miss france 2024

Miss France 2024 sauvagement exploitée pour être une arnaque crypto : tout savoir

Oui, les hackers surfent aussi sur l’actualité. Et les célébrités sont les premières victimes de cette tendance. Récemment, des arnaqueurs ont utilisé les photos d’Eve Gilles, la Miss France 2024. L’objectif est simple : soutirer de l’argent aux plus inattentifs.

La Miss France 2024 aurait révélé des renseignements financiers confidentiels. C’est la phrase d’accroche des arnaqueurs dans leurs faux articles. Pourtant, cette information n’est pas du tout vraie. Mais depuis le 26 décembre dernier, 590 publicités exploitant l’image d’Eve Gilles inondent le monde d’internet. Et ces liens redirigent directement vers des sites de trading suspects. Comme quoi, le monde de la cryptomonnaie figure toujours parmi les arnaques les plus répandues depuis quelques années.

Des fausses publicités, devenues virales sur les réseaux sociaux

Les arnaqueurs ont utilisé la performance des réseaux sociaux pour répandre leurs campagnes. En effet, le buzz de la Miss France 2024 est toujours en vogue actuellement. Il est alors plus facile d’attirer du trafic vers de sujet. Selon la base de données de Meta, des centaines de milliers de Français consultent encore ces fausses publicités au moment présent.

Ces publicités exploitent l’image d’Eve Gilles, avec des phrases d’accroche très convaincantes. En premier lieu, la Miss apparaît dans quelques émissions télé de référence. Puis, un présentateur (ou une présentatrice) la qualifie d’irresponsable. Survient ensuite l’histoire de divulgation d’informations sur le système financier. Un sujet intéressant pour tous les profils.

Les liens redirigent par la suite vers des sites qui ressemblent parfaitement à ceux des médias célèbres. Le titre le plus fréquent est : « Miss France Eve Gilles risque une sévère condamnation pénale ».

Et les photos sont en parfait accord avec les phrases d’accroche. Certaines montrent la nouvelle Miss sur un plateau télé, d’autres l’illustrent en plein débat avec les présentateurs. Pour convaincre de plus en plus les lecteurs, les arnaqueurs ajoutent une légende sous chaque photo. Le plus célèbre est la suivante : « Toute la France est sous le choc ». De quoi attirer plus d’internautes vers l’article en question.

Des plateformes d’investissements miracles

L’article phishing est très détaillé. Les lecteurs les plus inattentifs peuvent se perdre dans ces centaines de phrases. Mais un extrait a suscité la curiosité des internautes : « Donnez-vous 250 euros, et avec la plateforme immédiate Cipro AI, j’en tirerai un million en 12 à 15 semaines ». C’est soi-disant une déclaration de la Miss France 2024. Pourtant, c’est la phrase qui va créer un déclic chez le lecteur.

Cipro AI est alors la plateforme de trading la plus citée. Mais il y a aussi Immediate Edge, Connect, ou SeguroFx. Le lecteur sera invité à s’inscrire sur un de ces sites pour commencer à gagner des cryptomonnaies. L’inscription se passe sans encombre, jusqu’à l’étape du dépôt. C’est là que l’arnaque opère. Une fois que la victime a transféré l’argent, le site bug. Pour rassurer l’intéressé, un représentant du service client va réparer cette erreur. Mais cette démarche ne verra jamais le jour.

Même si les spécialistes ont déjà lancé l’alerte concernant cette arnaque, les fausses publicités sont toujours d’actualité. La méfiance est alors la protection la plus sûre pour les éviter. 

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *