China Mobile exclut Ericsson et Nokia

China Mobile : Ericsson et Nokia mises à l’écart de l’appel d’offres 5G

China Mobile a lancé un appel d’offres pour le contrat de son réseau central convergé 4G/5G. Et il semblerait que la Chine ait décidé de ne plus inviter des entreprises étrangères à soumissionner sur des travaux de télécommunications.

Collaborer uniquement avec des entreprises nationales ?

Ericsson et Nokia ont été exclus de cet appel d’offres. China Mobile a visiblement orienté son choix vers des opérateurs nationaux. Pour ce contrat, seuls Huawei et ZTE étaient en concurrence

Certains analystes considèrent que le terme « offre » en lui-même est devenu obsolète en Chine. L’État chinois microgère clairement l’ensemble du processus. Et le concept d’appel d’offres s’effondre depuis un certain temps.

pcloud black friday 2022

Pour Ericsson et Nokia, cela marque l’aboutissement de ce à quoi les deux semblent s’être résignés depuis un certain temps. D’ailleurs, il semblerait qu’Ericsson ait commencé à supprimer des centaines d’emplois en Chine. Et ce, face à la baisse considérable de ses perspectives dans ce pays.

À côté, les espoirs de Nokia semblent reposer sur l’État chinois qui veut parfois créer l’illusion d’une véritable concurrence mondiale au sein de son secteur des télécoms. D’une certaine manière, cela simplifie toute la situation : la Chine écarte les occidentaux et vice versa.

Huawei, le grand gagnant 

China Mobile exclut Ericsson et Nokia

Huawei est le grand gagnant de la course. Ce n’est pas la première fois que le géant de la 5G soutient un appel d’offres aussi important. Plus tôt cette année, Huawei a déjà remporté un premier contrat de collecte d’équipement principal 5G 700MHz d’un total de 38 milliards.

Ce contrat de réseau avec China Mobile vaut 7,5 milliards de yuans, soit 1,16 milliard de dollars. Il semblerait que ZTE ait soumis la même offre, à peu de différence près. La Chine confie de plus en plus de marchés Huawei et ZTE. 

China Mobile a fixé une limite de soumission maximale de 6, 737 milliards de yuans pour la partie équipement de l’appel d’offres.  La  partie Edge UPF a été fixée à 798,7 millions de yuans. Cela correspond au devis de Huawei.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest