amazon ernie robot

Amazon présente Ernie et Bert les nouveaux robots de ses entrepôts

Garantir la sécurité des travailleurs fait partie des priorités d’Amazon. Dans cette optique, l’entreprise vient d’exposer de manière détaillée ses quatre nouveaux robots d’entrepôts. Cette initiative s’inscrit dans son objectif à diminuer le taux d’incident de moitié jusqu’en 2025.

Amazon vient d’annoncer que très bientôt, « Ernie » et « Bert » rejoindront ses rangs, aux côtés des autres salariés de l’entreprise. Mais qui sont-ils au juste ? Il s’agit, en effet, de nouveaux robots que la société expérimente. L’objectif de ce projet est de rendre le travail de chaque employé, moins pénible.

Amazon : Ernie et Bert dans la course

Certes, l’intégration de ces deux robots sur le terrain peut inquiéter. Cela démontre la dure réalité, comme quoi, de nombreux emplois humains seront remplacés ultérieurement. Amazon, lui, voit les choses d’un autre angle. Ces machines seront mises en œuvre dans le but de permettre aux employés humains de mieux se concentrer sur leur mission respective.

Les inventions auraient également la capacité de réduire le risque de blessure au travail. Le géant a profité de l’occasion pour annoncer la création de plus d’un million d’emplois à travers le monde, et ce, depuis le déploiement de la robotique dans les année 2012. Il mettra tous ses efforts pour atteindre son objectif qui consiste à réduire les taux d’accidents au travail de 50 %, du moins, d’ici 2025. 300 millions de dollars, voilà la somme qu’il compte allouer dans ce projet en 2021.

Focus sur les tâches respectives des quatre robots

Par ailleurs, Amazon serait en train de tester quatre robots à l’heure actuelle. Destinés à accompagner l’homme, ces derniers ont pour mission de mouvoir des articles au sein des centres de distribution.

D’un côté, Ernie est programmé pour recueillir des objects sur une étagère robotisée. Alors que ce travail est à l’origine destiné à l’homme, celui-ci n’aura désormais plus à le faire. En plus de pouvoir concentrer son temps sur une autre activité, cette intelligence artificielle l’épargne de nombreux accidents de travail.

De l’autre, Bert figure parmi la première génération de robots mobiles autonomes ou AMR. Amazon l’a conçu de sorte à ce qu’il puisse effectuer une navigation au travers des installations de manière autonome. La différence avec les autres robots, c’est que Bert fonctionne, même dans un espace étroit. Ses configurations lui permettent de transporter des articles lourds.

Les deux petites dernières font référence à Kermit et Scooter. Etant toutes des AMR, celles-ci ne sont cependant pas encore opérationnelles. Amazon prévoit que ces robots pourront réaliser le transport de colis vides dans les installations. L’enseigne envisage ainsi de rester focus sur son cœur de métier et les sections qui nécessitent une certaine acuité intellectuelle.

Pin It on Pinterest