Cybersécurité sur mobile : dossier complet sur la sécurisation des smartphones

Cybersécurité sur mobile : dossier complet sur la sécurisation des smartphones

La cybersécurité mobile devient vitale. Près de 67% de la population mondiale sont des mobinautes autour desquels les cybermenaces rodent en permanence. En sachant que les smartphones sont de plus en plus utilisés comme outil professionnel, les utilisateurs deviennent des cibles potentielles pour les cybercriminels. Il est plus qu’urgent de s’en protéger.  

Une hausse constante des attaques sur les appareils mobiles

En 2021, le monde comptait 3,8 milliards d’utilisateurs de smartphones contre 2,5 milliards en 2016. Le nombre de mobinautes augmente chaque année et le taux de risque d’attaque suit le mouvement

En 2019 par exemple, le nombre de cyberattaques a augmenté de 50 % d’une année à l’autre. Et avec le boom du travail à distance dans un contexte pandémique, le bilan en 2020 est encore plus lourd. En France, les cyberattaques ont été multipliées par quatre durant cette année. 

L’utilisation massive des réseaux sociaux constitue une autre source de préoccupation majeure. Les hackers peuvent toucher un plus grand nombre de mobinautes grâce à ces plateformes en plus de pouvoir les manipuler plus facilement. Les réseaux sociaux sont devenus un terrain de jeu parfait pour les pirates informatiques. 

Les recherches évoquent également les campagnes de piratage soutenues par l’État, qui utilisent de plus en plus les appareils mobiles pour recueillir des renseignements. Malgré l’explosion des menaces, la plupart des PME mettent du temps à réagir et à mettre en œuvre une stratégie de sécurité mobile. 

Cette dépendance aux gadgets connectés signifie pourtant qu’il est urgent pour les petites et moyennes entreprises d’adopter une approche proactive face à la menace externe qui pèse sur leurs processus commerciaux internes. 

Cybersécurité sur mobile : zoom sur les différents types de menaces

Cybersécurité sur mobile : dossier complet sur la sécurisation des smartphones

Avec les nouveaux usages des smartphones et autres supports mobiles, la frontière entre l’univers professionnel et personnel est bouleversée. Face aux piratages, les entreprises comme les utilisateurs sont en danger.

Il est plus qu’urgent de sécuriser les smartphones. Cela suppose d’utiliser des technologies de contrôle et de défense pour protéger le téléphone contre un large éventail de vecteurs de cyberattaques qui menacent la vie privée des utilisateurs et les entreprises. 

Il s’agit également d’adopter des règles de bonnes pratiques pour endiguer les menaces de sécurité mobiles de toutes sortes parmi lesquelles : 

Le cryptojacking 

Le cryptojacking consiste à détourner les processeurs des appareils mobiles pour extraire des cryptomonnaies. L’attaque se produit sur mobile lorsqu’un utilisateur télécharge une application malveillante ou visite un site Web infecté.

Un téléphone mobile qui fonctionne 24 heures sur 24 pourrait générer entre 1 et 25 cents. Si le hacker infecte 100 000 appareils, le calcul est vite fait. L’activité rapporte gros et fait des émules. 

La  plupart des plateformes mobiles disposent déjà d’un dispositif de sécurité contre le cryptojacking mobiles. Cela n’écarte par les risques pour autant. Il est important pour les utilisateurs de rester vigilants. 

Le phishing et le smishing

Le hameçonnage ou phishing est une technique de piratage qui permet au hacker de voler les données personnelles des victimes. Les identifiants de connexion qui permettent d’usurper une identité font partie des plus convoitées.

Pour une entreprise, une attaque réussie suppose le vol des données confidentielles que les pirates peuvent revendre, publiées dans le cadre d’un doxxing ou utilisées pour extorquer  de l’argent. 

Les pirates abusent des applications pour initier des attaques de phishing. Les campagnes de smishing qui consiste à distribuer les liens malveillants via un SMS se multiplient également. 

Les menaces basées sur les applications

Les pirates développent des applications malveillantes vendues sur les plateformes légitimes ou proposées gratuitement. Une fois installées, ces applications peuvent voler les données personnelles stockées sur les appareils (informations PII, identifiants des différents comptes, documents …).

Une attaque réussie permet aussi aux hackers de voler l’argent avec les applications Tap to Pay. Ces acteurs malveillants se cachent souvent dans des applications connues et utiles qui exploitent des vulnérabilités.

Les Malwares peuvent aussi profiter de certaines autorisations pour ensuite télécharger la charge utile dans le téléphone. Il est important de s’assurer systématiquement que les autorisations demandées soient justifiées avant de les accepter.

Les menaces liés aux réseaux

Cybersécurité sur mobile : dossier complet sur la sécurisation des smartphones

Les appareils mobiles possèdent plusieurs connectiques : cellulaire, Wi-Fi, Bluetooth et GPS. Les hackers peuvent exploiter chacun de ces points de connexion pour prendre le contrôle de l’appareil afin d’usurper l’utilisateur et/ou pénétrer un réseau d’entreprise.

Les menaces physiques

Il s’agit probablement de la plus ancienne menace qui pèse sur les mobiles, une menace qui reste d’actualité. Un smartphone volé ou perdu sans sécurité adéquate expose l’utilisateur et l’entreprise à une série de dangers. Et les préjudices peuvent être conséquents (vol de données et d’argent, usurpation d’identité …). 

Comment protéger les mobiles des cybermenaces ?

La cybersécurité des mobiles est devenue vitale pour les entreprises. Les organisations qui fournissent des appareils mobiles à leurs employés doivent établir des mesures de sécurité strictes. Il en est de même pour celles qui intègrent l’usage des appareils personnels dans le cadre du travail. Les entreprises peuvent suivre les étapes suivantes pour mettre en œuvre la sécurité mobile.

Établir une politique d’utilisation mobile claire

Les entreprises doivent inclure les appareils mobiles dans les politiques de sécurité à l’échelle de l’organisation. Ces politiques incluront entre autres les limites et les cadres d’utilisation, les mesures antivol, les paramètres de sécurité obligatoires à configurer. Le plan stratégique suppose aussi la surveillance de la conformité et la correction des lacunes

Segmenter les données et les applications sur les appareils de l’entreprise

Cybersécurité sur mobile : dossier complet sur la sécurisation des smartphones

Les experts en cybersécurité recommandent de segmenter les utilisateurs mobiles au sein de l’entreprise en groupes avec différents niveaux de privilèges d’accès selon leur fonction. Cela réduit la surface d’attaque exposée si un appareil est compromis. 

La segmentation des applications est tout aussi nécessaire. Cela empêchera les utilisateurs d’installer des logiciels indésirables qui pourraient compromettre le réseau. Les programmes BYOD ou Bring Your Own Device (apportez votre propre appareil) ont fait leurs preuves dans la sécurisation du système de l’entreprise. Une piste à explorer.

Chiffrer les données

Les données chiffrées ne sont pas accessibles à l’utilisateur malveillant en cas de vol ou de perte de l’appareil mobile. Minimiser la visibilité sur les appareils qui ont accès au réseau de l’entreprise permet aussi de renforcer la cybersécurité mobile. Cela implique l’utilisation d’un système de gestion des identités et des accès (IAM) ainsi que des solutions de protection des données.

Surveiller le comportement des utilisateurs

Surveiller le comportement des utilisateurs peut révéler des anomalies pouvant indiquer une attaque en cours. Une surveillance automatisée peut aussi s’avérer crucial pour s’assurer que les politiques de sécurité mobile de l’organisation sont bien respectées. 

Sensibiliser à la sécurité mobile

Les entreprises doivent mettre en place des programmes de formation pour sensibiliser aux risques de sécurité inhérents à la technologie mobile. Les enjeux de la sécurité des appareils mobiles ou les pratiques courantes à mettre en œuvre pour éviter les menaces par exemple sont des thèmes pertinents à aborder durant ces formations. 

Comment rendre le smartphone plus sécurisé ?

Chaque utilisateur peut aussi prendre les mesures nécessaires pour assurer la cybersécurité de l’appareil. Quel que soit le système d’exploitation utilisé, configurer l’authentification biométrique permet de sécuriser l’accès au smartphone et autre support mobile. 

La reconnaissance d’empreinte digitale ou faciale peut être combinée avec un mot de passe fort. En cas de perte ou de vol, l’appareil restera verrouillé. Il existe d’autres techniques pour upgrader le niveau de sécurité mobile.

Installer un antivirus

Les antivirus protègent les smartphones et les tablettes des menaces en scannant les éléments entrants. Il peut s’agir des applications, des pièces jointes ou encore des messages. Ces outils alertent aussi les utilisateurs en cas de site frauduleux ou usurpés. Les meilleurs antivirus proposent une large gamme de fonctionnalités supplémentaires comme l’antivol ou encore la localisation de l’appareil en cas de vol ou de perte.

Utiliser un VPN

Les VPN vous fournissent essentiellement une connexion téléphonique sécurisée. Les données sont cryptées et sécurisées en passant d’un serveur à un autre. 

Activer le chiffrement des données

La plupart des smartphones offrent aux utilisateurs la possibilité de chiffrer les données. Le cryptage des données protège les informations contre le piratage grâce à l’encodage. Les données ne sont donc pas lisibles en passant d’un serveur à un autre.

Configurer l’effacement à distance

Cybersécurité sur mobile : dossier complet sur la sécurisation des smartphones

En activant cette fonctionnalité, l’utilisateur peut supprimer les données à distance. Cette  fonction de sécurité se révèle particulièrement nécessaire en cas de perte ou de vol du mobile. 

Protéger les mobiles Android : informations supplémentaires

Les experts en cybersécurité mobile recommandent d’acheter les appareils Android uniquement auprès des fournisseurs qui publient des correctifs. Et l’achat des applications se fera seulement sur Google Play. Il faut aussi éviter d’enregistrer les mots de passe et d’activer l’authentification à deux facteurs.

Activer l’ensemble des dispositifs de sécurité intégrés ne peut qu’améliorer le niveau de protection de l’appareil. L’utilisateur doit par ailleurs s’assurer que le réseau Wi Fi utilisé soit sécurisé. Dans le même temps, il faut être particulièrement vigilant par rapport au Wi-Fi public.

N’hésitez pas à explorer notre top des antivirus pour Android.

Autres bons à savoir pour les utilisateurs d’iPhone

En plus de l’utilisation de VPN et du chiffrement des données, voici comment sécuriser davantage un appareil iPhone : 

  • mettre régulièrement à jour leur système d’exploitation
  • changer le mot de passe de préréglage de 4 choisir et en choisir un plus fort
  • activer la fonction autodestruction qui protège automatiquement l’appareil après 10 tentatives de mot de passe infructueuses
  • changer régulièrement les mots de passe iCloud et iTunes 
  • utiliser uniquement les bornes de recharge pour iPhone de confiance
  • révoquer les autorisations d’application pour utiliser la caméra et le microphone.

Conclusion

Cybersécurité sur mobile : dossier complet sur la sécurisation des smartphones

Les avancées technologiques dont bénéficient les mobiles révolutionnent la civilisation de l’homme et améliorent son quotidien. Mais il y a un revers à cette médaille. Les gadgets mobiles et connectés peuvent également être dévastateurs s’ils tombent sous les mains des pirates. 

Les menaces sont partout, mais il est tout à fait possible de s’en protéger efficacement. La cybersécurité mobile est simple. Il suffit d’appliquer les règles de sécurité de base susmentionnées. Une utilisation responsable de l’appareil permet aussi de protéger particuliers et entreprises. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest