Accueil > Analytics > Data Analytics > Hadoop : IBM abandonne sa distribution BigInsights pour vendre Hortonworks Data Platform
ibm hortonworks hadoop

Hadoop : IBM abandonne sa distribution BigInsights pour vendre Hortonworks Data Platform

Le géant américain IBM vient de décider de mettre un terme à sa distribution Hadoop, BigInsights. À la place, la firme a décidé de proposer à ses clients le bundle de technologies Big Data de Hortonworks. Suite à cette décision, il ne reste désormais que quatre vendeurs Hadoop.

Un partenariat vient d’être noué entre IBM et Hortonworks. IBM abandonne sa plateforme Hadoop, BigInsights, et vendra celle de Hortonworks Inc. à la place. Ainsi, les clients des deux entreprises bénéficieront d’un meilleur accès aux outils de gestion et d’analyse Big Data. IBM met un terme au développement de BigInsights et permettra à ses utilisateurs de migrer facilement vers Hortonworks Data Platform.

En contrepartie, Hortonworks compte vendre la suite d’outils analytiques collaboratifs Data Science Experience de IBM, mais aussi Big SQL, le moteur de requêtes SQL-on-Hadoop de la firme. Les deux entreprises comptent également s’associer pour développer et étendre les fonctionnalités de Apache Atlas, un Framework open source de data governance créé par Hortonworks.

Hadoop : un accord bénéfique pour IBM, Hortonworks et leurs clients

Selon Tony Bater, analyste chez Ovum, cet accord devrait être très bénéfique pour les deux entreprises. IBM va pouvoir mettre en avant sa nouvelle stratégie Hadoop, et estomper les doutes liés à BigInsights, tandis que Hortonworks va pouvoir proposer à ses clients une plateforme de data science pour les aider à coordonner leur travail sur des applications analytiques avancées.
La firme se met ainsi au niveau de Cloudera Inc. et de plusieurs concurrents. D’après Rob Thomas, directeur général de IBM Analytics, cet accord va aussi permettre à IBM de se focaliser davantage sur le développement de ses technologies de Data Science et de Machine Learning.

Hadoop : un changement de stratégie lié à l’essor du Machine Learning

La focalisation des géants de la tech sur des plateformes comme Data Science Experience et Data Science Workbench est directement liée à l’usage croissant des technologies de Machine Learning et d’intelligence artificielle. Par exemple, Duke Energy cherche à utiliser les outils IA et Machine Learning pour identifier de potentiels problèmes d’équipement en analysant les données des capteurs de son réseau de transmission.

Grâce aux techniques de data science qui lui servent d’essence, le Machine Learning peut permettre aux entreprises de déployer un service client plus proactif et personnalisé, notamment grâce à la reconnaissance de sentiment automatisée dans les call centers.

Hadoop : un marché désormais consolidé autour de quatre vendeurs

En parallèle, le développement collaboratif d’Atlas témoigne de l’importance que prennent les thématiques de data governance et de sécurité au sein des environnements Big Data. La grande majorité des utilisateurs de Hadoop sont confrontés à ces problématiques, et l’implication de IBM dans le développement d’Atlas peut permettre d’apporter une crédibilité à cette technologie émergente de data governance.

Toutefois, ce partenariat soulève également des questions sur le partenariat Hadoop entre Hortonworks et Microsoft. De plus, l’accord accentue la consolidation du marché Hadoop, puisqu’il ne reste désormais que quatre vendeurs : Hortonworks, Cloudera, MapR Technologies et Amazon Web Services.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend