Entreprises IA : le plus grand nombre d’acquisitions pour Apple

Selon une étude menée par GlobalData,  de 2016 à 2020, Apple a acquis le plus grand nombre d’entreprises d’IA, devançant Accenture, Google, Microsoft et Facebook, qui ont tous également réalisé d’importantes d’acquisitions d’IA.

Une centaine d’entreprises acquises ces six dernières années

Lors de la réunion des actionnaires d’Apple en février, le PDG d’Apple, Tim Cook, a déclaré qu’Apple avait acquis près de 100 entreprises au cours des six dernières années. L’entreprise a souligné que l’accent est mis sur les petites entreprises innovantes qui complètent ses produits et contribuent à leur développement.

Apple ne rend pas toutes ses acquisitions publiques. Il est donc possible que l’acquisition  d’autres entreprises IA par Apple soit passée sous silence. Emotient, Turi, Glimpse, RealFace, Shazam, SensoMotoric, Silk Labs, Drive.ai, Laserlike, SpectralEdge, Voysis, XNOR.ai font partie des acquisitions d’Apple ces dernières années. L’idée est d’améliorer les capacités d’IA et d’apprentissage automatique de ses produits et services.

Une frénésie d’acquisitions face à une concurrence tous azimuts

Selon GlobalData, la concurrence croissante dans l’espace de l’IA a conduit à une frénésie d’acquisitions. Apple, Google, Microsoft et Facebook ont ​​collectivement entrepris 60 acquisitions dans l’espace technologique de l’IA au cours de la période 2016 – 2020, tandis qu’Apple a mené la course avec 25 acquisitions. L’IA est restée un domaine d’intérêt clé pour les géants de la technologie et la concurrence croissante pour dominer l’espace a entraîné une frénésie d’acquisition parmi ces entreprises.

De nombreuses acquisitions d’Apple visaient à améliorer Siri. Apple a acheté Inductiv pour améliorer les données de ‌Siri‌, tandis que Voysis a permis d’améliorer la compréhension de ‌Siri‌ du langage naturel. PullString, quant à lui, permet aux développeurs iOS d’utiliser plus facilement les fonctionnalités ‌Siri‌ dans les applications.

Rattraper ses concurrents, maintenir une avance et innover

Apple s’est lancé dans une virée shopping afin de rattraper Google (Google Assistant) et Amazon (Alexa). ‌Siri‌ était le premier sur le marché, mais il se classe systématiquement derrière les deux enceintes intelligentes concurrentes. L’entreprise à la pomme veut rattraper ce retard. 

Apple veut également conserver sa position dominante dans le domaine des appareils portables, sur le segment des montres intelligentes par exemple. L’acquisition de Xnor.ai l’année dernière visait d’ailleurs à améliorer ses capacités de traitement de pointe qui élimine le besoin d’envoyer des données dans le cloud, améliorant ainsi la confidentialité des données.

D’autres acquisitions visent des produits futurs. L’achat de Drive.ai par exemple, une startup autonome qu’Apple a achetée en 2019, vise probablement à faire avancer son projet de développement de voitures autonomes. Avec toutes ces acquisitions, Apple est aussi devenu un véritable vivier d’emploi et a connu une vague de recrutement de talents en IA avec près de 14 000 emplois en 2020.

Pin It on Pinterest