machine learning pros linkedin

LinkedIn dévoile où recruter les pros du Machine Learning

LinkedIn a analysé les données de ses membres afin de déterminer où et comment recruter les professionnels du Machine Learning. En dévoilant le profil type de l’expert en Machine Learning, LinkedIn donne aussi des suggestions pour former vos propres pros.

De plus en plus d’entreprises recherchent des employés dotés de compétence dans le domaine du Machine Learning. Toutefois, la demande est nettement supérieure à l’offre, et il peut être très difficile de trouver des profils qualifiés.

Afin d’aider les entreprises à dénicher les meilleurs talents, LinkedIn a partagé plusieurs données très intéressantes pour mettre en lumière le plan de carrière typique d’un professionnel du Machine Learning.

Pour réaliser cette étude, LinkedIn a passé en revue les profils de ses membres listant au moins une compétence en Machine Learning dans leurs profils. Ces profils ont été analysés entre avril 2017 et mars 2018. L’analyse permet de découvrir quelles sont les compétences dont disposent le plus souvent les pros du Machine Learning au préalable, et à quel moment de leur carrière ces compétences ont été acquises.



Ainsi, on découvre que les compétences le plus souvent acquises avant de se former au Machine Learning sont le Data Mining (exploration de données), la programmation en Python, ainsi que le langage R. Plus tôt dans leur carrière, les pros du Machine Learning apprennent aussi bien souvent les langages de programmation Java et C++. De fait, LinkedIn conseille aux entreprises de recruter des personnes dotées de ces compétences pour ensuite les aider à apprendre le Machine Learning.


LinkedIn : dans quelles industries sont les pros du Machine Learning

machine learning pro industries

En parallèle, l’étude révèle également dans quelles industries on trouve le plus d’experts en Machine Learning. Un tiers d’entre eux se trouvent dans les domaines de l’enseignement supérieur et de la recherche, tandis qu’un quart sont dans les industries du logiciel et du web. Le reste des professionnels de l’apprentissage automatique sont disséminés dans différentes industries.

Face à ce constat, LinkedIn recommande aux entreprises d’oser chercher des professionnels du Machine Learning hors de leurs propres industries. En effet, en 2017, les données révèlent que 22% des personnes dotées de compétences en Machine Learning ont changé d’emploi, et que 72% d’entre elles ont aussi changé d’industrie.

Enfin, les données analysées par LinkedIn suggèrent aux recruteurs de chercher une combinaison de compétences Machine Learning pour trouver le candidat idéal. Par exemple, les professionnels ayant travaillé dans le domaine de la finance ou de la banque sont plus enclins à maîtriser des outils comme SAS et Tableau. Ceux qui ont travaillé dans l’industrie du logiciel connaissent souvent davantage de langages de programmation.