Métiers de la cybersécurité : aperçu des meilleurs jobs du secteur

Les métiers de la cybersécurité se multiplient, le domaine présentant ainsi diverses opportunités de carrière. Les industries de conception de systèmes informatiques, les sociétés de gestion d’entreprises ou d’intermédiation financière ou encore les entreprises de services de conseil en gestion, scientifiques et techniques représentent les principaux viviers d’emplois. Découvrez dans ce guide les meilleurs métiers du secteur. 

Le domaine de la cybersécurité est très lucratif et en pleine croissance. À mesure que les entreprises déplacent leurs opérations en ligne, les cyberattaques se multiplient et le besoin en professionnels qualifiés spécialisés en cybersécurité augmente. Voici un aperçu des meilleurs métiers du secteur.

Responsable sécurité des systèmes d’information

Parmi les métiers de la cybersécurité, le responsable de la sécurité du système de l’information prend en charge la protection des données, la gestion des problèmes du système informatique et de sécurité.  Il supervise les aspects opérationnels de la protection et de la gestion des données. De plus, il développe des procédures et des politiques de sécurité pour les organisations et gère des équipes de professionnels qui identifient et atténuent les menaces de sécurité. 

Ces responsables peuvent également être amenés à réaliser d’autres tâches comme la budgétisation, les audits et la vérification de la conformité d’une entreprise aux lois et réglementations en vigueur. Des compétences commerciales, techniques, de gestion et organisationnelles avancées sont nécessaires pour accéder à ce poste. Les professionnels doivent également être au fait des tendances et des enjeux actuels en matière de sécurité de l’information.

La plupart des responsables de la sécurité de l’information débutent leur carrière en tant qu’analystes ou spécialistes informatiques avec un bac +3 en cybersécurité ou informatique. Avec de l’expérience, des certifications et une formation continue, ils peuvent accéder à des postes de plus haut niveau.

Cryptologue

Autres professionnels prisés parmi les métiers de la cybersécurité, les cryptologues aident les organisations à communiquer et à échanger des informations en toute sécurité. Ils travaillent généralement pour des agences gouvernementales, des institutions financières et des organisations de soins de santé. Des entreprises comme Amazon, Google et Apple embauchent également des cryptologues.

Les cryptologues développent et déchiffrent des codes et des cryptogrammes. Ils chiffrent les données en écrivant des algorithmes, des protocoles de sécurité et des cypher. Ils décomposent aussi les codes pour décrypter les données et créer des théories de cryptologie. Ils identifient également les faiblesses, les vulnérabilités et les problèmes potentiels en analysant les systèmes cryptés.

Les cryptographes professionnels ont besoin de compétences avancées en communication, en analyse et en résolution de problèmes. Ils doivent comprendre les algorithmes, les structures de données, plusieurs langages de programmation et divers systèmes d’exploitation. La plupart des employeurs préfèrent les candidats titulaires d’un master ou d’un doctorat.

Expert en cybersécurité

Parmi les métiers en seconde ligne, les experts en cybersécurité enquêtent sur les cybercrimes. A part cela, ils aident les organisations à protéger les données et les informations sensibles. En plus d’assurer la sécurité, ces experts peuvent prendre en charge la formation des employés en matière de cybersécurité, l’identification des faiblesses de sécurité, la récupération des données des systèmes et des appareils ainsi que la reconstruction des systèmes d’information pour comprendre les violations de données. Parfois, ces experts servent de témoins experts dans les procès.

Les professionnels ayant un haut niveau d’expertise peuvent travailler en tant que consultants. Les compétences requises varient selon le poste, mais une compréhension avancée des logiciels et du matériel informatique, des langages de programmation, des systèmes d’exploitation et de la cryptographie est généralement requise.

Les débutants nécessitent un niveau bac +3 en cybersécurité, en informatique ou autre domaine connexe. Une certaine expérience professionnelle est tout aussi nécessaire. Les experts légistes peuvent se qualifier pour des postes de niveau intermédiaire et supérieur après avoir accumulé des années d’expérience, de certifications et de formation.

Expert en réponse aux incidents

Ces  professionnels répondent aux incidents de cybersécurité et aux violations de données. Ils améliorent la sécurité globale, les finances et la réputation des organisations. Ils assurent également une formation en cybersécurité aux employés et détectent les menaces. À ce poste, les experts s’occupent aussi du développement des systèmes et de plans pour identifier les failles de sécurité. Ils prennent aussi en charge l’analyse des risques, l’ingénierie inverse et la rédaction de rapports pour l’application de la loi et/ou la gestion.

Vous devez au moins être titulaire d’un baccalauréat pour accéder à ce poste. Un master en cybersécurité ou dans un domaine connexe ouvre davantage de possibilités de carrière avec un plus grand potentiel salarial.

Pentester (penetration tester)

Parmi les métiers les plus exigeants en cybersécurité, les pentesters détectent des vulnérabilités dans les réseaux, les systèmes d’information et les applications web. Ils testent les systèmes de sécurité établis et tentent de prévenir les cyberattaques. Ces professionnels identifient également les faiblesses en simulant des attaques sans pour autant rendre les données vulnérables. Cette pratique est parfois appelée piratage éthique.

Les pentesters ont besoin de solides capacités d’analyse, de résolution de problèmes et de compétence en matière de piratage. Parfois, les entreprises engagent des professionnels sans diplôme spécifique, tant qu’ils sont armés d’expérience. Pour les débutants, un niveau bac en informatique ou cybersécurité est tout de même nécessaire. Accéder à un poste de pentesters de haut niveau requiert jusqu’à 10 ans d’expérience et / ou un master.

Administrateur sécurité

Les administrateurs de la sécurité protègent les entreprises contre les menaces et les attaques de cybersécurité. Occupant des postes de haut niveau, ils supervisent les efforts de sécurité des systèmes d’information de leurs organisations. Avec l’aide de leur équipe, ils créent des politiques et des procédures de sécurité, identifient les faiblesses des réseaux, installent des pare-feu et répondent aux failles de sécurité.

Un baccalauréat en informatique ou en assurance de l’information est nécessaire pour accéder à un poste de débutant. Les offres d’emploi pour ce poste demandent des candidats avec un master dans le domaine des systèmes d’information ou de l’administration des affaires. 

Les administrateurs de la sécurité ont besoin de compétences techniques avancées en matière de cryptage, de configurations de pare-feu et de routeur, de systèmes d’exploitation et de protocoles. Une aisance en communication, en résolution de problèmes et en analyse est aussi nécessaire.

Analyste en sécurité informatique

Ces analystes protègent les données des entreprises contre les cyberattaques. Ils ont généralement besoin d’un baccalauréat pour accéder à la profession. Ces professionnels prennent entre autres en charge l’installation de logiciels de sécurité informatique, la réalisation de tests de pénétration, la formation des employés à l’utilisation de processus sécurisés et l’élaboration de procédures et de politiques de sécurité. Ces professionnels travaillent souvent avec les gestionnaires, les employés et les cadres pour identifier des plans et des procédures de sécurité efficaces.

Sur le marché de l’emploi, les postes d’analyste en sécurité nécessitent au minimum un bac +3 dans le domaine informatique. La plupart des analystes de sécurité débutent en tant que développeurs de logiciels ou programmeurs informatiques et se qualifient pour des postes d’analystes de sécurité après 1 à 2 ans d’expérience. L’obtention de certifications aide également à accéder à ce métier.

Architecte en cybersécurité

Les architectes de sécurité conçoivent, planifient et supervisent des systèmes qui contrecarrent les menaces potentielles de sécurité informatique. Ils doivent trouver les forces et les faiblesses des systèmes informatiques et développer souvent de nouvelles architectures de sécurité. On peut aussi leur confier la préparation du budget, l’affectation des ressources humaines, la gestion des équipes informatiques et la préparation des rapports.

Ces professionnels doivent maîtriser la conception de logiciels et de matériel, la programmation informatique, la gestion des risques ainsi que des systèmes informatiques et de réseau. Une excellente capacité d’analyse, de communication et de résolution de problèmes est aussi très importante pour cette profession. Des études en informatique et une expérience professionnelle pertinente sont les minimums requis pour accéder à ce poste. Les certifications, les études supérieures et les formations continues permettent de progresser rapidement dans ce métier.

Auditeur cybersécurité

Les auditeurs de sécurité évaluent et analysent l’efficacité des systèmes de sécurité informatique. Ils possèdent une expertise dans les domaines de la cybersécurité, des technologies informatiques et de l’information ainsi que des tests d’intrusion. Ils testent les bases de données, administrent les audits, créent des rapports et conseillent les organisations sur les mesures à prendre pour rendre leurs systèmes informatiques plus sécurisés. 

Les auditeurs de sécurité doivent comprendre les politiques organisationnelles et les réglementations gouvernementales en matière de sécurité informatique. Les auditeurs de sécurité peuvent trouver un emploi avec un bac +3 en informatique ou dans un domaine connexe au minimum.

Consultant en sécurité informatique

Les consultants en sécurité utilisent leur expertise sur les questions de sécurité informatique pour conseiller les organisations sur les mesures de sécurité appropriées. Ils peuvent également s’occuper de la recherche de failles de sécurité potentielles, de la supervision de la mise en œuvre de nouvelles mesures de sécurité et la formation des employés pour protéger leurs organisations contre les risques de sécurité.

Les consultants en sécurité ont besoin d’excellentes capacités d’analyse et une aisance en communication, en informatique et autres compétences techniques. De nombreux consultants en sécurité obtiennent des certifications professionnelles pour valider leurs compétences et élargir les opportunités de carrière. Généralement, un bac +3 en cybersécurité ou informatique permet d’accéder à un poste d’informaticien débutant. Avec quelques années d’expérience, les candidats peuvent aspirer à devenir consultants en sécurité. 

Directeur cybersécurité

Les directeurs de la sécurité supervisent le personnel, les activités, les budgets et l’équipement de la sécurité informatique. Ils prennent souvent en charge la formation à la sécurité de l’information, la conformité et les questions de ressources humaines. Les directeurs de la sécurité gèrent également les systèmes qui protègent les données des organisations (dossiers médicaux, comptes bancaires, secrets d’entreprise, …). Les directeurs de la sécurité répondent et enquêtent sur les failles de sécurité, s’engagent dans la planification stratégique et gèrent les budgets.

Un bac +3 en cybersécurité ou en informatique et au moins quelques années d’expérience professionnelle restent les minimums requis pour pouvoir accéder à ce poste. Mais certains employeurs préfèrent les candidats titulaires d’une maîtrise.

Ingénieur en cybersécurité

Les ingénieurs en sécurité créent des systèmes de sécurité informatique pour protéger les systèmes et les données personnelles et sensibles contre les cyberattaques. Leurs tâches principales incluent la construction de systèmes de détection d’intrusion et de pare-feu pour arrêter les attaques. Ils réalisent également les évaluations de sécurité, les tests et les analyses des risques. Ils dressent aussi des rapports et font des recommandations aux cadres.

Un bacc +3 en cybersécurité, en ingénierie, en programmation ou en informatique doublé de plusieurs années d’expérience représente l’exigence de formation minimale pour la plupart des postes en génie de la sécurité. Les ingénieurs en sécurité titulaires d’une maîtrise et de certifications sont généralement qualifiés pour des postes de haut niveau.

Responsable en cybersécurité

Les responsables de la sécurité supervisent les opérations liées aux problèmes de sécurité des informations. Ils supervisent généralement les administrateurs informatiques, les analystes et les autres membres du personnel qui mettent en œuvre des mesures de sécurité. Ils s’occupent du recrutement de nouveaux employés, de l’évaluation des plans de sécurité, de la préparation des budgets et de l’élaboration de politiques.

Les responsables de la sécurité doivent posséder d’excellentes compétences en gestion, en communication et en informatique. Ils débutent souvent en tant qu’analystes de sécurité, administrateurs réseau ou administrateurs de sécurité avant de devenir responsables de la sécurité. Les postes de gestion de la sécurité exigent généralement cinq ans d’expérience au moins en plus de la formation (niveau bac minimum).

Développeur de logiciel de cybersécurité

Les développeurs de logiciels de sécurité créent de nouvelles technologies pour les programmes et les applications. Ils intègrent des protocoles de sécurité dans les programmes et applications existants pour assurer la sécurité des logiciels. Les développeurs de logiciels de sécurité doivent posséder une compréhension avancée de tous les aspects du développement de logiciel, car ils participent souvent à l’ensemble du cycle de vie du développement. Leurs connaissances spécifiques couvrent la sécurité informatique, l’analyse des systèmes informatiques et des réseaux, la conception de logiciels et les langages de programmation. 

Les exigences en matière de formation comprennent au minimum un un bac +3 en génie logiciel, en informatique ou dans un domaine connexe. De nombreux développeurs de logiciels de sécurité commencent leur carrière en tant que développeurs de logiciels généraux et se spécialisent dans le développement de logiciels de sécurité au fil du temps. Les certifications  ouvrent davantage d’opportunités à ces professionnels.

Spécialiste en cybersécurité

Les spécialistes de la sécurité surveillent l’infrastructure de sécurité existante pour s’assurer que leurs organisations restent à l’abri des cyberattaques. Les tâches incluent la suggestion d’améliorations périodiques, l’exécution de vérifications du système et la recherche de nouveaux risques potentiels. Les spécialistes de la sécurité testent également les autorisations des logiciels et les pare-feu, analysent les structures du réseau et font des recommandations à la direction.

Les tâches spécifiques varient, mais les spécialistes de la sécurité ont généralement besoin de compétences en résolution de problèmes, en pensée critique et en communication. Ils doivent également comprendre les langages de programmation informatique, l’analyse des systèmes informatiques et l’infrastructure réseau et informatique. 

La plupart des postes exigent au minimum un bac +3 en informatique ou dans un domaine connexe. Ceux qui ont de l’expérience dans un secteur spécifique, comme la santé ou la finance, ou ceux disposant d’une certification peuvent élargir les opportunités de carrière.

Auditeur de code source

Les auditeurs de code source préviennent les menaces de sécurité, identifient les erreurs de codage et éliminent les inefficacités. Ils rédigent également des rapports sur leurs conclusions et font des recommandations de changements. Les auditeurs de code source examinent les différentes lignes de codage pour trouver les faiblesses, les bugs et les erreurs de syntaxe. Ils ont besoin d’une expertise en sécurité de base de données, en cryptographie, en réseau et en criminalistique informatiques. 

Les tâches typiques du poste peuvent inclure des tests de pénétration, la collaboration avec des développeurs web et des ingénieurs en logiciel et des rapports sur leurs résultats. Ces professionnels opèrent souvent en tant que consultants pour les entreprises.

Les postes d’auditeur de code source nécessitent généralement un bac +3 en cybersécurité, en informatique ou dans un domaine connexe. La plupart des auditeurs de code source commencent leur carrière en tant qu’ingénieurs logiciels, programmeurs ou développeurs web. Ils accèdent au poste d’auditeur de code source après 2 ou 3 ans d’expérience. L’obtention d’une certification en sécurité logicielle, en tests d’intrusion ou en gestion des incidents peut augmenter les opportunités d’emploi.

Analyste en menace informatique

Les évaluateurs de vulnérabilité découvrent des faiblesses dans les systèmes informatiques et les applications. Ils présentent souvent leurs résultats dans une évaluation formelle de la vulnérabilité que les entreprises peuvent consulter lorsqu’elles apportent des corrections ou des améliorations. Les compétences requises comprennent la maîtrise de plusieurs systèmes d’exploitation, du matériel informatique et des systèmes logiciels et des cadres de sécurité.

Les tâches typiques incluent la création d’une base de données d’évaluation des vulnérabilités, l’offre de formation aux administrateurs système et réseau, le suivi des mesures de vulnérabilité au fil du temps et le test de scripts et d’applications personnalisés.