Microsoft déploiera une version plus sécurisée de Microsoft 365 pour les Etats-Unis

Microsoft a mis au point une version améliorée de Microsoft Office 365 pour le gouvernement américain.

La nouvelle est parue ce lundi 28 mars sur le blog de Microsoft. Très prochainement, le géant américain compte lancer une version optimisée de son produit de bureautique. Notons que ce nouveau venu sera top secret et donc réservé aux agents du gouvernement des Etats-Unis.

Dans ce projet, le but ultime sera de protéger le milieu de travail au sein de tous les départements américains. Cela rappelle ce qu’a fait la société de Redmond. En effet, celle-ci a préparé une version améliorée d’Azure, mais cette fois-ci pour le département de la défense américaine. Bien sûr, d’autres organismes plus sensibles, plus délicats, ont pu en bénéficier, toujours aux Etats-Unis.

Un Microsoft Office 365 destiné au gouvernement ?

La technologie nouvelle, misant sur la sécurité, est aujourd’hui en cours. Ce projet d’écosystème est une résolution commune avec le Pentagone. Bien qu’il n’ait pas encore été déployé, cela ne va pas tarder. On attend, à ce titre, à ce que les tests soient concluants avant d’approuver sa mise en fonction vers la mi-2022. Il s’agira d’un environnement exceptionnel qui affichera les « dernières applications de productivité, de sécurité et de collaboration d’Office 365 Government ».

Une nouvelle version traduira ainsi l’approche exhaustive de Microsoft dans l’élaboration, les essais, les intégrations et les audits de ses produits. L’objectif étant, soulignons-le, que ces derniers soient « conformes aux réglementations gouvernementales ». D’ailleurs, Le billet de blog Microsoft déclare que cette initiative participera à assurer la confidentialité, mais surtout la sécurité de tous les environnements rattachés.

Cette version améliorée d’Office 365 sera le résultat d’un travail collaboratif entre Microsoft et le Pentagone. Elle fait alors suite à l’annulation du contrat JEDI par le ministère de la défense américaine. Ce contrat d’une valeur de 10 milliards de dollars et axé sur la dématérialisation informatique devait profiter à Microsoft. Après cela, un nouvel appel d’offres a été mis en place. Celui-ci concerne le cloud computing et vaut des milliards de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest