Accueil > Analytics > IBM : les bandes magnétiques sont l’avenir du stockage de données
bandes magnétiques stockage données ibm

IBM : les bandes magnétiques sont l’avenir du stockage de données

Les bandes magnétiques resteront le principal support de stockage de données pour la prochaine décennie au détriment des disques durs et autres technologies. C’est ce que prédit Dong Xie, le CTO d’IBM dans le cadre d’un forum organisé à Taipei, Taïwan.

Alors que le volume mondial de données représentait 33ZB en 2017, Seagate estime qu’il atteindra 175ZB en 2025. Ceci représente une augmentation de 500% en huit ans. Cette explosion du volume de données est notamment liée à l’essor de la 5G, de l’internet des objets ou encore des véhicules autonomes.

Face à cet essor, il est nécessaire de trouver de nouvelles solutions de stockage de données. Certains misent par exemple sur le stockage de données dans l’ADN. De son côté, le CTO d’IBM Greater China, Dong Xie, estime que les bandes magnétiques vont connaître un retour en force et deviendront le principal support de stockage.

Depuis leur création il y a plus de 50 ans, les bandes magnétiques sont toujours utilisées pour le stockage de données parceque’elles sont moins chères que les disques durs et plus durables. On estime que les données peuvent y être conservées pendant 30 à 50 ans.

IBM : la capacité de stockage des bandes magnétiques augmentera de 30% par an

bande magnétique stockage données

Même si les disques durs sont de plus en plus adoptés, environ 70 à 80% des données entreposées dans les Data Centers sont stockées sur des bandes magnétiques. Elles sont notamment privilégiées pour les fichiers de backup de données.

Cependant, pour répondre aux nouveaux besoins en matière de stockage de données chaudes ou froides, Xie prédit que de nouvelles architectures se démocratiseront au fil des années à venir. On peut notamment citer le FLAPE, combinaison entre bandes magnétiques et stockage flash.

Si Dong Xie est convaincu de la prédominance des bandes magnétiques pour la prochaine décennie, c’est parce que leur capacité de stockage va augmenter de 30% par an contre seulement 10% par an pour les disques durs.

Dans les années 1990, IBM a créé le standard technologique LTO (Linear Tape Open) en partenariat avec HP et Seagate. Aujourd’hui, la LTO-8 est la principale technologie de bandes magnétiques. En outre, IBM et Sony se sont associés afin de surpasser les limites de densité des bandes magnétiques. Ensemble, ils sont parvenus à stocker 330 TO de données sur une cassette en 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend