Accueil > Sécurité > Alphabet lance un outil d’analyse de données pour la cybersécurité
chronicle backstory cybersécurité google

Alphabet lance un outil d’analyse de données pour la cybersécurité

La division cybersécurité d’Alphabet (maison-mère de Google), Chronicle, lance son premier produit : Backstory. Il s’agit d’une plateforme de télémétrie globale permettant d’unifier et d’analyser les données de l’entreprise pour détecter automatiquement d’éventuels malwares et autres menaces.

En 2018, la maison-mère de Google, Alphabet, annonçait la création de Chronicle : une nouvelle division dédiée à la cybersécurité. Un an plus tard, Chronicle lance enfin son premier produit commercial. Il s’agit d’une plateforme de télémétrie globale intitulée  » Backstory « .

Selon Chronicle, cet outil peut être décrit comme le Google Photos de la sécurité réseau. En effet, l’application Google Photos propose un fonctionnement très intuitif. L’utilisateur se contente d’importer ses photos, et l’application se charge de les structurer, d’identifier les visages, de proposer des thématiques et de stocker les fichiers sur le Cloud.

De la même manière, avec Backstory, l’utilisateur se contente d’importer les petabytes de données de l’infrastructure technologique de son entreprise. Ces données peuvent provenir de multiples sources, telles que les appareils des employés ou les DNS. Par la suite, les moteurs analytiques de Chronicle se chargent de scanner les données et de les analyser pour détecter d’éventuels malwares.

Alphabet Chronicle Backstory : le Google Photos de la cybersécurité

Ce produit novateur présente plusieurs avantages. Tout d’abord, il permet de rassembler les données en provenance des différents produits de sécurité d’une entreprise au sein d’un système unifié.

Ceci permettra de gagner un temps précieux vu qu’il n’est plus nécessaire d’explorer des piles de données non connectées entre elles. Ainsi, au lieu de prendre jusqu’à une heure comme c’est le cas avec les solutions existantes sur le marché, une recherche de données prendra moins d’une seconde.

Le second avantage majeur est que le modèle de licence n’est pas basé sur le volume de données, comme c’est généralement le cas. A la place, le prix des licences sera basé sur la taille de l’entreprise. Ainsi, Backstory pourra être utilisé aussi bien par les grandes corporations que par les PME.

Le fait que Backstory soit lié à Google lui confère aussi un atout indéniable. De par ses longues années d’existence, Google (et donc Alphabet) dispose d’une immense quantité d’informations historiques sur les menaces de sécurité. Ainsi, Backstory sera plus apte que ses concurrents à comparer les nouvelles menaces avec d’anciennes.

Cependant, compte tenu des controverses liées aux collectes de données personnelles par Google, de nombreuses entreprises risquent d’hésiter à confier leurs données à Chronicle. Toutefois, la firme insiste sur le fait que Chronicle est une entreprise distincte de Google, et que sa politique de confidentialité est différente. Il n’y a donc aucun risque que les données soient collectées ou partagées…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend