ChatGPT église

ChatGPT donne sa première messe dans une église : ça va trop loin ?

Découvrez un tournant surprenant lorsque franchit les frontières de la technologie pour offrir sa première messe dans une église. Une convergence inattendue entre intelligence artificielle et spiritualité soulève des interrogations sur les limites du progrès.

Cette convergence inhabituelle entre l'intelligence artificielle et le lieu de culte a suscité des débats passionnés. D'une part, certains voient en cela une avancée significative dans l'adaptation des pratiques religieuses à l'ère numérique. D'autre part, certains s'interrogent sur les implications morales et spirituelles d'une telle initiative.

Comment ChatGPT a-t-il transformé une église en expérience religieuse inédite ?

Le système de cognition artificielle a encouragé les dévots de l‘église Saint-Paul située à Fuerth, en Bavière, à se lever de leurs sièges et à louer le Divin. Ainsi, la prise de parole de ChatGPT, représenté par une image d'un homme à la barbe noire sur un grand écran au-dessus de l'autel, a commencé devant une assemblée de plus de 300 personnes lors de cette expérience religieuse luthérienne. 

La cérémonie a duré 40 minutes et comprenait des discours, des prières et de la musique. Tout cela a été créé en collaboration entre ChatGPT et Jonas Simmerlein. Ce dernier est un philosophe et un théologien de l'établissement universitaire de Vienne. « J'ai élaboré ce service, mais en réalité, je l'ai principalement soutenu, car je dirais que près de 98 % en découlent de l'intelligence artificielle », a révélé le jeune chercheur de 29 ans à l'Associated Press. 

Cependant, l'ensemble de la cérémonie a été présentée par quatre avatars distincts affichés à l'écran. De temps en temps, l'avatar créé par l'intelligence artificielle a involontairement suscité des sourires.

https://twitter.com/AdeptoAI/status/1667799741478973440

Une révolution spirituelle ou un échec technologique ?

Certains individus ont enregistré l'événement avec enthousiasme en utilisant leurs smartphones. En revanche, d'autres l'ont abordé avec un regard critique, gardant le silence pendant la récitation du Notre Père. Heiderose Schmidt, une développeuse de 54 ans, a partagé qu'elle était emballée et curieuse au début du service. Cependant, au fil du temps, elle a graduellement éprouvé du dégoût.

« Les personnages virtuels manquaient d'expressivité et ne démontraient aucun langage corporel. De plus, leur discours était si rapide et uniforme que j'avais du mal à me concentrer sur leurs paroles », a-t-elle exprimé.

Marc Jansen, un pasteur luthérien âgé de 31 ans, originaire de Troisdorf, près de Cologne, en Allemagne occidentale, a emmené un groupe de jeunes de sa congrégation à Saint-Paul. Ainsi, il a ressenti une impression encore plus forte lors de cette expérience.

ChatGPT et les prières d'église : une compréhension limitée, mais des conseils précieux

ChatGPT représente un modèle linguistique robuste. Ainsi, il peut produire une large gamme de textes selon les données qui lui sont fournies. Toutefois, il est crucial de souligner que le chatbot d'OpenAI se fonde sur des informations existantes. Par ailleurs, il ne possède pas une compréhension réelle ou approfondie des concepts spirituels ou religieux. Il pourrait être ardu pour ChatGPT de générer une série de prières authentiques et signifiantes. 

Les prières sont souvent d'une nature profondément personnelle et reposent sur des croyances et des relations individuelles avec la divinité. Elles résultent d'une expérience spirituelle et d'une connexion intime. Par conséquent, il est recommandé de se référer à des sources religieuses ou de solliciter l'avis de spécialistes.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *