amazon alexa corps

Fuyez ! Amazon veut donner un corps à son intelligence artificielle Alexa

Le directeur de la division Alexa d’Amazon, Rohit Prasad, souhaite donner un corps à l’assistant vocal Alexa. Selon lui, c’est la seule façon de mettre à l’intelligence artificielle de se développer et d’acquérir de nouvelles compétences…

L’assistant vocal d’Amazon, Alexa, est une intelligence artificielle qui s’améliore de jour en jour. Pour cause, les utilisateurs du monde entier sont en mesure de créer de nouveaux ” Skills “ (compétences) pour cette IA et de les partager.

Cependant, tant qu’Alexa sera enfermée dans un haut-parleur Amazon Echo, ses possibilités d’apprentissage seront limitées. C’est l’avis de Rohit Prasad, directeur de la division Alexa d’Amazon, exprimé durant son discours à la conférence EmTech Digital AI au MIT Technology Review Institute de San Francisco.

Achetez des leads sur la marketplace I.T

Selon ce responsable, il est nécessaire de fournir un corps à Alexa pour lui permettre de se développer et d’acquérir encore plus de compétences. Pour reprendre sa formule : ” la seule façon de rendre un assistant intelligent intelligent est de lui donner des yeux et de lui permettre d’explorer le monde “.

Amazon souhaite qu’Alexa apprenne comme un être humain

Ainsi, à la manière d’un être humain qui apprend et évolue en explorant son environnement, Alexa serait en mesure de s’améliorer de façon autonome. Elle serait en mesure de collecter davantage de données, et de mieux comprendre la façon dont les humains interagissent avec le monde. Par extension, Alexa serait en mesure de s’adapter à notre réalité pour mieux répondre à nos besoins.

Cette idée est intéressante, mais elle peut aussi susciter l’inquiétude. Une fois pourvue d’un corps, Alexa serait en mesure d’interagir avec nous physiquement et donc potentiellement de nous blesser. Des personnes mal intentionnées pourraient lui apprendre des ” Skills ” néfastes. De même, si le robot Alexa devient trop intelligent ou trop performant physiquement, il risquerait de rendre l’humain obsolète sur le marché du travail

Pour l’heure, Prasad n’a pas confirmé si Amazon travaillait déjà sur une telle innovation. Cependant, en 2018, le site web Bloomberg révélait qu’Amazon prépare secrètement un robot domestique sous Alexa nommé Vesta et conçu pour effectuer les tâches ménagères à la place de ses propriétaires…