bitcoin crash wall street

Le Bitcoin va s’effondrer et perdre la moitié de sa valeur, selon Wall Street

Les investisseurs de Wall Street ne croient plus au web3. Une majorité pense que le Bitcoin va tomber à 10 000 dollars, et seuls 9% voient les NFT comme une opportunité d’investissement. C’est ce que révèle un sondage mené par MLIV Pulse.

La chute du Bitcoin n’est pas terminée, si l’on en croit les sombres prédictions des analystes de Wall Street. Dans le cadre d’un sondage mené par MLIV Pulse, 60% des 950 investisseurs interrogés estiment que la cryptomonnaie a plus de chances de tomber à 10 000 dollars que de revenir à 30 000 dollars.

Ce pessimisme général démontre que les investisseurs sont devenus beaucoup plus méfiants. Plusieurs facteurs expliquent ce changement dont l’effondrement du Bitcoin et des autres crypto, et la fin de la frénésie spéculative causée par la pandémie Covid-19.

Pour rappel, le Bitcoin a déjà perdu les deux tiers de sa valeur depuis le record de 69 000 dollars atteint en novembre 2021. Il n’est toutefois jamais tombé sous la barre des 10 000 dollars depuis septembre 2020. Si l’on en croit les données compilées par CoinGecko, plus de 2 billions de dollars de cryptomonnaie se sont volatilisés depuis la fin 2021.

Le Bitcoin ne vaut rien selon 20% des investisseurs

Le scepticisme quant à l’avenir du Bitcoin est particulièrement prononcé dans le secteur du retail. Près d’un quart des investisseurs estiment que cette catégorie d’actifs ne vaut rien. En revanche, les investisseurs professionnels voient encore la crypto d’un oeil bienveillant.

Toutefois, sur le total des participants, seuls 28% restent convaincus que les cryptomonnaies sont le futur de la finance. À l’inverse, 20% pensent qu’elles n’ont aucune valeur.

Selon Jared Madfes de Tribe Capital, cette anticipation de la chute du Bitcoin reflète « la peur ambiante sur le marché ». En effet, ce spécialiste souligne qu’il est « très facile d’être effrayé à l’heure actuelle, pas seulement pour la crypto, mais pour le monde ».

Vers une concurrence des monnaies centrales numériques ?

Le crypto crash va probablement ajouter davantage de pression sur les gouvernements pour renforcer la régulation de l’industrie. Cette supervision est perçue comme positive par la plupart des participants au sondage, car elle pourrait accroître la confiance et mener à une acceptation générale parmi les investisseurs.

L’intervention du gouvernement sera aussi accueillie chaleureusement, suite à l’effondrement du TerraUSD ou les troubles rencontrés par des intermédiaires comme Celsius Network ou Voyager Digital Ltd.

En outre, les banques centrales comptent aussi développer leurs propres monnaies numériques, à l’instar de l’euro numérique. Quoi qu’il en soit, une majorité de participants au sondage s’attendent à ce que le Bitcoin et l’Ether restent les principales cryptomonnaies et continuent à guider le marché au fil des cinq ans à venir.

Les NFT ne sont plus crédibles à Wall Street

La grande majorité des investisseurs questionnés par MLIV Pulse ne croit plus aux NFT. Ils voient désormais ces tokens comme des projets artistiques ou des symboles de statut social, mais seuls 9% y voient une opportunité d’investissement.

En outre, la plupart des interrogés s’attendent à ce que la prochaine bulle financière n’ait aucun lien avec les cryptomonnaies ou les NFT. À leurs yeux, le web3 a peu de chances de causer une frénésie spéculative.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest