Cdiscount : tout savoir sur l’e-commerçant français

Cdiscount est une société française de commerce en ligne dont le siège social est à Bordeaux. Elle opère sur quatre continents, à savoir : l’Europe, l’Afrique, l’Amérique latine et l’Asie.

Propriété du groupe Casino et cotée à la Bourse de Paris, Cdiscount se spécialise dans la grande distribution et propose une large gamme de produits : high-tech, mode, électroménager, mobilier, livres… La société mère, Cnova, est également détenue par le groupe Casino.

Comprendre Cdiscount à travers son histoire

Les débuts

Le site e-commerce Cdiscount.com a été fondé en décembre 1998 en tant que simple vendeur de CD et DVD d’occasion par les frères Hervé, Christophe et Nicolas Charle. L’activité de l’entreprise s’est développée dans la vente de produits technologiques en 2001, l’électroménager en 2007, le vin la même année, le mobilier et décoration un an plus tard, les jeux et produits pour enfants en 2009.

En 2006, Cdiscount a ouvert sa première boutique à Bordeaux, qui propose une sélection de best-sellers sur le site. Depuis 2010, un interlocuteur simple a été mis en place dans les agences du groupe.

Après le rachat par Casino

Notons que le groupe Casino est devenu actionnaire de Cdiscount en 2000. Huit ans plus tard, le groupe détenait 79,6 % de la part du capital de Casino en participation directe et indirecte. Mais c’est en 2011 que Casino a racheté les actions des frères Charles faisant monter la part du groupe à 99,6 %.

En septembre 2011, l’enseigne a lancé un marché ouvert aux tiers qui s’appelle désormais Cdiscount Marketplace. L’objectif de l’entreprise étant d’élargir sa gamme de produits et de générer des revenus supplémentaires. Les ventes de Party Dealer cette année-là ont dépassé le milliard d’euros. Cependant, Cdiscount continue de viser une rentabilité durable.

À compter de 2016, Cdiscount a étendu sa couverture de services aux téléphones mobiles, à l’alimentation électrique en octobre 2017, aux déplacements en 2018 et aux soins médicaux en 2019.

Pour janvier 2021, les voitures d’occasion ont intégré une série de produits et services du site Internet. Cdiscount Voitures d’occasion est le fruit d’un partenariat avec Arval. Filiale de longue date du Groupe BNP Paribas, c’est une société de location de voitures de société et un parc de voitures d’occasion immatriculées il y a moins de 5 ans.

Le marketplace de Cdiscount

Quel est le mode de fonctionnement de Cdiscount

Cdiscount est actuellement le deuxième marché de vente en ligne en France. Après 10 ans de fonctionnement, la plateforme s’est ouverte aux vendeurs externes. Bien évidemment, ces derniers ciblent les acheteurs cherchant des produits à bas prix, cibles privilégiées du site.

Ce que Cdiscount offre aux professionnels

L’un des sites e-commerce les plus visités de France

La France dispose d’un marché e-commerce de 57 milliards d’euros. Cdiscount faisant partie du cercle des sites les plus visités de France, cette plateforme est donc parfaite pour pénétrer le marché avec ses 8 millions d’utilisateurs actifs et 11 millions de visiteurs uniques mensuels. 

La bonne nouvelle pour les entreprises est que Cdiscount propose une large gamme de produits dans pas moins de 40 catégories différentes.

Tarifs compétitifs et conditions de paiement attractives

En plus de taux de commissions compétitifs, Cdiscount utilise les systèmes FIA-net et 3D Secure pour garantir que tous les paiements des clients sont sûrs et sécurisés. Les consommateurs français choisissent généralement de payer en plusieurs fois. En réponse à cette tendance, Cdiscount propose un paiement en quatre temps sans affecter le vendeur.

Utiliser Cdiscount Fulfillment pour simplifier la logistique

cdiscount livreur

En tant que distributeur Cdiscount, il est possible d’utiliser le service Cdiscount Fulfillment. Celui-ci permet de ne plus s’occuper du stockage, du conditionnement et de la livraison des produits. 

Ce service élimine les tâches logistiques afin de pouvoir se concentrer sur l’augmentation des ventes, la fidélisation des clients et la promotion des produits. De plus, Cdiscount gère toutes les questions clients liées à la livraison ou au retour des produits, et est responsable de la gestion de la relation client (qui peut être longue et coûteuse).

Booster la visibilité médiatique

Un autre avantage de vendre sur Cdiscount est une meilleure présence médiatique et une visibilité en ligne. La société a surtout une forte présence sur les réseaux sociaux, avec plus de 1,7 million de fans sur Facebook. 

Elle investit également régulièrement dans la publicité à la télévision, à la radio et dans les journaux pour accroître sa visibilité et le succès de son personnel de vente. Si vous utilisez Cdiscount pour développer votre activité, vous bénéficierez également de ce levier pour augmenter vos ventes.

Pole Position Plan

Cdiscount Pole Position Plan (PPP) est un service de publicité pour les revendeurs sur la plateforme. Le but est de promouvoir votre communication sur le site. Grâce à ce programme, les vendeurs et Cdiscount se mettent d’accord sur un objectif et obtiennent une série de solutions sur mesure pour les aider à atteindre leurs objectifs.

Le programme Cdiscount à volonté

Proposé au prix de 29 euros par an, le programme Cdiscount à volonté permet de recevoir rapidement leurs commandes et de profiter d’offres exclusives afin de faire toujours plus de bonnes affaires. Bien évidemment, cette offre ressemble beaucoup au Prime d’Amazon.

Avec ce programme, il est possible d’amortir sa souscription en réalisant quelques commandes par an. Mais en profitant des autres avantages disponibles, comme les codes promo réservés aux adhérents, l’accès à la presse en ligne en illimité.

La livraison rapide, gratuite et illimitée

S’ils confirment un achat avant 14 h, les adhérents Cdiscount à volonté peuvent profiter du produit à domicile partout en France métropolitaine le lendemain matin.

Des remises toute l’année

Si Cdiscount est célèbre pour ses prix bas régulièrement affichés, l’e-commerçant en réserve davantage aux participants à son programme à volonté. En effet, les membres du CDAV en bénéficient régulièrement. Le code promo est spécialement conçu pour eux et leur permet d’obtenir une réduction à la caisse. Par ailleurs, Cdiscount Voyages et Cdiscount Énergie continuent de proposer des remises. Pendant la période de promotion, les clients partenaires facultatifs de Cdiscount peuvent profiter de remises supplémentaires.

Cdiscount Famille

Les membres Cdiscount peuvent choisir d’utiliser le service Cdiscount Famille, non seulement pour les parents, mais aussi pour les enfants. Si vous vous abonnez gratuitement à la plateforme en tant que membre CDAV, vous pouvez obtenir un bonus. Achetez 8 euros pour chaque événement et profitez de remises spéciales sur les articles ménagers dans la rubrique « Les imbattables ». Il y a de grandes remises sur les couches, les jouets, les accessoires d’apprentissage précoce et d’autres articles adaptés à tous les âges.

Support client dédié

Les adhérents du plan d’avantages Cdiscount ne sont certainement pas des clients comme tout le monde, car ils bénéficient de leur propre service client. Ce service client est accessible directement depuis votre espace CDAV. Il vous permet d’obtenir un accompagnement privilégié dans la gestion des commandes et des produits reçus. Ce qui vous évitera ainsi les longs délais d’attente du service client standard, et d’obtenir plus de VIP via Cdiscount dans les cas suivants.

Controverses liées aux données sur CDiscount

cdiscount données consentement

Vol de données par un dirigeant

Un haut responsable de Cdiscount travaillant sur le site internet de Cestas (Gironde) a été inculpé en début février 2021. Il est soupçonné d’avoir volé les données personnelles de 33 millions de clients, dont au moins certains ont été revendus par la suite sur des sites professionnels.

Selon un communiqué du parquet de Bordeaux à l’AFP, le responsable de l’entrepôt de Cdiscount a été transféré au parquet le 1er février et déféré devant le juge d’instruction à l’issue de sa détention. Le cadre était accusé d’avoir frauduleusement extrait des données contenues dans le système de traitement automatisé entre le 1er octobre 2020 et le 30 janvier 2021, d’abus de confiance et d’escroquerie aux intérêts de Cdiscount.

S’il existe des incertitudes dans l’utilisation des données, un constat est clair : une base de données contenant environ 124 000 noms. Disponibles en téléchargement sur un site dédié depuis la mi-janvier 2021, ceux-ci semblent correspondre aux fichiers utilisés par le service client de Cdiscount. 

Néanmoins, Cdiscount a clairement indiqué et maintenu que l’incident n’a affecté aucune donnée bancaire, et la société ne conserve aucune donnée bancaire de ses clients.

Enregistrement non consenti des données utilisateurs

Une autre polémique a également mis à mal la confiance des consommateurs dans Cdiscount. Ainsi, en 2019, l’ONG Noyb avait accusé le site de collecter les données des internautes, sans le consentement explicite de ces derniers. De fait, il s’agissait d’une violation du RGPD adopté un an plus tôt.

L’e-commerçant n’était pas le seul sur le banc des accusés dans l’affaire. Ainsi, l’on retrouvait à ses côtés deux sites bien connus : Vanity Fair et AlloCiné.

Octopia : une plateforme dédiée aux solutions de marketplace

Cdiscount a révélé à LSA sa nouvelle plateforme de création de marketplace. Baptisée Octopia, elle est en place depuis janvier 2021, mais son lancement officiel n’a eu lieu que le 1er avril de la même année. Elle se destine principalement à un public européen.

Octopia se présente comme une solution de marketplace associant l’approvisionnement en produits et les services logistiques. Son potentiel tient alors aux services qu’elle offre pour accompagner les vendeurs dans le développement de leurs activités.

Octopia dispose d’un module technique nécessaire à la configuration de la marketplace. Ce dernier donne aux marchands la possibilité de booster leurs ventes en ligne. Cette plateforme offre un accès à la gestion des différents produits. Le but de ces services est de rendre la vie quotidienne des vendeurs plus facile en leur évitant les tâches fastidieuses à très faible valeur ajoutée. Ainsi, ils peuvent se concentrer sur les aspects commerciaux.

Outre le fait d’être assistés dans la conception de leur marketplace, les commerçants pourront intégrer des prestations logistiques à leurs vendeurs tiers. En ce qui concerne la rémunération, cette infrastructure prend des marges sur les produits.

Le service Octopia peut ainsi accroître largement les capacités du site marchand.

Source : lafabriquedunet.fr

Cdiscount et l’intelligence artificielle

Afin de proposer la meilleure qualité de service à sa clientèle, Cdiscount utilise l’intelligence artificielle. Les algorithmes de Machine Learning sont appliqués aux descriptions textuelles des produits, afin de prédire automatiquement leurs catégories. De même, la reconnaissance d’image permet de catégoriser les produits à partir de leurs visuels.

La firme exploite aussi l’intelligence artificielle pour la personnalisation de l’expérience client, et notamment pour les recommandations de produits. À la manière dont un vendeur conseille les clients en magasin, Cdiscount utilise l’IA pour reproduire cet accompagnement individualisé à grande échelle.

Dans un premier temps, la plateforme Kameleoon Predict capte les données d’intentions des visiteurs. Il peut s’agir des pages qu’ils consultent, ou de leur géolocalisation. D’autres données en provenance de sources diverses comme les CRM et DMP peuvent également être onboardées.

Par la suite, l’IA permet d’analyser et de traiter les données pour établir des corrélations entre les visiteurs. Ceci permet de mesurer en temps réel la probabilité de conversion pour chacun d’entre eux. Dès lors, un éditeur graphique permet de créer des actions de personnalisation comme des pop-in ou des modifications de pages. En fonction de l’évolution de l’intention d’achat du visiteur, ces actions de personnalisation seront déclenchées automatiquement.

Chez Cdiscount, cette technologie est notamment utilisée pour personnaliser la homepage du site. Par exemple, les algorithmes prédictifs sont utilisés pour personnaliser la disposition des offres selon l’intérêt du visiteur pour les diverses catégories de produits.

De même, l’intelligence artificielle permet de proposer des promotions personnalisées et adaptées à l’intention d’achat de chaque visiteur. Grâce à l’IA, les bons de réduction sont diffusés uniquement aux clients hésitants identifiés par les algorithmes. Le but étant de finir de les convaincre de passer à l’achat. Cette approche prédictive a permis à Cdiscount de multiplier son retour sur investissement au minimum par trois pour les actions promotionnelles.

Les soldes sont également personnalisées en fonction de l’intérêt des visiteurs pour une catégorie de produit spécifique. Par rapport à une campagne massive, le taux de clic sur ces soldes personnalisées augmente de 20%.

Les messages d’urgentisation et de social proof sont aussi personnalisés grâce aux algorithmes prédictifs, capables d’identifier la sensibilité de chaque visiteur pour un type de message. Ceci permet une hausse de conversion à hauteur de 5%.

Le Lab by Cdiscount : un laboratoire d’innovation dédié au marketing et à la Data

En tant qu’entreprise tournée vers l’avenir, Cdiscount cherche à aider les startups à se développer. La firme a lancé un incubateur dédié à la chaîne logistique dénommé The Warehouse en 2017. Puis, en 2019,  » Le Lab  » consacré au marketing et à la Data.

L’objectif de ce programme et de co-construire des solutions marketing à la fois performantes et responsables, pour répondre aux enjeux du e-commerce de demain. Dans un premier temps, des solutions ont été développées sur trois thématiques : l’expérience d’achat et les nouveaux modes de consommation, le commerce participatif et communautaire, et la consommation locale et responsable de l’environnement.

Les projets sélectionnés par Le Lab profitent d’un accompagnement sur mesure des experts de Cdiscount, et d’un accès aux données collectées par le géant du e-commerce.

L’échec de Cdiscount Cloud

Géant français du e-commerce, Cdiscount marche sur les pas d’Amazon. Or, si la firme de Jeff Bezos était jadis focalisée sur le commerce en ligne, c’est désormais sa branche Amazon Web Services dédiée au Cloud Computing qui génère le plus de revenus.

En 2016, Cdiscount a tenté de se lancer sur ce créneau avec Cdiscount Cloud : un service de stockage Cloud illimité directement intégré à son offre Cdiscount à Volonté. Pour rappel, l’abonnement à cette offre est tarifé à 19 euros par an et permet de profiter de livraison gratuite et d’offres quotidiennes.

De son côté, le service Cdiscount Cloud permettait de profiter d’un stockage de photos illimité sur tous les appareils de l’utilisateur, et de 20Go pour tous les autres types de fichiers. C’est le fruit d’un partenariat avec l’entreprise française Oodrive.

Le point fort de ce service était un hébergement des données localisé seulement en France. Malheureusement pour Cdiscount, le marché du stockage Cloud est déjà très dense. Parmi les principaux acteurs, on peut citer Amazon, mais aussi Google, Apple iCloud, Dropbox ou encore Box.net.

Ainsi, Cdiscount Cloud n’a jamais réellement réussi à se frayer une place parmi les leaders du secteur. Le service a été retiré de l’offre Cdiscount à Volonté le 11 octobre 2018, et les données ont été totalement supprimées le 12 novembre.

Cdiscount utilise Snowflake et Microsoft Azure pour stocker ses données sur le Cloud

À ses débuts, Cdiscount a commencé par héberger ses données sur un entrepôt traditionnel. Toutefois, au fil du temps, face à l’augmentation rapide de son volume de données, l’entreprise a été contrainte de multiplier les systèmes.

Par exemple, en 2014, elle a mis en place une plateforme Big Data sur Hadoop pour héberger les données les plus volumineuses en provenance de sources comme le trafic et le moteur de recherche.

Peu à peu, la firme s’est retrouvée avec un écosystème complexe et des données dupliquées entre différentes plateformes. L’accès aux données est devenu difficile à gérer, avec un nombre important d’utilisateurs concurrents.

C’est en 2019 que Cdiscount a décidé de converger vers une plateforme analytics unique. Le but était de gagner en simplicité, mais aussi en scalabilité.

Après étude des différentes options existantes par les DSI de l’entreprise, le choix s’est finalement arrêté sur la plateforme de datawarehouse Cloud de Snowflake avec un hébergement sur Microsoft Azure.

Cette solution permet d’allouer les ressources de calcul de façon granulaire, tout en profitant d’un auto-scaling pour garantir les SLA sur les processus critiques. De plus, Snowflake offre des fonctionnalités permettant de réduire l’effort d’administration.

La DSI a découpé l’environnement en 36 silos sur Snowflake, dans un effort de documentation et de clarté sur les données. Ces différents silos correspondent aux domaines fonctionnels de l’entreprise : logistique, transport, commande… chaque silo a son référant métier.

Lors du Salon Big Data 2020, le head of data de Cdiscount a reconnu que l’opération était plus délicate que prévu. Le Data Management et en particulier le lineage ont causé des difficultés. Il a fallu plus de six mois pour compléter cette migration.

Pin It on Pinterest