Accueil > EMM Enterprise Mobile Management ou Gestion Mobile de l’Entreprise : tout savoir > MAM : Mobile Application Management : définition, fonctionnalités, usages

MAM : Mobile Application Management : définition, fonctionnalités, usages

mam mobile application management

MAM MOBILE APPLICATION MANAGEMENT

MAM désigne les solutions de Mobile Application Management (gestion des applications mobiles). Découvrez tout ce que vous devez savoir sur cette catégorie de solutions EMM (Enterprise Mobile Management) : fonctionnalités, avantages, meilleures solutions…

Les logiciels de Mobile Application Management (MAM) permettent de sécuriser, gérer et distribuer les applications mobiles sur les appareils mobiles. Les employés d’une entreprise emploient notamment des smartphones et des tablettes. Ces logiciels peuvent être utilisés aussi bien sur des équipements appartenant à l’entreprise que ceux des employés.

Les solutions et les innovations MAM offrent de multiples fonctionnalités. Les plus courantes sont la livraison et le licenciement de logiciels, la configuration d’applications. L’on peut également bénéficier de l’autorisation de services, le tracking d’utilisation et la gestion du cycle de vie de l’application (ALM).

De multiples fonctionnalités

Beaucoup de logiciels de Mobile Application Management permettent aussi de vérifier le type d’appareil. On limite la façon dont les données de l’entreprise sont partagées avec les applications. Il est important que les logiciels de gestion d’applications en mobilité permettent aux administrateurs réseau de l’entreprise d’effacer à distance les données de l’appareil d’un utilisateur.

Les logiciels de type Mobile Application Management partagent plusieurs caractéristiques avec ceux de type MDM (Mobile Device Management). Ces deux technologies sont d’ailleurs les plus populaires sur le marché des EMM (Entreprise Mobile Management). Il existe toutefois des différences majeures entre ces deux types de software. Leurs champs d’application sont différents. En revanche, certaines de leurs fonctionnalités sont redondantes. Cela pousse de plus en plus de vendeurs à combiner les technologies en un seul produit.

Pour savoir s’ils correspond à vos besoins, prenez en compte les besoins des utilisateurs, et ceux de votre entreprise. Il faut observer la sécurité et les fonctionnalités nécessaires. Vous pourrez ainsi choisir laquelle de ces technologies peut vous aider à atteindre ces objectifs. Il est fort possible que vous ayez finalement besoin d’une combinaison des deux.

Alors que les logiciels MDM permettent principalement de protéger et de sécuriser les appareils et les applications mobiles au sein d’une entreprise, les loigiciels MAM se focalisent uniquement sur la sécurisation des données sensibles des apps d’entreprise et de leurs données.

Les différents type de logiciels Mobile Device Management

Les logiciels de type Mobile Device Management, qui permettent également de gérer l’activation et l’approvisionnement des appareils. Les logiciels de type Mobile Application Management quant à eux regroupent uniquement : la livraison de logiciels, le licenciement de logiciels, la configuration, la gestion du cycle de vie de l’application (ALM) et le tracking d’utilisation.

Le problème des MDM est justement que cette approche « full-device » peut s’avérer trop lourde. En effet, la plupart des employés détiennent leurs propres smartphones et tablettes. Ainsi, si le smartphone professionnel n’est utilisé par l’employé que pour consulter ses emails le soir, il risque de se demander à quoi bon devoir entrer un mot de passe systématiquement pour le déverrouiller.

Toutefois, les MAM présentent leurs propres inconvénients. Sachant que chaque application requiert un travail de codage unique pour chaque solution, la compatibilité entre les applications et les différentes plateformes peut être limitée.

Parmi les vendeurs de logiciels MAM les plus populaires à l’heure actuelle, on compte Mobile Iron, Apperian, AirWatch, CA, Citrix, McAfee et Symantec. Précisons qu’AirWatch et ses produits MAM appartiennent à VMware depuis 2014.

Send this to a friend