Top 10 des langages de programmation les plus recherchés par les recruteurs

Aujourd’hui, environ 9000 langages de programmation existent dans le marché des logiciels. Parmi cette multitude, quels sont les 10 les plus recherchés par les recruteurs ?

Entre Python, Julia, Java ou encore Swfit, le choix des langages de programmation repose sur l’adéquation de celles-ci aux objectifs visés par les projets. Par exemple, vous pouvez voir notre top des langages de programmation pour faire du big data. Voici un top 10 des langages de programmation recherchés par les recruteurs ainsi que les atouts qui justifient leur positionnement.

JavaScript

C’est le langage le plus utilisé par les développeurs dans le monde et donc le plus recherché. Il sert le plus souvent au développement de jeux, au développement web ainsi qu’à la construction de serveurs et d’applications mobiles. JavaScript est préféré par sa facilité d’apprentissage et d’utilisation. Il n’exige aucune formation préalable en matière de codage et si l’on est autodidacte, on peut rapidement s’y entraîner et jouer avec.

Python

Mobilisé dans le développement back-end, la science des données et le développement d’applications, Python gagne la deuxième place dans ce top 10. Il offre plusieurs styles de programmation différents aux développeurs. Python a d’ailleurs servi à la création de certaines plateformes telles que YouTube, Google Search et les machines iRobot. Très facile à utiliser, Python correspond aux codeurs débutants. Une bibliothèque complète accompagne le langage et permet la prise en charge des commandes et des tâches courantes. Grâce à ses options interactives, Python réalise des tests pour réduire les pertes de temps à écrire de longs codes.

HTML

HTML sert principalement à traiter des documents web, à développer des sites et à maintenir ces derniers. Il s’agit, en fait un langage de balisage hypertexte. Les développeurs l’utilisent pour travailler l’apparence des informations sur le site. Se basant sur le traitement et la création des structures d’un texte, HTML ne revêt pas la plupart des fonctionnalités des autres langages de programmation. Mais HTML est tout autant libre d’accès, ce qui lui vaut la troisième place dans le top 10.

CSS

Pouvant être traduit par feuilles de style en cascade, CSS est habituellement combiné avec HTML pour rendre l’apparence d’un site plus attractif. Il permet de manipuler la taille, la couleur, les effets de la police d’un texte sur une page web. Grâce à CSS, les développeurs sont exemptés de reproduire pour chaque page le même codage. Pratiquement, l’effet cascade permet d’appliquer un style à une cascade d’éléments relatifs au site de base de manière automatique. Autant de raisons pour lesquelles les recruteurs aiment bien CSS. Il sied très bien aux débutants qui veulent se lancer dans la création de sites web.

Java

Servant dans le développement d’applications en finance et E-commerce, Java est un langage de programmation particulièrement orienté objet. Il crée des objets sur lesquels se focalisent des fonctions et des données pour structurer les programmes et les applications. Sa facilité d’apprentissage, la sécurité qu’elle prévaut ainsi que sa capacité à gérer d’énormes masses de données lui valent sa popularité auprès des recruteurs. On le retrouve dans les secteurs de la banque et de la bourse, Java est compatible à tous systèmes d’exploitation. Il peut servir à créer sur des applications mobiles autant que sur des processeurs distants.

SQL

SQL permet de traiter des bases de données. Il est actuellement utilisé dans la gestion de bases de données et d’entreprises ainsi que dans les rapports de vente. SQL a été conçu spécialement pour traiter des données sur Système de Gestion de Base de Données Relationnelle. Les développeurs avancent qu’il est plus pratique pour les petites bases de données et un peu moins avec les masses volumineuses.

NoSQL

Ce langage de programmation est en fait une amélioration de SQL, mais non relationnel. Il sert donc également dans le traitement des bases de données, mais avec quelques modifications. NoSQL correspond aux applications spécifiques comme le stockage de données inscrites dans un réseau hiérarchique. D’autre part, il permet également le développement d’applications cloud à grande échelle. Sa polyvalence lui vaut sa popularité auprès des recruteurs.

C#

Ce langage de programmation trouve fonction dans le développement de jeu et d’applications mobiles, de bureau. Sa présence dans le top 10 peut-être expliquée par plusieurs raisons. La première : un recruteur sur cinq recherche un développeur sachant utiliser C#. Ensuite, la deuxième repose sur le fait qu’une communauté soutient les nouveaux apprenants de C# et facilite ainsi sa manipulation. Et enfin, il est reconnu comme étant idéal pour la création d’applications et de jeux mobiles. Cette qualité est très en vogue en ce moment et pour les années à venir.

Rust

Un langage de programmation classifié multiparadigme, Rust permet de travailler sur différents styles de programmation. Il sert principalement dans le développement de navigateurs Web, VR et les systèmes d’exploitation. Même s’il est un peu moins populaire que les autres langages de programmation, Rust est apprécié par ceux qui recherchent une compilation rapide, des plateformes optimisées et ceux qui souhaitent embrasser des carrières florissantes.

Perl

Moins connus que tous ses prédécesseurs, ce langage de programmation n’est pas couramment utilisé, mais plutôt recherché par les développeurs expérimentés. Ses atouts ? Il permet de gagner 54% de plus que ceux qui ne l’utilisent pas. Perl permet d’extraire des informations depuis un fichier texte et d’en déduire un rapport. Sa faculté à créer des courts scripts de manière rapide lui valent également cette dixième place.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest