Bourne Again Shell (Bash) : les coquilles améliorées de Bourne Shell

Bash ou Bourne Again Shell constitue une version améliorée et gratuite de Shell Bourne. Ce processeur de commandes permettra d’insérer des commandes pour générer de multiples actions.

Qu’est-ce que Bash ?

S’activant dans une fenêtre de texte, Bash permet de commander des actions à partir d’un fichier. Ce fichier peut être appelé « script ». Ce Shell Unix gratuit peut gérer diverses opérations comme le caractère générique du nom de fichier, les tuyauteries, les fonctions d’écoute à l’intérieur des documents, l’exécution des commandes, les structures de contrôle pour les évaluations de condition et l’itération.

Améliorée pour être conforme à la norme Shell dans le cadre IEEE POSIX (Portable Operating system Interface), il est publié sous la licence GNU. Bash est également disponible pour les versions d’Unix et Linux, et bientôt dans les versions MS-DOS et Windows.

Qu’est-ce qui justifie cette nomination Bourne Again Shell ?

Tout d’abord, c’est une version open source de Bourne Shell. Ensuite, la traduction de Bourne Again Shell entend la « renaissance ». Mais cette nomination communique aussi la combinaison des fonctionnalités sh, csh et ksh.

Le Shell Unix interprète les commandes qui permet de fournir aux utilisateurs de base d’avoir une interface. A partir de la fenêtre de commandes, l’utilisateur pourra communiquer avec le système. Bash ouvre un chemin pour les utilisateurs Unix pour contrôler les composants internes des systèmes d’exploitation par des textes.

Il faut aussi savoir que Bash détient de nombreuses extensions. Il peut fonctionner sur divers systèmes d’exploitation de type Unix comme Linux et Mac OS X. Sur Windows, via SUA et par émulation POSIX grâce à Cygwin ou MSYS. Il est évidemment disponible sur MS-DOS.

La coquille en informatique

Coquille ou « Shell » en anglais, fait référence à un programme qui fait accéder aux composants d’un système d’exploitation informatique. Grâce au shell, on accède au cœur du système tandis que la coque détermine la limite entre l’intérieur et l’extérieur du système.

Les CLI ou shells d’interface de ligne de commande

Ils permettent d’avoir un mode clair et efficace pour interagir avec le système d’exploitation sans nécessairement passer par une interface graphique.

Les GUI ou shells d’interface utilisateur graphique

A l’exemple de macOS et de Windows, ces shells sont plus adaptés aux débutants. Ils passent par ailleurs par les CLI mais sont tout aussi disponibles pour les utilisateurs plus habitués qui veulent interagir à une invite de commande.

Quelle est l’utilité de Bash ?

Bash facilite la manipulation d’applications informatiques. Lorsque l’on traite sur de nombreux fichiers et de multiples données, Bash permet de préciser les commandes de recherche, de tri, de traitement en tous genre.

Ceux qui ont le plus recours à Bash sont les administrateurs systèmes. Véritable outil d’aide lors de panne et d’erreurs, Bash est apprécié par les administrateurs systèmes. Il permet de résoudre les problèmes, les erreurs en se connectant aux systèmes, à la configuration et aux réseaux.

Ensuite viennent, les développeurs de logiciels qui l’utilisent à des tâches de développement. Bash facilite également l’insertion de codes, les modifications et les tests de logiciels.

Les ingénieurs réseau se servent de Bash pour toutes les tâches liées au réseau : test, configuration, optimisation des performances sur les réseaux.

Les chercheurs en informatique y font usage pour la gestion des systèmes d’exploitation et pour faciliter la recherche sur lesdits systèmes.

Les moins habitués et les pro utilisateurs l’utilisent selon leur niveau de maitrise. Pour toutes opérations au sein du système, pour lancer des programmes et pour entretenir ses mêmes systèmes, Bash est mobilisé.

Comment fonctionne Bash ?

Bash fonctionne en tant que plateforme de commande et d’exécution de programmes. Sur base de script shell, les entrées et les sorties s’activent de manière correspondante.

Par exemple, une commande basique Bash : lister le contenu des répertoires. Cette commande permet de retrouver les noms des fichiers et les sous-répertoires du répertoire de travail.

Par ailleurs, Bash permet aussi de combiner des commandes en canalisant la sortie d’une commande en tant qu’entrée d’une autre commande. En utilisant le paramètre -R, on peut répertorier tous les fichiers d’un système de fichiers. La réponse sera alors difficile à comprendre pour le cerveau humain. Les canaux permettent de diriger la sortie de la commande ls vers la commande Bash : grep.

Grâce à la barre verticale « | », la liste des répertoires sort vers la commande grep pour présenter les fichiers et sous-répertoires qui correspondent au modèle spécifié.

La ligne de commande Bash facilite diverses opérations comme la gestion de fichiers et de répertoires, la vérification de la configuration du réseau… Il est aussi possible d’effectuer les modifications de fichiers et la démonstration de la différence entre des fichiers modifiés.

Les types de commande Bash

Il y a les commandes simples, les pipes, les listes et les commandes composées. Les commandes simples sont exécutées en particulier ou en parallèle avec des variables. Les pipes, permettent d’exécuter la sortie d’une ou de plusieurs commandes pour entrée à d’autres commandes. Les listes exécutent plusieurs commandes en chaîne. Et enfin, les commandes composées sont utilisées pour programmer les scripts. A ce moment, les commandes peuvent inclure des boucles et des constructions conditionnelles.

Bash permet aussi d’autre part de conserver un historique des commandes en appuyant sur la touche flèche haut. Cela réitère la réexécution d’une commande.

Les avantages et les inconvénients de Bourne Again Shell

Bourne Again Shell est rappelons-le une version améliorée de Shell Bourne. Il doit donc nécessairement avoir des avantages par rapport à sa version première.

A l’image des autres projets GNU, Bash a été initiée pour une meilleure utilisation des logiciels. Il permet de préserver, d’optimiser la liberté d’utilisation, les études, la copie et bien sûr la modification des logiciels. Bash met en exergue le travail de créativité des utilisateurs.

Les avantages des scripts shells

Ils permettent l’automatisation des opérations effectuées et l’exécution d’une séquence de commandes en une seule fois. Bash est généralement facile à utiliser autant pour les débutants que pour les habitués. Et il est disponible sur n’importe quel support peu importe le système d’exploitation de type Unix sans aucune modification.

Bash est aussi aujourd’hui considéré comme le shell standard. De la littérature est disponible à ce sujet. D’autre part, par rapport au Shell C, Bourne Shell détient un langage de programmation plus riche.

L’utilité des scripts Shell

La principale utilité des scripts shells est de programmer les commandes en chaînes. Le système les exécutera alors en tant qu’évènement scripté comme des fichiers batch. D’autre part, les Shell permettent aussi de substituer certaines commandes.

La différence de Bourne Again Shell avec Bourne Shell

Les shells permettent d’exécuter des commandes depuis le clavier vers les systèmes d’exploitation. Cependant, quelques différences existent entre Bash Bourne Again Shell et Bourne Shell.

Le shell le plus populaire est Bash, il en existe d’autres tels que Korn, C, tcsh et Zsh. Mais Bash est le shell standard du système d’exploitation Linux. Pour connaitre les shells disponibles sur votre Linux, vous pouvez taper la commande suivante : chat/etc/marmites et vous aurez par exemple la liste suivante : /bin/sh ; /bin/bash ; /bin/rbash ; /bin/rbash.

Quelle est la réelle différence entre Bourne Shell et Bourne Shell Again ?

Bash (Bourne Again Shell) est une version de Bourne Shell contenant plus de fonctionnalités. Cependant, sur l’interface et la compatibilité des scripts, il y a quelques différences.

L’interface

Bourne Shell ne présente pas toutes les commodités de Bash. Bourne Again Shell est plus diversifié sur les couleurs de fichiers. Sur Bourne Shell, les répertoires bleus sont représentés par un texte sur un fond ombré. Sur Bash, les répertoires sont en bleus, les fichiers binaires en bordeaux, les non binaires sont au choix : noir ou blanc ou selon votre terminal.

La compatibilité des scripts

Lorsque vous tapez un script shell Bourne, sur un shell Bash, cette commande pourra s’exécuter sans modifications. Dans l’autre sens, lorsque vous écrivez un script shell Bash, une modification est nécessaire pour qu’il s’exécute sur un shell Bourne.

De Bash à Bourne Shell

Bourne est disponible sans avoir besoin d’installer. Comment faire pour passer de Bash à Bourne ? Il suffit d’ouvrir une fenêtre de terminal. Ensuite viendront certaines étapes. D’abord,  commencer par la commande chsh et tapez votre mot de passe d’utilisateur. Une invitation survient, tapez /bin/sh pour votre nouveau shell. Tapez ensuite su – USERNAME et enfin, retapez votre mot de passe utilisateur.

Si cela a réussi, votre nouveau shell est USER@HOSTNAME : ~§ – dans lequel USER est votre nom d’utilisateur, HOSTNAME le nom de votre ordinateur.

Pour avoir la véritable version Shell Bourne, il faudra utiliser FreeBSD ou Unix.

Sources & crédits Source : techopedia - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest