chute action intel data center

Les ventes Data Center d’Intel s’effondrent de 20 % et ruinent ses résultats

La session prolongée qui a eu lieu jeudi dernier a été un coup dur pour Intel. Le prix de l’action Intel a, contre toute attente, chuté. En effet, malgré l’annonce d’une forte prévision annuelle, une diminution des ventes de data centers a été constatée. Celle-ci a été dissimulée par l’explosion des ventes d’ordinateurs personnels et domestiques du fabricant.

Le prix d’une action Intel en baisse

Il a suffi de quelques heures de négociations pour que les actions d’Intel INTC chutent de 2,5 %. Et encore, cela fait suite à la baisse de 1,8 % observée lors de la précédente séance ordinaire qui, au final, a réduit le prix de l’action Intel à 62,57 USD. Bref, on a pu enregistrer une dépréciation de 2,4 %, et ce, avant même que le marchandisage du titre ne se fasse vendredi.

Le groupe de data center d’Intel a notifié un abattement à hauteur de 20 % sur ses revenus. Alors que les prévisions rapportées par FactSet étaient à 5,89 milliards USD, cela s’est finalement stabilisé à 5,56 milliards de dollars. En effet, le premier concepteur de semi-conducteurs fait aujourd’hui face à une concurrence ardue. Le développement de Nvidia (NVDA) et de Advanced Micro Devices (AMD)  en matière de centres de données ne permet pas à Intel de se reposer sur ses lauriers dans ce domaine.

Le PC traditionnel, au centre de la stratégie Intel

Pat Gelsinger, PDG d’Intel, a pourtant bien annoncé dans son premier rapport sur les résultats le lancement de “Ice Lake”, une puce nouvelle génération qui est destinée au serveur Xeon. Il ne manque pas de souligner que le géant des micro-processeurs “comme à voir des signes indiquant qu’ils veulent démarrer la prochaine phase de construction dans leur Cloud”. Ice Lake aurait alors déjà été mis à la disposition de plus d’une trentaine de clients dont des fournisseurs en service de communication cloud. Toujours selon Gelsinger, ce n’est qu’un début et qu’Intel se veut être agressif dans son marketing sur les centres de données.

Néanmoins, l’informatique client est vraisemblablement le secteur le plus florissant chez Intel. Ce segment démontre effectivement un accroissement de 8 % soit 10,6 milliards USD. Malgré la baisse de l’action Intel, le COVID-19 a, en grande partie, occasionné cet essor. Selon Gelsinger : « 2021 s’annonce comme le plus grand marché de PC jamais réalisé. En fait, nous avons expédié plus de processeurs d’ordinateurs portables au premier trimestre que dans tout autre trimestre de notre histoire. »

Intel ajuste ses résultats 2021

Intel a publié qu’il a réalisé un résultat net de 3,4 milliards USD lors du premier trimestre 2021. Cela équivaut à 82 cents par titre. Or, l’année dernière, les chiffres ont été bien meilleurs. Le bénéfice était de 5,66 milliards de dollars, soit 1,31 dollar l’action. Un ajustement estimé à 2,2 milliards de dollars a ainsi été constaté. Suite à cela, l’enseigne américaine a affirmé avoir eu un bénéfice par action de 1,39 dollar cette année, contre 1,45 dollar l’année passée.

Pin It on Pinterest