Accueil > Business > Disque dur NAS : tout savoir sur le Network Attached Storage
disque dur nas définition tout savoir

Disque dur NAS : tout savoir sur le Network Attached Storage

Le disque dur NAS (Network Attached Storage ou stockage attaché au réseau) constitue une excellente alternative au Cloud Computing. Découvrez la définition, les cas d’usage, les avantages, la différence avec le cloud et les disques durs traditionnels, ainsi que l’intérêt du disque dur Network Attached Storage à l’ère du Big Data.

Le stockage de données prend une importance de plus en plus capitale au sein des entreprises de tous les secteurs. Les données sont désormais le fer de lance de nombreux business qui s’appuie sur leur analyse pour aiguiller leurs décisions stratégiques et prendre un avantage compétitif sur leurs concurrents.

Ainsi, il est aujourd’hui indispensable de choisir la solution de stockage la plus adaptée pour répondre à ces besoins nouveaux. Dans ce contexte, le NAS se présente comme une option très intéressante.

Disque dur NAS définition : qu’est-ce que c’est ?

disque dur nas définition

Un disque dur NAS (Network Attached Storage) est un appareil de stockage de fichier connecté à un réseau local (LAN). Ce type d’appareil permet le stockage et la récupération de données depuis une localisation centralisée pour les utilisateurs autorisés à accéder au réseau. Il est possible de se connecter à ce réseau spécifique par le biais d’une connexion Ethernet standard, ou directement en WiFi.

Le disque dur NAS présente l’avantage d’être flexible et scalable. Ainsi, en cas de besoin de capacité supplémentaire, il est possible d’ajouter de l’espace de stockage très facilement. C’est ce qu’on appelle le scale-out ou en cluster (clustered).

Utiliser un Network Attached Storage revient à posséder un Cloud privé sur site. Le disque dur NAS offre les mêmes avantages que le Cloud public, mais s’avère plus rapide, moins cher, et permet aux utilisateurs de garder le contrôle complet. Comme sur le Cloud, il est possible d’accéder aux données à distance en utilisant une connexion réseau. Ainsi, les employés de l’entreprise peuvent travailler depuis n’importe où et n’importe quand.

Les données stockées sur un dispositif de ce type sont accessibles en continu, ce qui permet aux employés de collaborer facilement, de répondre aux clients rapidement, et de suivre les performances de l’entreprise en temps réel, car toutes les informations sont stockées au même endroit.

Pour configurer un disque dur NAS, on utilise un programme disponible sur navigateur web. Notons que chaque appareil est considéré sur le réseau LAN comme un nœud du réseau indépendant et possède sa propre adresse IP.

Disque dur NAS : à quoi ça sert ?

disque dur nas cas usage

Les NAS peuvent être utilisés par des particuliers pour stocker des fichiers multimédias et réaliser des backups automatiquement. De nombreuses maisons connectées reposent sur le stockage centralisé pour les télévisions connectées, les systèmes de sécurités et autres objets connectés de la Smart Home.

En entreprise, le stockage Network Attached Storage est utilisé pour le backup, l’archivage et la récupération en cas de désastre. Il peut aussi être utilisé pour stocker les données en sécurité avant de les transférer vers le cloud. Un appareil doté d’un mode serveur peut aussi être utilisé comme un serveur pour les emails, les fichiers multimédias, l’impression ou les bases de données.

Certains produits haut de gamme peuvent accumuler suffisamment de disques durs pour prendre en charge la technologie de stockage RAID, qui consiste à transformer de multiples disques durs en une seule unité logique. Ceci permet de profiter de meilleures performances, d’une disponibilité plus élevée et d’une redondance.

Disque dur NAS : quelles sont les différentes catégories ?

On dénombre trois principales catégories de stockage attaché au réseau. Ces trois catégories se distinguent par le nombre de disques durs, leur capacité et leur scalabilité. Le NAS haut de gamme, ou NAS entreprise, se destine aux entreprises qui ont besoin d’une grande capacité pour stocker de très nombreux fichiers et notamment des images de machines virtuelles. Ce type de NAS offre un accès rapide et des fonctionnalités de clustering.

Le midmarket NAS, ou NAS de milieu de gamme est utilisé par les entreprises qui ont besoin de stocker plusieurs centaines de terabytes de données. Ces appareils ne peuvent cependant pas être configurés en clusters. Enfin, le NAS d’entrée de gamme ou desktop NAS se destine aux petites entreprises et aux particuliers qui ont besoin d’un stockage local partagé.

Notons que les Network Attached Storage se distinguent aussi par leur fonctionnement. Certains d’entre eux fonctionnent à partir d’un système d’exploitation standard comme Microsoft Windows, tandis que d’autres tournent sur l’OS propriétaire du vendeur. Ils peuvent aussi se distinguer par leur protocole de transport des données.

L’Internet Protocol (IP) est le plus couramment utilisé, mais certains équipements de milieu de gamme prennent en charge les protocoles Network File System (NFS), l’Internetwork Packet Exchange (IPX), le NetBIOS Extended User Interface (NetBEUI) ou le Common Internet File System (CIFS). Certains appareils haut de gamme prennent en charge le Gigabit Ethernet (GigE) pour des transferts de données encore plus rapides.

disque dur nas catégories

L’évolution du disque dur NAS au fil des années

Au fil des années, les appareils se sont enrichis de nouvelles fonctionnalités, notamment pour prendre en charge la virtualisation. De plus, les produit haut de gamme récents prennent en charge la déduplication des données, le stockage flash, l’accès multiprotocole et la réplication.

Par ailleurs, les différents vendeurs proposent désormais des systèmes de NAS en cluster. Un système « clustered » est un système de fichier distribué sur lequel plusieurs noeuds tournent simultanément et sont considérés comme un seul disque dur géant. Le clustering permet d’accéder aux fichiers depuis n’importe quel noeud, peu importe l’emplacement physique des fichiers.

Disque dur NAS : quels sont les avantages ?

Par le passé, les entreprises stockaient leurs données sur des centaines, voire des milliers de serveurs configurés et maintenus séparément. Désormais, il permet à de multiples clients du réseau d’accéder aux mêmes fichiers. De plus, la scalabilité horizontale et verticale permet d’augmenter très facilement la capacité de stockage des disques durs NAS.

Avec l’essor du Big Data, le stockage attaché au réseau est de plus en plus populaire, car il permet aux entreprises d’accéder à leurs données de façon centralisée et ainsi de gagner un avantage compétitif. il améliore la qualité du service client, d’accélérer les cycles de ventes, et de se lancer dans des projets de grande envergure. Les solutions de ce type conviennent aux entreprises de toute envergure.

Pourquoi le disque dur NAS est idéal pour le Big Data ?

disque dur nas big data

Le disque dur NAS, et plus précisément le mode scale-out (ou en cluster) est idéal pour le Big Data pour plusieurs raisons. Tout d’abord, ce type de configuration offre une grande flexibilité et scalabilité. Si le volume de données à traiter augmente, il suffit d’ajouter des noeuds au cluster.

Par ailleurs, le stockage attaché en réseau en cluster permet de répondre à la problématique des grandes quantités de données non structurées que les entreprises cherchent désormais à traiter. En permettant de visualiser de larges volumes de données via un seul système fichier, le NAS scale-out s’avère idéal pour relever ce nouveau défi.

Disque dur NAS vs disque dur classique : quelles différences ?

disque dur vs nas

Les disques durs prévus à cet effet présentent de nombreuses différences avec les disques durs traditionnels. Voyons donc point par point ce qui distingue ces deux catégories d’appareils.

Disque dur NAS vs disque dur classique : sécurité des données

En termes de sécurité des données, tout dépend de l’environnement au sein duquel vous comptez utiliser un disque dur. Dans le cas d’une configuration RAID, qui consiste à combiner plusieurs disques durs, il n’est pas conseillé d’utiliser un disque dur traditionnel.

Pour cause, une configuration RAID fonctionne uniquement si les disques durs utilisés sont stables. Or, au-delà de cinq disques durs combinés, les disques durs traditionnels risquent d’entraîner des pertes de données ou le RAID risque de se montrer très lent. Ces appareils ne sont tout simplement pas conçus pour fonctionner en groupe.

Dans une situation où vous avez besoin de pouvoir accéder aux données en permanence, les disques durs ordinaires risquent également de poser problème. Ils sont conçus pour ne fonctionner que quelques jours d’affilée, et ne supporteront pas non plus la chaleur et la vibration comme le feront des disques dédiés. Dans ce cas de figure, mieux vaut opter pour un HDD d’entreprise NAS ou un HDD d’entreprise.

Disque dur NAS vs disque dur classique : prix

Lors de l’apparition des premiers disques durs spécialisés, le prix de ces appareils était nettement plus élevé que celui des disques durs traditionnels. Ainsi, encore aujourd’hui, la croyance populaire est que les disques durs NAS coûtent bien plus cher que les disques durs ordinaires.

En réalité, de nos jours, la différence de prix ne dépasse pas 1 à 2%. Pour les modèles de disques les plus récents, la différence peut atteindre 8 à 9%, car les constructeurs doivent amortir les coûts de recherche et développement. Quoi qu’il en soit, la différence de prix entre les disques Network Attatech Storage et les disques traditionnels n’est pas suffisamment élevée pour se révéler dissuasive.

Disque dur NAS vs disque dur classique : consommation d’énergie

En termes de consommation d’énergie, là encore, tout dépend du cas de figure. Sur un PC ordinaire, un disque dur traditionnel consomme environ 30% d’énergie de moins qu’un disque dur NAS. En revanche, dans le cas d’un serveur utilisé en permanence, les disques durs de ce type consomment moins d’énergie.

Pour cause, lorsque personne ne cherche à accéder au disque dur NAS, celui-ci passe en mode veille et consomme alors moins d’un watt. Un disque dur ordinaire, de son côté, se met en veille automatiquement, mais la consommation d’énergie est tout de même moins réduite. De plus, sa remise en marche est moins rapide.

Disque dur NAS vs disque dur classique : durabilité

En termes de durabilité, dans le cas d’une utilisation continue, un disque dur NAS l’emporte largement sur un disque dur traditionnel. Ce type d’appareil est conçu spécifiquement pour un tel usage, ce qui n’est pas le cas d’un HDD ordinaire.

Par ailleurs, les disques durs ordinaires sont généralement vendus avec une garantie de deux ans, tandis que les disques durs NAS sont livrés avec une garantie de trois ans au minimum. De plus, les versions entreprise de disques durs de ce type sont conçues pour encore plus de durabilité et sont vendues avec une garantie d’au moins cinq ans.

Disque dur NAS vs Cloud : quelles différences ?

cloud vs nas

Les disques durs de stockage attaché au réseau sont souvent présentés par leurs vendeurs comme des solutions de « cloud personnel ». Toutefois, il existe plusieurs différences entre le Network Attached Storage et le cloud, et ces différences doivent être prises en compte pour choisir le type de stockage qui convient à vos besoins.

Disque dur NAS vs cloud : sécurité des données

En termes de sécurité, la question est de savoir si vous préférez confier vos données à un tiers ou les garder entre vos propres mains. De fait, tout dépend de l’importance et de la confidentialité des données que vous souhaitez stocker.

Bien entendu, certains fournisseurs de services cloud sont plus dignes de confiance que d’autres, et il en va de même pour les vendeurs de disques durs. En outre, certains Networkd Attached Storage sont accessibles depuis internet (Cloud NAS), mais ceci réduit évidemment leur niveau de sécurité.

Disque dur NAS vs cloud : simplicité d’usage

Avec le temps, les disques durs NAS deviennent plus simples à utiliser. Cependant, leur simplicité d’usage reste incomparable avec celle du Cloud.

Disque dur NAS vs cloud : fiabilité

De nombreux disques durs dédiés intègrent une solution de backup. La plupart fonctionnent aussi avec des logiciels standards de backup comme Time Machine sur les Mac. Ceci protège les données en cas d’échec de l’un des disques durs, mais se révèle inefficace si le disque dur en question en lui-même est endommagé.

Les services Cloud de leur côté intègrent nativement des fonctionnalités de backup. Les fournisseurs garantissent par ailleurs la préservation des données en cas de problème de leur côté. Le Cloud semble donc plus fiable, tant que le fournisseur ne fait pas faillite.

Disque dur NAS vs cloud : performances

Les performances et la vitesse de stockage sont directement affectées par la vitesse du réseau et la quantité de données manipulées. Dans le cas du Cloud, les performances dépendent donc directement de la vitesse de la connexion internet, et la vitesse peut même être inférieure, car de nombreuses applications cloud n’utilisent pas le maximum de bande passante pour ne pas utiliser l’intégralité de la connexion internet de l’usager.

De son côté, le disque dur NAS peut être directement connecté à l’ordinateur via WiFi ou Ethernet. La vitesse de transfert est donc beaucoup plus rapide que via internet. En revanche, la vitesse de lecture peut être plus lente dans le cas d’une connexion au stockage attaché au réseau via Internet.

Disque dur NAS vs cloud : prix

En ce qui concerne le prix, le disque dur NAS se révèle largement moins cher que le Cloud en cas d’usage intensif. Si vous n’utilisez que quelques Go d’espace de stockage, le Cloud peut s’avérer moins cher, car la plupart des fournisseurs offrent une certaine capacité de stockage gratuitement.

En revanche, pour de larges volumes de données, le stockage attaché au réseau est plus rentable. Par exemple, un disque dur NAS Western Digital My Cloud offrant de 2 To de capacité coût environ 140 dollars. Le disque dur spécialisé de Seagate comporte 4 Go de stockage pour le même prix. En revanche, il convient d’acheter le boitier serveur qui accueillera ce disque.

En comparaison, Dropbox facture 99 dollars par an pour 1To d’espace de stockage.

Qu’est-ce que le Cloud NAS ?

Le Cloud NAS est un type de stockage accessible via internet comme s’il s’agissait d’un stockage local. Ce stockage est généralement hebergé par un fournisseur de service tiers, qui charge le client en fonction de la capacité et de la bande passante utilisée. Il est aussi possible que ce stockage off-site soit propriétaire au sein d’une entreprise.

Le stockage en tant que service sur le stockage attaché au réseau est souvent utilisé pour le backup et l’archivage de données. L’un des principaux avantages de ce type de Network attached storage est que les données stockées sur le cloud peuvent être accédées depuis n’importe où à n’importe quel moment. En revanche, la vitesse de transfert de données dépend de la vitesse de connexion de l’utilisateur. Ceci peut faire figure d’inconvénient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

#topcontrol { bottom: 75px;

Send this to a friend