L’inflation du coût de l’électricité en France affecte le secteur des data centers

Les petits acteurs se retrouvent au pied du mur. Les gros acteurs, pourvus des fonds nécessaires s’adaptent aux cours et anticipent leurs consommations futures.

Une inflation gigantesque au niveau des coûts en peu de temps

Au début de l’année, Interxion, acteur géant dans l’univers des data centers, notifiaitde la hausse de 14 % de ses tarifs. Les prix de l’énergie qui explosent justifiaient cette décision qui semble surprenante au premier abord. Mais on considère leprix de gros de l’électricité qui a flambé de 50 euros à 222 euros le mégawattheure (MWh). Et cela seulement entre janvier à décembre 2021, cette hausse est très contenue. Une montée en flèche qui alerte les acteurs de ce domaine. Les data centers étant très énergivores au point d’occuper 1 % de la consommation en électricité mondiale.

La situation est encore plus pesante pour les petits acteurs. Ces derniers n’ont d’autre choix que de s’approvisionner en électricité au cours du jour sur le marché du « spot ». Les grosses boîtes ont les moyens d’acheter en anticipant les prix les plus profitables à leur consommation. Les chiffres énoncés par Interxion ne sont donc valables que pour les cours de l’électricité de l’année 2020.

Fabrice Coquio, pour France entreprise affirme avoir couvert leurs besoins en 2022, ils peuvent se dispenser d’acheter pour le moment. Et cela est tout autant bénéfique pour les clients qui se confient dans les boîtes qui assurent des prix stables pour 2022-2023. Pour ceux qui ne sont pas dans la même situation qu’eux, le contexte est nettement moins favorable, voir problématique. Régis Castagné d’Equinix France, un autre géant du secteur appuie cette idée. Cette augmentation des prix est épouvantable pour les petites boîtes.

Une question soutenue par les pouvoirs publics

D’autre part, en France, les boîtes géantes du cloud sont privilégiées en fiscalité. Un support pour les secteurs ultra-intensifs avait été mis en place car ils s’activaient pour la numérisation de l’économie française. Castagné prévient que cette inflation pèsera néanmoins sur le temps au niveau du marché de l’électricité.Il insiste sur un autre point. Sur la scène internationale, ils ont perdu de leurs avantages envers le Royaume-Uni, ou l’Allemagne. En effet, le coût de l’électricité était inférieur en France par rapport à ces deux pays. Aujourd’hui, il s’est mis au niveau des autres.

Au Pays-Bas, l’inquiétude est aussi palpable. Les acteurs des data centers avaient entamé une procédure de demande envers l’Etat pour contenir les prix en électricité depuis Octobre 2021. Et en France, France Datacenter est actuellement en train de plaider son cas auprès du gouvernement pour optimiser les aides octroyées au secteur. Et cela autant pour leur part que pour les petites boîtes dans la même situation. Aujourd’hui comme dans le futur, les entreprises doivent redoubler d’attention sur ce point.

Sources & crédits Source : lemonde - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest