future xbox 2028

La Xbox de 2028 se dévoile via un leak ! Premier aperçu du futur du gaming

Un document en fuite de la FTC révèle les projets de pour la future Xbox de 2028 ! Il pourrait s'agir d'une console hybride, exploitant à la fois la puissance de son hardware et celle du pour proposer des expériences vidéoludiques d'une envergure inédite…

La PlayStation 5 et la Xbox series X sont actuellement les consoles de jeu les plus avancées, tandis que la Nintendo Switch 2 devrait les égaler en 2024 selon les dernières fuites d'informations en date.

Toutefois, Microsoft a le regard tourné vers l'avenir et a déjà prévu depuis bien longtemps la prochaine génération de Xbox. C'est ce que révèle la fuite d'un document provenant de la FTC des États-Unis.

On apprend notamment que la firme américaine prévoit une Xbox Series X sans lecteur disque, mais c'est loin d'être la révélation la plus stupéfiante…

En réalité, Microsoft aurait déjà des plans pour la future Xbox de 2028 et espère atteindre la « pleine convergence » entre sa plateforme de Cloud Gaming et son hardware physique pour proposer des « jeux cloud hybrides ».

Microsoft veut créer une Xbox hybride exploitant son hardware et le Cloud

Cette présentation leakée est intitulée « The Next Generation of Gaming at Microsoft » (la prochaine génération de gaming chez Microsoft) et s'avère datée de mai 2022.

Elle révèle notamment la vision de l'entreprise : « développer une plateforme de jeu vidéo hybride de prochaine génération capable d'exploiter la puissance combinée du client et du cloud pour délivrer une immersion approfondie et des classes d'expériences vidéoludiques entièrement nouvelles ».

Par exemple, Microsoft a imaginé la possibilité de jouer à des jeux en combinant simultanément la puissance d'un accessoire telle qu'une console portable à moins de 99 dollars et celle de sa plateforme xCloud.

En réalité, Microsoft a déjà expérimenté sur ce terrain avec des paysages photoréalistes pour Microsoft Flight Simulator en streamant ces données depuis un cloud de deux petabytes plutôt que depuis la Xbox ou le PC des utilisateurs.

Toutefois, le meilleur exemple en date est la démo dévoilée par en 2014. Une armée entière était générée vie le Cloud, tandis qu'une seule baliste était générée localement afin de répondre aux commandes de l'utilisateur.

Dans son document en fuite, Microsoft désigne cette idée par le nom « Cohesive Hybrid Compute » (calcul hybride cohésif) : « une architecture Cloud-to-Edge englobant la silicone, les graphiques et l'OS pour permettre le jeu omniprésent ».

Un projet déjà entamé à l'horizon 2028 ?

Même si 2028 peut sembler lointain, il semble que Microsoft ait déjà bien entamé ce projet. Le document suggère aussi que l'équipe en charge a besoin de nouer un partenariat avec AMD pour les puces d'ici le premier trimestre 2023 pour accaparer les cartes graphiques Navi 5 et les CPU Zen 6.

On peut donc supposer que cette alliance a déjà été scellée dans l'ombre. En guise d'alternative, la firme envisage de faire appel à Arm.

De plus, le colosse américain estime avoir potentiellement besoin d'un processeur NPU dédié à l'IA pour profiter de nombreux avantages comme une définition accrue, une compensation de latence, ou encore l'interpolation de la fréquence d'images.

Les documents incluent aussi une feuille de route complète pour cette nouvelle technologie. La conception du hardware commencerait en 2024, les premiers kits développeurs seraient livrés en 2027, et les premiers jeux de cloud hybride seraient produits de 2024 à 2026.

xbox feuille route

Une discussion au sommet chez Microsoft

Cependant, à l'époque où le document a été rédigé, la firme estimait avoir besoin de prendre au préalable des décisions sur le processeur, la création d'un OS pour exécuter les parties locales des jeux, quelles équipes s'en chargeraient et quel hardware serait construit pour l'accompagner.

Il est tout à fait possible que le projet n'ait jamais été poursuivi. Auparavant, Microsoft avait notamment abandonné son projet de Xbox spécialement dédiée au Cloud Gaming en faveur d'un partenariat avec d'autres fournisseurs.

Néanmoins, ce document de pitch aurait été élaboré à l'issue d'une longue conversation entre les principaux cadres de la firme : le CEO , le patron de Xbox Phil Spencer, le dirigeant des appareils et OS Windows Panos Panay ou encore le vice-président de xCloud Kareem Choudhry.

microsoft cloud gaming

Ainsi, Nadella en personne a écrit « nous construisons 4 types d'ordinateurs : une machine 100% cloud, une Xbox hybride, un PC Windows hybride, et un HoloLens hybride ». Il estime également que « nous devons unir les talents de l'entreprise pour s'aligner sur une vision unifiée ».

Il déplorait notamment cette dispersion des projets et souhaitait « une grande idée unique pour rallier toute l'entreprise autour ». On peut s'attendre à ce que le Cloud Gaming devienne la priorité de Microsoft.

Malgré l'échec de Google Stadia, ce n'est que le début de l'ère du Cloud Gaming si l'on se fie à ces révélations sur Microsoft ou aux rumeurs sur le lancement d'un tout nouveau service par Sony…

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *