Accueil > Analytics > Data Analytics > Grâce à l’IA, les scans IRM cardiaques peuvent être lus 186 fois plus vite
intelligence artificielle irm scans cardiaques

Grâce à l’IA, les scans IRM cardiaques peuvent être lus 186 fois plus vite

Une intelligence artificielle créée par des chercheurs est capable de lire les scans IRM cardiaques 186 fois plus rapidement que les chercheurs humains. Cette IA pourrait faire économiser un temps fou aux établissements de santé tout en réduisant considérablement le taux d’erreurs commises lors de la lecture…

L’imagerie par résonance magnétique cardiovasculaire offre une qualité d’image inégalée pour examiner la structure et les fonctions du coeur. Cependant, la lecture des scans IRM est bien souvent faussée par des erreurs humaines et les conséquences peuvent être dramatiques.

Selon une nouvelle étude menée par Charlotte Manisty et publiée dans  Circulation: Cardiovascular Imaging, le Machine Learning pourrait permettre de mettre un terme à ces erreurs tout en accélérant la vitesse de lecture.

Selon l’étude, en règle générale, il faut environ 13 minutes à un médecin humain pour analyser les fonctions cardiaques sur un scan IRM. Or, l’intelligence artificielle est capable d’analyser ces imageries en seulement 4 secondes.

L’intelligence artificielle peut faire économiser 54 jours de travail par an aux médecins britanniques

L’étude a été menée au Royaume-Uni, ou l’on estime que plus de 150 000 scans IRM cardiaques sont effectués chaque année. Si l’on compare le temps gagné sur chaque lecture de scan avec le nombre de lectures effectuées chaque année, les médecins pourraient gagner un total de 54 jours par an dans chaque centre de santé britannique où les scans sont effectués.

L’intelligence artificielle a été entraînée à partir d’un ensemble de données regroupant des scans de patients atteints de maladies cardiaques diverses. Le réseau de neurones s’est entraîné sur les scans d’un total de 600 patients.

Par la suite, le système a été mis à l’épreuve sur les scans de 110 patients en provenance de centres divers. Ses performances ont été comparées avec celles d’un expert humain. Bien que l’IA soit beaucoup plus rapide, les chercheurs n’ont pas constaté de différence en termes de précision.

Ces tests ont par ailleurs permis de démontrer que les erreurs de lecture sont principalement des erreurs humaines. En conclusion, l’IA peut être au moins aussi performante que les humains et probablement les surpasser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend