comment libérer gafam données alternatives

Comment se libérer des GAFAM ? Toutes les alternatives aux géants du web

Les GAFAM règnent en maître sur internet, mais il existe des alternatives à leurs produits et services. Voici le guide ultime pour vous libérer des géants du web et préserver votre vie privée et votre confidentialité : systèmes d’exploitation, navigateurs web, moteurs de recherche, boîtes email, réseaux sociaux, services Cloud…

Les GAFAM : Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft. Ces cinq géants américains de la technologie accaparent la majeure partie de l’industrie de la technologie.

À l’ère du digital, ces entreprises sont désormais omniprésentes dans nos vies. Nous utilisons leurs services et leurs produits en permanence.

Ainsi, Google à la main mise sur le web, Amazon a quasiment le monopole du commerce, Facebook règne sur les réseaux sociaux et les messageries instantanées, Apple s’invite dans toutes les poches avec l’iPhone, et l’OS Windows de Microsoft reste considéré comme une référence sur le marché des PC.

Avec l’émergence de nouvelles technologies comme le Cloud, les montres connectées ou les enceintes intelligentes, les GAFAM diversifient leurs portefeuilles de technologies et occupent une place toujours plus importante dans nos sociétés.

Or, au fil du temps, cette hégémonie se révèle problématique. D’une part, parce que les GAFAM sont avides de données personnelles. En collectant des informations sur votre usage du numérique, ces titans 2.0 sont en mesure de dresser votre portrait complet et de connaître vos secrets les plus intimes. Idéal pour vous proposer des publicités taillées sur mesure, et vous pousser à consommer toujours plus.

En outre, parce qu’internet est à présent indispensable, les GAFAM ont acquis une forme d’omnipotence. Ces colosses américains font la pluie et le beau temps, et possèdent peut-être même plus de pouvoir que les dirigeants politiques. Ce phénomène s’est illustré par la censure de Donald Trump sur la plupart des réseaux sociaux début 2021.

Face à cet inquiétant tableau, de nombreuses personnes cherchent aujourd’hui à s’émanciper des GAFAM. À se libérer de ces oligarques technologiques, afin de se soustraire à leur influence et de protéger leur vie privée de l’oeil de Big Brother

À travers ce guide complet, découvrez comment vous libérer des GAFAM. Vous trouverez dans ce dossier toutes les alternatives à leurs services et produits, afin de profiter d’un internet moins gourmand en données personnelles…

Système d’exploitation PC et mobile

Commençons par la base : le système d’exploitation de votre ordinateur. Comme une majorité de personnes, vous utilisez sans doute Microsoft Windows ou Apple macOS.

En réalité, il est préférable d’utiliser Linux. Le plus simple est d’installer Ubuntu dans sa version la plus récente. Vous pouvez aussi opter pour d’autres distributions comme Geeto, Debian ou Arch Linux.

Si vous êtes amateur de jeux vidéo, vous pouvez installer la plateforme open source Lutris pour continuer à y jouer sous Linux. Sachez toutefois que de nombreux jeux proposés sur Steam sont compatibles avec cet OS.

Concernant les systèmes d’exploitation mobiles, mieux vaut éviter Android, iOS et même Windows Phone. Pour faire simple : il est préférable d’éviter les smartphones. Mieux vaut vous tourner vers un téléphone portable  » à l’ancienne  » des années 2000.

Un portable sans connexion internet a l’avantage de coûter moins cher, et permet aussi d’éviter la surveillance et le siphonnage de vos données par les GAFAM. Néanmoins, vous pouvez garder votre smartphone éteint dans un tiroir pour l’utiliser en cas de besoin.

Après avoir exporté votre répertoire de contacts sur un ordinateur ou avoir recopié les numéros dans un carnet, vous pouvez réinitialiser les paramètres d’usine de votre smartphone et l’éteindre.

Les boîtes email

La plupart des internautes utilisent les services des GAFAM pour leurs boîtes email, comme Google Gmail ou Microsoft Outlook. Il existe toutefois des alternatives.

Avant toute chose, demandez une sauvegarde des données liées à votre compte auprès du fournisseur, et téléchargez-la. Faites aussi une liste des différents services importants à qui vous avez fourni votre adresse email : impôts, fournisseur d’électricité, sites de eCommerce…

C’est également l’occasion de vous désinscrire de tous les services et sites web que vous n’utilisez plus et auxquels vous êtes inscrit avec votre adresse email. Vous pouvez aussi établir une liste de tous vos contacts importants afin de pouvoir les avertir de votre changement d’adresse.

Créez ensuite une adresse email avec un service d’email chiffré comme Protonmail ou Tutanota. Il s’agit de services de boite mail gratuits assurant la protection de vos données.

En outre, FastMail est un service payant, mais indépendant, incluant aussi un service de calendrier et de répertoire de contacts compatibles avec tous vos appareils. Vous pouvez aussi utiliser des outils de chiffrement PGP pour chiffrer vos emails sur des boîtes mail  » traditionnelles « .

Conservez votre ancienne boîte mail pendant un an, afin de pouvoir avertir vos contacts et changer votre adresse auprès des services que vous auriez pu oublier. Après ce délai, supprimez purement et simplement votre compte mail.

Enfin, si votre entreprise vous oblige à posséder une boîte mail GAFAM, utilisez-la uniquement dans le cadre professionnel. Pour plus de sécurité, vous pouvez utiliser un client mail externe comme Thunderbird pour y accéder.

Sites web, eCommerce et réseaux sociaux

Les GAFAM détiennent la majorité des services web et réseaux sociaux les plus populaires. Il existe heureusement des alternatives moins connues, mais tout aussi complètes.

Réseaux sociaux

Plutôt que d’utiliser les réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram ou Tiktok, réputés comme de véritables machines à aspirer les données, vous pouvez vous tourner versle réseau social VK.

De même, vous pouvez abandonner Twitter et opter à la place pour Gab ou Parler. Cette dernière plateforme a récemment été bannie par Google et Apple, et Amazon refuse désormais de l’héberger. C’est la preuve qu’elle dérange les GAFAM, mais ses créateurs ont promis de revenir en force…

Messageries instantanées

Sur les messageries instantanées telles que WhatsApp ou Facebook Messenger, sachez que vos conversations sont surveillées et vos données collectées. Il est préférable d’utiliser Signal, la messagerie open source et totalement chiffrée de bout en bout.

Streaming vidéo

Pour visionner des vidéos, mieux vaut éviter le service YouTube détenu par Google. En guise d’alternative, nous vous recommandons la plateforme Odysee basée sur la blockchain ou encore Rumble. Vimeo est aussi une bonne alternative si vous souhaitez héberger les vidéos que vous créez vous-même.

Navigation GPS

Vous n’avez probablement pas envie que Google suive tous vos déplacements à la trace et mémorise chaque lieu que vous visitez. Dans ce cas, mieux vaut abandonner l’application de navigation GPS Google Maps.

En guise d’alternative, vous pouvez choisir OpenStreetMap. Il s’agit d’un système de navigation Open Source et donc délivré de l’influence des GAFAM.

Services Cloud

Enfin, plutôt que d’utiliser les services Cloud comme Apple iCloud ou Google Drive, vous pouvez choisir Framapad, Framaform et Framadate. Ces logiciels libres représentent les meilleures alternatives.

De même, Resilio Sync propose une synchronisation de fichiers de pair à pair (P2P) pouvant être utilisée pour le stockage, le backup ou le partage de fichiers. Ainsi, vos fichiers ne sont jamais stockés sur un serveur Cloud unique. Ce logiciel est compatible avec une large variété de plateformes logicielles et d’appareils.

Pour le stockage et les autres services Cloud, songez aussi à vous tourner vers un fournisseur européen. Par exemple, pCloud permet de stocker tous vos fichiers sur les serveurs de Data Centers situés en Europe.

eCommerce

Concernant le eCommerce, vous avez peut-être pris l’habitude du confort offert par Amazon. Rappelez-vous toutefois qu’il est toujours possible de faire vos achats dans les petits commerces locaux, ce qui permet en plus de faire vivre l’économie française !

Navigateur web et moteur de recherche

Les navigateurs web et moteurs de recherche des GAFAM collectent de nombreuses données et pistent l’intégralité de votre activité sur le web. Il est donc préférable d’abandonner Google Chrome, Apple Safari ou Microsoft Edge.

En guise de navigateur, vous pouvez utiliser Mozilla Firefox, Vivaldi ou Brave. Sachez toutefois que Brave est basé sur Chromium, le coeur open source de Chrome qui reste toutefois partiellement maintenu par Google.

Pour une navigation véritablement confidentielle, le meilleur choix reste Tor. Ce logiciel vous permet de surfer en tout anonymat, comme si vous utilisiez de nombreux VPN simultanément.

Enfin, cessez d’utiliser Google Search ou Yahoo! comme moteur de recherche. Préférez Duckduckgo et sélectionnez-le par défaut pour votre navigateur. Même s’il est moins performant que le moteur de Google, tel est le prix à payer pour utiliser internet en préservant votre vie privée.

Supprimer vos comptes GAFAM

Après avoir remplacé les produits et services des GAFAM par des alternatives, vous pouvez supprimer tous vos comptes Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft. Grâce au RGPD européen, sachez qu’il est possible d’exiger une copie de toutes les données détenues par ces entreprises à votre sujet.

Soyez conscients que de nombreux services populaires que vous utilisez probablement sont détenus par les GAFAM. Par exemple, la plateforme de streaming Twitch appartient à Amazon, le GPS Waze est détenu par Google, et la messagerie WhatsApp a été achetée par Facebook.

Il peut être difficile d’abandonner ces nombreux services très pratiques si vous en avez l’habitude. Toutefois, si vous souhaitez préserver votre confidentialité, mieux vaut une bonne vieille carte routière qu’une application GPS, et un livre aux pages jaunies qu’une liseuse Kindle…

Vous connaissez désormais toutes les principales alternatives aux GAFAM. En utilisant ces produits et services, vous pouvez profiter des avantages offerts par les technologies numériques sans toutefois tomber entre les griffes des géants américains du digital… si vous connaissez d’autres solutions alternatives, n’hésitez pas à les présenter en commentaire pour aider la communauté LeBigData.fr !

Pin It on Pinterest