WhatsApp vous oblige à partager vos données avec Facebook

Mais dans la pratique, Facebook dit que rien ne change vraiment pour les utilisateurs de WhatsApp. La nouvelle politique de confidentialité n’affectera en fait pas les utilisateurs de WhatsApp qui ont décidé d’arrêter de partager des données avec Facebook lorsque l’option était disponible en 2016. Par ailleurs, celle-ci serait principalement axée sur les pratiques de messagerie d’entreprise.

L’opt-out toujours valable

Même si vous acceptez la nouvelle politique, l’entreprise continuera d’honorer l’opt-out (option de retrait). Le statut de désactivation doit être enregistré dans la fonction de téléchargement de vos données. Celle-ci se trouve dans l’onglet Paramètres du compte. Si vous vivez en Europe, WhatsApp indique qu’aucune donnée ne sera partagée avec Facebook dans le cadre de la nouvelle politique de confidentialité

Selon Niamh Sweeney, directeur de la politique de WhatsApp pour le marché EMEA, il n’y a aucun changement dans les pratiques de partage de données de WhatsApp en Europe suite à cette mise à jour. Il n’en reste pas moins que WhatsApp partage les données utilisateur de la région européenne avec Facebook pour que ce dernier utilise ces données pour améliorer ses produits ou publicités.

Une mise à jour obligatoire ?

L’application de messagerie a publié une nouvelle politique de confidentialité qui entrera en vigueur le 8 février.  Après cette date, vous devrez accepter ces mises à jour pour continuer à utiliser WhatsApp. Cette notification est consignée dans la politique d’utilisation que les utilisateurs doivent accepter. Si vous n’êtes pas d’accord, la même alerte vous suggère subtilement de supprimer votre compte.

Auparavant, l’opt-out était assorti d’une condition. Vous devez l’activer dans les 30 premiers jours suivant votre inscription au service. La nouvelle politique de confidentialité de WhatsApp n’offre pas une telle option. Il est par ailleurs difficile de savoir si WhatsApp a l’intention de reprendre le partage de données pour les utilisateurs qui ont précédemment désactivé cette fonctionnalité. 

Les informations collectées et partagées

La nouvelle politique précise les types d’informations qu’elle peut collecter et partager avec Facebook et ses filiales. Les données comprennent le numéro de téléphone de votre compte WhatsApp, le nom et la photo de votre profil, avec qui vous avez communiqué et les transactions financières que vous avez effectuées via l’application. 

WhatsApp dit vouloir partager ces données dans le but de les aider à exploiter, fournir, améliorer, comprendre, personnaliser, soutenir et commercialiser ses services. Cela inclut l’envoi des suggestions d’amis, la personnalisation du contenu et l’affichage d’offres publicitaires pertinentes sur les différents produits de Facebook.

Principalement pour la messagerie professionnelle

Facebook a déclaré que la mise à jour de la politique concernait principalement la messagerie professionnelle. Donc, dans la pratique, il n’y a pas de changement dans les données partagées avec Facebook pour les discussions non professionnelles et les informations de compte. 

Plus précisément, Facebook va donner aux entreprises la possibilité d’utiliser l’infrastructure d’hébergement sécurisée de Facebook pour héberger des chats WhatsApp si elles ne souhaitent pas stocker les messages sur leurs propres systèmes. Cependant, les messages envoyés via le service resteront cryptés de bout en bout, ce qui signifie que ni WhatsApp ni Facebook ne peuvent les lire.