fbi whatsapp imessage

WhatsApp et iMessage livrent vos données et vos messages au FBI, selon un document en fuite

Un document en fuite révèle quelles applications de messagerie livrent leurs données au FBI. Les plus coopératives sont WhatsApp et iMessage, allant jusqu’à fournir le contenu des messages de leurs utilisateurs.

À l’origine, la messagerie WhatsApp offre une protection de la confidentialité grâce à son système de chiffrement. C’est son principal avantage par rapport aux autres applications concurrentes.

Toutefois, un document en fuite révèle que le FBI surveille activement l’activité des internautes sur WhatsApp et Facebook Messenger, mais aussi iMessage, Telegram et Viber. Une simple procédure permet à l’agence fédérale américaine d’obtenir légalement les messages et les métadonnées de ces applis.

iMessage et WhatsApp collaborent volontiers avec le FBI

Toujours d’après le document révélé par les journalistes de Rolling Stone, iMessage et WhatsApp offrent au FBI l’accès à davantage de données que les autres plateformes. Les inspecteurs peuvent notamment accéder à l’historique des messages et à leur contenu.

Ces deux applications se montrent également plus coopératives en cas de demande des autorités. Elles ne se font pas prier pour offrir des données sur les backups, les listes de contact ou même des données encore plus intimes.

Par exemple, parmi les neuf applications citées dans le document du FBI, WhatsApp est la seule à utiliser un  » pen register «  : un système de surveillance permettant de capturer la source et la destination de chaque message d’un individu. Ce dispositif génère des métadonnées toutes les 15 minutes sur chaque utilisateur de WhatsApp.

Le FBI n’a donc même pas besoin de faire de requêtes à WhatsApp pour obtenir vos données. Facebook se fait une joie de collaborer de son propre chef en conservant soigneusement ces informations.

Pour Daniel Kahn Gillmor de l’American Civil Liberties Union, «  le fait que WhatsApp offre toutes ces informations est désastreux pour les journalistes communiquant avec des sources confidentielles « .

De son côté, le porte-parole de WhatsApp explique que l’entreprise a déjà précisé que  » les autorités n’ont pas besoin de contourner le chiffrement de bout en bout pour mener l’enquête « . Toutefois, il souligne que la firme  » évalue, valide et répond à toutes les requêtes des autorités en se basant sur la loi, et nous sommes clairs à ce propos sur notre site web et dans les rapports de transparence publiés régulièrement « .

Signal et Telegram : les deux messageries les plus confidentielles

Au total, le document du FBI intitulé  » Lawful Access  » énonce les règles à suivre pour neuf applications de messagerie : iMessage, WhatsApp, Line, Viber, Telegram, Signal, Threema, WeChat et Wickr.

Fidèles à leur réputation, les applications les plus fiables en termes de protection de la vie privée sont Telegram et Signal. Ainsi, Telegram accepte uniquement de fournir l’adresse IP et le numéro de téléphone d’un utilisateur en cas de suspicion de terrorisme. De son côté, Signal ne révèle que la date et l’heure de l’inscription et la date de dernière utilisation. Le contenu des messages échangés sur ces applis n’est jamais communiqué au FBI.

Parmi les neuf applications listées, seules iMessage, WhatsApp et Line stockent le contenu des messages et le fournissent au FBI. Les six autres se refusent à dévoiler le contenu des messages.

Ce document du FBI est exposé au grand jour après avoir été reçu par le groupe Property of the People basé à Washington DC. Pour l’obtenir, le groupe a émis une requête conformément à la loi Freedom of Information Act et l’a partagé avec le site web Rolling Stone.

Selon Ryan Shapiro, directeur exécutif de Property of the People,  » la facilité avec laquelle le FBI accède à nos données, explore les détails intimes de nos vies quotidiennes, nous menace tous et pave la voie pour des règles autoritaires « . Comme il le rappelle,  » la vie privée est essentielle pour la démocratie « .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest