Le cross-cloud devance le multi-cloud par ses capacités

Le stockage de données via cloud est au centre des intérêts de beaucoup d’institutions. Les entreprises et les particuliers déploient des stratégies telles que le cross-cloud pour optimiser leurs ressources cloud.

Le cross-cloud : pas un seul mais plusieurs cloud mobilisés

La norme était de stocker dans un seul cloud tous les fichiers mais avec l’évolution des activités, les besoins augmentent. Les entreprises ainsi que les particuliers privilégient l’utilisation de plusieurs cloud publics simultanément.

Les avantages et inconvénients du multi-cloud

Les entreprises internationales affirment que le multi-cloud présente des avantages réels. Pour aller à la recherche de données, le multi-cloud semble être la solution ultime. Il amoindrit les coûts de sortie, la latence des données et le verrouillage par un seul fournisseur. Le multi-cloud permet une meilleure disponibilité des données ainsi qu’une meilleure résilience.

Avec l’expérience, malheureusement, le multi-cloud favorise la création de frontières et de silos de données dans le cloud. Cela oblige les copies et les déplacements de données d’un cloud à l’autre. Le résultat est assez désobligeant : les données se dispersent. Ce qui rend les tâches encore plus difficiles. L’approche multi-cloud n’est donc pas aussi satisfaisante qu’elle se présente. Les organisations se tournent alors vers le cross-cloud qui offre des solutions aux défaillances du multi-cloud.

Qu’est-ce que le cross-cloud ?

Le cross-cloud offre la possibilité aux données de se déplacer de manière fluide entre plusieurs cloud. Et cela sans avoir besoin de la supervision des organisations. Le cross-cloud permet aussi l’accès et le partage des données gouvernées dans le monde. Cette dernière fonctionnalité est sans doute la plus recherchée dans le domaine des cloud et des gestions de données à l’échelle mondiale.

C’est en tout cas, la meilleure alternative pour éviter les silos de données. Le cross-cloud facilite également la continuité des activités lors des blocages techniques ou des situations à risque.

Le cross-cloud privilégie la transparence tant dans la gestion, l’exploitation et le déplacement des données ainsi que dans le partage. Cette stratégie donne la liberté interne aux organisations de se partager des données. Elle permet aussi de sécuriser les ventes et achats de données gouvernées entre deux organisations différentes. Ce nouveau marché permet un échange direct entre fournisseur et acheteur de données. Le cross-cloud dématérialise les limites entre les frontières et les régions.

Enfin, le cross-cloud améliore la recherche de données ainsi que l’accès à ces dernières. Les entreprises et organisations ne s’inquiéteront plus des impacts d’un changement de fournisseur cloud. La prise de décision pour les entreprises sera facile avec l’utilisation du cross-cloud. N’ayant plus à craindre les silos de données, il faudra seulement penser à la comparaison entre les offres des fournisseurs. Cette nouvelle technologie ouvre la voie à de futures innovations car il n’y a à présent plus de limites pour les données.

Sources & crédits Source : Forbes - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest