Une IA française plus rapide que ChatGPT ?! Xavier Niel dévoile Moshi

Mistral n'était qu'un début pour la France. En effet, des spécialistes ont réalisé un exploit conséquent dans la course à l'IA. Ils ont réussi à concevoir une IA de référence, en seulement quelques mois. Son nom n'est autre que Moshi, une innovation de Xavier Niel et ses équipes.

Oubliez Alexa et Siri. La France a maintenant un assistant vocal capable de rivaliser avec ses géants du milieu. Dénommé Moshi, cette IA peut échanger avec son utilisateur avec un réalisme exceptionnel. Toutefois, l'outil a encore un long chemin à parcourir pour devenir un leader du marché. Xavier Niel est assez optimiste sur ce point. Comme quoi, la France peut aussi créer ses IA, comme les autres pays high-tech.

Moshi : l'IA la plus rapide du marché ?

Utiliser une IA est déjà une aubaine pour les utilisateurs. Effectivement, personne ne passera à côté d'un outil capable d'interagir comme un être humain. Toutefois, le temps de latence pose problème. C'est la faiblesse de plusieurs technologies émergentes actuellement. Mais ce n'est pas le cas de Moshi.

L'intelligence artificielle de Xavier Niel enregistre une rapidité de 160 millisecondes. C'est presque égal à la vitesse d'une vraie personne. Le temps de latence est aussi réduit à 200 millisecondes. Seuls quelques IA sont capables d'atteindre ce niveau à l'heure actuelle.

Mais la rapidité n'est qu'un aperçu de ses atouts. L'IA peut aussi interpréter le son de la voix de l'utilisateur. Elle analyse directement cette donnée sonore, et répond dans les millisecondes à venir. Et ses répliques vont vous étonner. En effet, Moshi peut reconnaître plus de 70 émotions. Son algorithme est assez performant pour qu'elle imite les ressentis humains.

Imitation des accents, rires, etc. Cependant, GPT-4o joue aussi sur ce terrain de jeu. Moshi devrait alors perfectionner cet atout afin de devancer l'IA d'.

Plus de 7 milliards de paramètres

Un modèle LLM surpuissant était nécessaire pour donner la puissance de Moshi. Les ingénieurs de Xavier Niel ont alors utilisé Helium, la base du rival d'Alexa et de Siri. Toutefois, l'IA ne peut s'exprimer autrement qu'en anglais en ce moment. Mais ce n'est qu'une question de temps.

Actuellement, Moshi dispose d'un accès open source sur son site. L'IA est accessible, même sans connexion internet. Les intéressés peuvent tout simplement utiliser un ordinateur, ou un smartphone. Les spécialistes de Moshi tentent de leur côté de limiter les hallucinations de l'IA.

Un grand pas pour le laboratoire de Xavier Niel

Moshi est une des grandes œuvres de Kyutai. Ce dernier est le fruit de la collaboration entre Xavier Niel, Rodolphe Saadé, et Éric Schmidt. Loin d'être une machine à cash, Kyutai est destiné à répandre l'IA auprès de tous les utilisateurs. C'est pour ça que l'outil est en open source actuellement.

Mais la tendance attire les bailleurs. Après avoir reçu plus de 300 millions d'euros de fonds, d'autres investisseurs s'intéressent aussi à ce projet. Espérons que Kyutai ne vire pas de l'autre côté de l'IA, qui n'est autre que le business.

D'après vous, la France peut-elle enfin rivaliser avec les États-Unis vers la course à l'IA ? N'oubliez pas de donner votre avis dans les commentaires. 

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *