.

Anderson en particulier a confirmé une adoption de plus en plus croissante des technologies SD-WAN par les clients. Et ce, afin de lier les data centers aux ressources cloud. Il ajoute en disant que ces technologies ont bien évolué pendant ces deux dernières années. Elles facilitent l’augmentation de ressources. Et rend, de ce fait, l’atteinte de l’objectif des clients plus rapidement mais moins coûteux.

Des collaborations en place

Un des buts importants pour les organisations d’aujourd’hui est de créer une fluidité des sources de données entre les locaux et le cloud public. Alors, d’après le point de vue de Kip Compton, vice-président senior du groupe Cloud Platform and Solutions Group, les entreprises profiteront certainement du développement continu de leurs data centers privés. Mais simultanément, elles bénéficieront de l’élargissement de leur adoption de services de cloud public. Compton explique qu’elles placeront sûrement une gestion commune et une gouvernance basée sur des politiques dans leurs environnements multicloud. L’objectif étant d’innover, de déployer et de gérer des applications avec simplicité, sécurité et rythme accéléré.

En effet, la plupart des principaux fournisseurs de SD-WAN se sont associés à des fournisseurs de cloud tels qu’AWS, Microsoft Azure et Google Cloud. Et ce, dans le but de faciliter en partie l’optimisation du trafic SD-WAN. Ces fournisseurs incluent Cisco, VMware et bien d’autres encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest