diagnostic ia cancer sein google

Cancer du sein : l’IA de Google surpasse les médecins pour le diagnostic

Une intelligence artificielle développée par des chercheurs de Google Health surpasse les radiologues humains pour le diagnostic du cancer du sein à partir de mammographies. L’IA pourra bientôt venir en aide aux médecins pour leur permettre de gagner en précision et en rapidité…

Une nouvelle étape vient d’être franchie pour l’intelligence artificielle dans le domaine de la santé. Selon une étude publiée dans le journal Nature, l’IA est désormais plus précise que les médecins pour diagnostiquer le cancer du sein à partir de mammographies.

Une équipe internationale, notamment composée de chercheurs de Google Health et de l’Imperial College London, a conçu et entraîné un modèle à partir des radios de près de 29 000 femmes. Ces documents proviennent en majeure partie de l’ensemble de données OPTIMAM élaboré par Cancer Research UK.

Les radios proviennent de patients du St George’s Hospital London, le Jarvis Breast Centre de Guildfort et l’Addenbrooke’s Hospital de Cambridge. Bien entendu, par souci de confidentialité, les données ont été totalement anonymisées avant d’être fournies à l’IA.

À l’issue de son entraînement, cet algorithme a surpassé six radiologues professionnels dans la lecture de mammographies. Plus impressionnant encore : l’IA s’est montrée aussi performante que deux médecins travaillant ensemble.

Pourtant, contrairement aux experts humains face auxquels elle était mise à l’épreuve, elle n’avait pas accès à l’historique des patients. Malgré ce désavantage, l’intelligence artificielle est parvenue à atteindre le même degré de précision que deux médecins en collaboration et à surpasser les docteurs travaillant seuls.

Comparé à un radiologue seul, le nombre de faux positifs a été réduit à hauteur de 1,2% et le nombre de faux négatifs de 2,7%. Les chercheurs de Google Health estiment que cette expérience confirme qu’un outil permettant d’aider les médecins à mieux détecter le cancer pourra bientôt voir le jour.

Cancer du sein : l’IA va pouvoir épauler les radiologues humains

Un tel outil pourrait s’avérer extrêmement utile pour faire face à la pénurie de radiologues qui sévit au Royaume-Uni, mais aussi dans le reste du monde. Pour rappel, l’accès à cette profession requiert plus de dix ans d’études…

Néanmoins, l’intelligence artificielle ne remplacera probablement pas les radiologues humains. Même lorsqu’elle sera prête pour un usage en conditions réelles, un spécialiste reste en charge du diagnostic. Cependant, il n’y aura plus besoin de deux médecins à la fois et leur charge de travail sera donc considérablement allégée.

De plus, l’utilisation de l’intelligence artificielle pourrait permettre d’accélérer les diagnostics puisqu’il suffit de quelques secondes à l’algorithme pour analyser les images. Enfin, les machines ne se fatiguent pas et peuvent donc travailler sans interruption.

Grâce à cette innovation, il sera donc possible de gagner en temps et en précision. Les radiologues pourront être plus efficaces et moins surmenés, tandis que les patients et leurs proches devront patienter et s’inquiéter moins longtemps avant de recevoir leurs diagnostics.

Par le passé, l’intelligence artificielle s’était déjà révélée plus performante que les experts humains pour détecter les troubles oculaires et pour lire les IRM cardiaques. Cette nouvelle avancée confirme que cette technologie sera bientôt indispensable dans le domaine médical