Telegram

Telegram : tout savoir sur l’application de messagerie sécurisée

Bien que nombreux sont ceux qui ne connaissent pas l’application, Telegram reste un des services de messagerie les plus utilisés et populaires au monde. En effet, la plateforme est souvent citée dans les discussions sur la politique de confidentialité et de la sécurité en ligne. D’ailleurs, des applications plus connues comme WhatsApp et Messenger le sont beaucoup moins, et c’est dû au fait que Telegram dispose d’un logiciel de cryptage plus efficace, à l’instar de Signal.

Ce service de messagerie multiplateforme a été fondé par l’entrepreneur russe Pavel Durov. Son lancement se fait tout d’abord sur iOS et Android, mais compte aujourd’hui près de 500 millions d’utilisateurs. Ces clients sont en majorité les utilisateurs d’autres plateformes concurrentes qui ont été liées à des scandales sur la protection de la vie privée. 

De ce fait, en mettant l’accent premier sur la confidentialité, Telegram apporte à ses nombreux clients une protection fiable, ainsi que des fonctionnalités à hauteur des autres applications de messagerie.

Telegram : fonctionnement de l’application

Telegram fonctionne quasiment comme toutes les autres plateformes et applications de messagerie. En outre, vous pouvez envoyer des messages à d’autres utilisateurs, créer des conversations de groupe, appeler et envoyer des fichiers et autocollants. Néanmoins, ce qui différencie Telegram des autres réside dans sa politique de confidentialité, ainsi que d’autres fonctionnalités spécifiques à l’application, telles que les options de chat.

En effet, la plateforme utilise un logiciel de cryptage de bout en bout, qui a pour but d’empêcher les personnes extérieures à une conversation de voir ce qui a été envoyé. Par ces personnes extérieures, on entend par là qu’il peut s’agir d’une entreprise, du gouvernement ou même de pirates. Bien que ce type de cryptage ne concerne que les appels et conversations dites « secrètes », Telegram a toujours su répondre aux attentes, et ne fait l’objet d’aucune plainte jusqu’à ce jour. Cela ne veut pas dire non plus que les conversations ordinaires s’affichent au vu et au su de tous. Ces dernières sont cryptées, mais seulement du client au serveur.

Enfin, Telegram n’est redevable à aucune grande entreprise de communication. Son utilisation renforcée du cloud lui permet de stocker tous les messages, photos et vidéos sur un serveur. Autrement, les utilisateurs peuvent donc accéder à tous ces contenus à partir de n’importe quel appareil connecté. À cet effet, Telegram est une application faisant preuve d’une certaine convivialité sur plusieurs autres supports.

À quel point Telegram est-il fiable ?

De manière générale, l’application est aussi sûre que n’importe quelle autre plateforme communicante. Qui plus est, le cryptage des données de bout en bout n’est lié à aucune autre entreprise ni société qui pourraient rebuter la vie privée.

La fonction « conversation secrète » dispose du même niveau de cryptage. En outre, il est impossible pour un utilisateur de faire une capture d’écran des messages dans la discussion ou d’effectuer un transfert. De plus, les messages peuvent être programmés de sorte à s’autodétruire. Cette option s’applique des deux côtés de la locution, où les utilisateurs ont la possibilité de supprimer leurs propres messages, comme ceux des autres.

Par ailleurs, le modèle économique ne reflète en rien la vente de données. La société étant financée directement par son fondateur et PDG, il n’y a donc pas lieu d’une quelconque publicité ou de la collecte des données. D’ailleurs, le site officiel de Telegram évoque un principe de confidentialité qui repose sur la protection des données personnelles contre les spécialistes marketing, annonceurs, etc.

Une application gratuite

Alors, bien que la société commence à employer de nouvelles méthodes de monétisation, l’activité principale, à savoir le chat, reste gratuite pour tous. Elles consistent à insérer dans des canaux publics des publicités ouvertes pour tous.

Ce procédé repose sur le même principe qu’un tweet, mais qui possède des fonctionnalités premium pour les équipes commerciales auteur de ces pubs. À cet effet, une partie des fonds est dédiée aux utilisateurs sous la forme d’une visibilité plus accrue de leur chaîne, ainsi qu’aux créateurs des packs d’autocollants uniques.

L’utilisation de Telegram sur PC

Telegram

Tout comme les autres services de messagerie, il est possible d’utiliser Telegram sur le PC grâce à un logiciel dédié. Cette dernière comprend Telegram Web et Desktop.

Mais ces deux modes de fonctionnement se distinguent par le fait que Telegram Desktop requiert l’installation d’une application. En revanche, la version web est accessible via tout navigateur Internet. Il convient également de noter que ces deux méthodes ne permettent pas d’accéder à toutes les caractéristiques offertes par la version pour les appareils mobiles.

Pour une première expérience sur Telegram Desktop, il faudra se munir d’un smartphone. Par la suite, les utilisateurs pourront s’en servir sans être connectés à leur smartphone.

Pour commencer, il faut télécharger et installer le logiciel Telegram Desktop sur le site officiel. Dès son installation, il faut l’ouvrir puis cliquer sur « Démarrer ». Une fois que le code QR apparaît dans la fenêtre, il est nécessaire de le scanner en utilisant la version mobile de l’application sur le smartphone.

La démarche pour se connecter à Telegram Web ne nécessite pas l’installation d’une quelconque application. En effet, le processus se fait sur le navigateur.

Pour ce faire, il suffit d’accéder à la page https://web.telegram.org. Ensuite, il faut scanner le QR code avec le smartphone comme décrit ci-dessus. Une fois de retour sur le PC, il faut entrer les identifiants.

Les versions web de ce service de messagerie ont beaucoup évolué ces derniers temps. Depuis le mois d’avril 2021, il existe désormais 2 types de versions distinctes : WebZ et WebK. En consultant l’URL du navigateur, la lettre associée est placée soit à côté du mot clé « web », soit à la fin de l’URL « /z » ou « /k »..

Spécificités de Telegram

Comme cité précédemment, Telegram dispose d’une liste de fonctionnalités similaires aux autres applications. Mais voici quelques-unes qui font la différence, et qui pourraient vous pousser à changer de service de messagerie.

Les discussions secrètes

Ce type de discussion vous permet de participer à un type de messagerie cryptée de bout en bout avec un contact en particulier. Toutefois, ce dernier ne peut ni transférer vos messages ni faire une capture d’écran de ce qui a été dit. Vous pouvez tout de même prendre et envoyer des photos, à votre insu, vu que l’option est renforcée par une autre fonctionnalité : le minuteur d’autodestruction.

Minuteur d’autodestruction

Cette option n’est disponible que dans les conversations secrètes. À cet effet, Telegram définit des délais d’autodestruction des messages pour les supprimer définitivement. Vous pouvez choisir si celui-ci reste dans le chat en désactivant l’option. Sinon, des périodes déterminées, entre 10 secondes et une semaine, peuvent être choisies. Le compte à rebours s’enclenche dès que la personne reçoit et voit le message.

Suppression globale des messages

La suppression globale des messages apparaît après la mise à jour de 2019. Vous pouvez décider d’effacer toute trace définitive d’une conversation avec une quelconque personne. Alors, bien que cette fonctionnalité divise quelque peu, il est toujours prudent et pratique d’avoir un contrôle total sur les communications en ligne.

Limite de taille lors de l’envoi de fichiers volumineux

Ici aussi, Telegram dépasse largement tous ses concurrents en termes de prise en charge de fichiers volumineux. En effet, la plateforme autorise jusqu’à l’envoi d’une taille maximale de 2 Go, tandis que la limite d’un autre support ne peut dépasser les 300 Mo. Stockés dans un nuage privé, vous pouvez accéder au contenu partagé depuis n’importe quel autre appareil.

Personnalisation

L’option de personnalisation apporte une touche un peu plus conviviale aux conversations. De plus, l’interface de Telegram dispose d’options que la plupart de ces concurrents ne possèdent. Vous pouvez choisir une couleur dominante pour l’application, et personnaliser la façon dont les liens s’ouvrent. Par exemple, comme sur un PowerPoint, l’ouverture d’une page peut présenter des animations, etc.

Les inconvénients de l’application Telegram

Le petit bémol relevé par notre équipe concerne l’annonce des nouveaux utilisateurs. En matière de confidentialité, il semble aller contre les principes même de la plateforme. En outre, Telegram avertit vos contacts lorsque vous rejoignez l’application. D’ailleurs, vous n’êtes pas averti lorsque cette dernière est sur le point d’envoyer un message de « bienvenue » à vos contacts. Cette fonction peut représenter un problème pour ceux qui souhaitent utiliser le support de façon plus discrète.

L’Allemagne cherche à infliger une amende aux opérateurs de Telegram

amende

Selon une porte-parole du ministère de la Justice, les autorités allemandes ont engagé une procédure contre l’application de messagerie Telegram. Cette démarche peut entraîner l’imposition d’une amende aux opérateurs de l’application pour non-respect des lois. Au fait, celles-ci obligent les sites de médias sociaux à surveiller les actions de leurs utilisateurs.

Telegram a atteint un seuil à partir duquel il sera désormais traité comme les autres réseaux sociaux lorsqu’il s’agit de coopérer avec les autorités. Parmi ces réseaux figurent Facebook, Twitter et TikTok.

Le Ministère de la Justice du pays a déclaré avoir écrit aux opérateurs de Telegram aux Émirats arabes unis. Ce communiqué leur demande de ne pas fournir un canal pour déposer des plaintes et une personne de contact en Allemagne.

Si Telegram ne s’y conforme pas, la société pourrait, selon les informations, se voir infliger des amendes allant jusqu’à 5,5 millions d’euros. 

A titre informatif, cette application a été fondée par les frères russes Nikolai et Pavel Durov. Ces dernières années, elle a gagné en popularité en Allemagne parmi les partis de l’extrême droite et les personnes opposées à la réponse du gouvernement à la pandémie de coronavirus.

Source : androidauthority.com

Pin It on Pinterest