Accueil > Startups Big Data > Data Mining : top des meilleures startups d’exploration de données
data mining startups

Data Mining : top des meilleures startups d’exploration de données

Le Data Mining, aussi appelé forage ou exploration de données, est une technologie utilisée pour de nombreuses applications dans tous les secteurs. Voici une sélection des meilleures startups de Data Mining.

Le Data Mining est une technologie qui consiste à analyser des données sous différents angles afin d’identifier des corrélations entre elles. Cette technologie peut avoir de très nombreux cas d’usage. Marketing, relations fournisseurs, santé, sécurité… on ne compte plus les secteurs où le forage de données est utilisé. Pour vous offrir un aperçu des possibilités offertes, voici une sélection des meilleures startups faisant usage de cette technologie.

TouTiao, le Data Mining pour la recommandation d’informations

TouTiao développe un lecteur de flux d’actualités, capable de proposer les contenus les plus pertinents pour chaque utilisateur. Ce système repose sur le Data Mining, le Machine Learning et l’analyse de données de réseaux sociaux pour apprendre progressivement les préférences de l’utilisateur.

Précurseur des moteurs de recommandation, TouTiao aide les créateurs de contenu à distribuer leurs travaux à des individus intéressés. TouTiao est utilisé par plus de 78 millions d’utilisateurs actifs dans le monde entier.

Depuis sa fondation à Pékin en 2012, cette startup chinoise a levé 3,1 milliards de dollars en sept tours auprès de huit investisseurs. Ses principaux investisseurs sont General Atlantic, CCB International et Sequoia Capital China.

Qubit, le Data Mining pour le marketing online

Qubit développe des outils marketing permettant aux utilisateurs de comprendre les visiteurs de leurs sites web, et de personnaliser leur présence en ligne pour réaliser des conversions en temps réel. Sa suite d’outils collecte et traite de larges ensembles de données afin d’identifier les opportunités pour améliorer la rentabilité en ligne.

Ces outils reposent sur les technologies de Machine Learning, d’analyse statistique, et de calcul haute performance. Qubit est implémenté en Europe et en Amérique et travaille avec des entreprises du e-commerce, des éditeurs et autres entreprises innovantes telles que Topshop, Thomas Cook, Farfetch, Shop Direct, DFS, Sofa.com, Scott Dunn, Moss, Maplin, Jet2, et Jimmy Choo.

Depuis sa fondation en 2010, cette startup londonienne a levé 74,9 millions d’euros en quatre tours. Ses investisseurs sont au nombre de sept, et ses principaux investisseurs sont Goldman Sachs, Accel et Balderton Capital.

Beamery, le Data Mining pour les relations client

La startup Beamery, basée à Londres, développe un logiciel nommé Recruitment CRM, permettant aux entreprises d’envisager le recrutement de la même façon que l’acquisition de clients. Prospecting, engagement ciblé… différentes techniques marketing sont utilisées pour recruter les meilleurs profils.

Le Data Mining à grande échelle est utilisé pour automatiser le tracking de relations pour les recruteurs. Le système CRM ingère les informations pertinentes à partir de centaines de sources telles que les emails, les réseaux sociaux et d’autres outils de recrutement afin de créer une vue à 360 degrés de chaque candidat et permet ainsi aux entreprises de prendre les meilleures décisions.

Grâce à des algorithmes de machine learning, Beamery détermine quels sont les candidats les plus intéressés et aide les recruteurs à établir des priorités. Les entreprises peuvent ensuite approcher les meilleurs candidats avec des campagnes personnalisées.

Depuis sa fondation en 2014, Beamery a levé 35 millions de dollars en trois tours. Ses investisseurs sont au nombre de neuf. Les principaux sont EQT Ventures et Index Ventures.

Cambridge Analytica, le géant déchu du Data Mining

Basée à Londres, fondée en 2013, Cambridge Analytica était spécialisée dans l’exploitation des données visant à modifier le comportement d’une audience. En permettant à ses clients de se connecter avec les membres de leur audience à un niveau individuel, cette startup permettait de développer des campagnes engageantes.

Ses principaux atouts étaient plus de 25 ans d’expérience dans le domaine du changement comportemental, un statut de précurseur dans le domaine de la Data Science, ainsi qu’une technologie de pointe développée en interne.

Depuis sa fondation, cette startup a levé 15 millions de dollars auprès de l’investisseur Robert Mercer. Le vent en poupe, Cambridge Analytica était partie pour prospérer. Malheureusement, cette startup a fermé ses portes suite à un scandale de grande envergure.

Début 2017, il a été révélé que Cambridge Analytica s’était emparée de façon pernicieuse des données personnelles de 50 millions d’utilisateurs du réseau social Facebook, afin de leur envoyer des messages personnalisés pour bouleverser leurs opinions politiques et influencer les élections présidentielles américaines de 2016 en faveur de Donald Trump.

Sous le feu des projecteurs des médias du monde entier, la firme n’a pas eu d’autre choix que de mettre la clé sous la porte de façon définitive. Cette histoire montre que le Data Mining a ses limites éthiques, et qu’il est préférable de ne pas les franchir.

iCarbonX, le Data Mining au service de la santé

La startup chinoise iCarboX développe un écosystème de produits numériques visant à offrir une vie plus saine aux utilisateurs grâce à l’intelligence artificielle, au Big Data et à la biotechnologie. La startup a été fondée par BGI Tech, qui dispose d’une grande expérience dans les domaines des technologies omiques, de la santé mobile, des services médicaux, de l’analyse de données biologiques, de l’intelligence artificielle et du Data Mining.

La startup envisage de créer une plateforme regroupant des millions de données de santé collectées en Chine, combinée avec les meilleures biotechnologies et technologies d’intelligence artificielle, de Machine Learning et de Data Mining.

Depuis sa fondation en 2015, iCarbonX a levé 1,3 milliard de Yuans en deux tours. Parmi ses trois investisseurs, les principaux sont China Bridge Capital et Tencent Holdings.

Apptopia, le Data Mining au service de l’industrie mobile

Apptopia fournit des outils analytiques, des services de Data Mining et des solutions de business intelligence pour les développeurs d’applications mobiles. Sa plateforme Insights permet d’utiliser le Big Data pour collecter, mesurer et analyser l’engagement des utilisateurs pour les applications mobiles.

Depuis sa fondation à Boston en 2012, Apptopia a levé 8,2 millions de dollars en 12 tours. Ses investisseurs sont au nombre de 27. Les principaux sont Blossom Street Ventures et Sound Ventures.

Distil Networks, le Data Mining pour la sécurité informatique

Distil Networks est le leader mondial dans les domaines de la détection de bots malveillants et le blocage d’attaques informatiques automatisées. Sa plateforme permet de bloquer automatiquement 99,9% du trafic malicieux, sans impacter les utilisateurs légitimes.

L’outil Distil Web Security protège les sites web contre toutes sortes de menaces telles que le vol de données, le piratage de comptes, les fraudes, le spam ou les DDoS. L’outil Distil API Security protège les APIs contre les erreurs développeur, les bugs d’intégration, ou le hijacking web / mobile.

Depuis sa fondation en 2011, Distil Networks a levé 59 millions de dollars en 11 tours auprès de 17 investisseurs. Ses principaux investisseurs sont Bessemer Ventures Partners, Foundry Group et Techstars Ventures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

#topcontrol { bottom: 75px;

Send this to a friend