Investir dans OpenAI

Comment investir dans OpenAI ? Existe-t-il des actions ?

La firme  a défrayé la chronique durant l'hiver 2022-2023, dévoilant au monde son intelligence artificielle nouvelle génération.

Un chatbot beaucoup plus bavard que tous les précédents, , faisait son apparition. Face au succès rencontré (et à celui de , par exemple), on peut se poser une grande question : existe-t-il des actions Autrement dit, peut-on acheter des actions dans OpenAI ?

Aussi étrange que cela puisse paraître… la réponse est non. Tout du moins, à l'heure actuelle, ce groupe aux grandes ambitions ne se trouve pas encore cotée en Bourse. Faut-il donc renoncer à surfer sur la vague (financière) de l'IA ? Y a-t-il quand même des pistes à exploiter ? Voici un petit point de situation à ce sujet.

OpenAI : une success story gravitant autour de l'AI

Le saviez-vous ? OpenAI a vu le jour en décembre 2015, et parmi ses fondateurs… on retrouve . Cette organisation devait d'abord fonctionner comme une organisation à but non lucratif, visant à promouvoir et à développer une IA « amicale ». On pourrait presque parler d'un projet philanthropique, visant à améliorer le quotidien des humains.

Avant la grande révélation de 2022, Open AI a acquis une réputation dans les hautes sphères du domaine, progressivement remarquée pour ses recherches de pointe et ses contributions significatives (doux euphémisme) aux améliorations de l'intelligence artificielle.

Néanmoins, comme on l'annonçait plus tôt, aucune IPO (initial public offering, pour introduction en bourse) ne semble se profiler. Certains sites se montrent particulièrement optimistes. Ils parlent volontiers de la « future entrée en Bourse », comme s'il s'agissait d'une évidence. À ce stade toutefois, on ne peut s'en remettre qu'à des spéculations.

Quelles sont alors les alternatives aux actions OpenAI ? Vers quelle forme d'investissemenpeut-on s'orienter dans l'intervalle ? Trois propositions ont retenu notre attention.

Les ETF liés à l'IA : un produit financier intéressant

Rappelons-le avant toute chose : le risque zéro n'existe pas lorsqu'on se positionne sur les places boursières, y compris quand il s'agit d'un secteur florissant. Il faut prendre conscience de cette réalité en amont, quelle que soit la stratégie envisagée.

Cela considéré, il faut évoquer l'existence des ETF (dits aussi « trackets ») consacrés aux AIEn l'occurrence, vous allez vous positionner par rapport à un bouquet d'entreprises dédiées à cette technologie. Soit parce qu'elles élaborent des produits qui la mobilisent, soit parce qu'elles s'en servent activement.  

Pour rappel, les exchange traded funds sont des véhicules d'investissement qui répliquent la fluctuation d'indices. Les indices en question se calculent à partir des performances enregistrées par les différentes entités.

Parmi les ETF en lien avec les fameux robots intelligents, on peut citer…

  • L'ETF Global X Robotics & Artificial Intelligence (BOTZ). Comme son nom l'indique, elle conduit vise à investir dans des structures qui bénéficie de l'adoption et de l'utilisation accrues de la robotique et des intelligences artificielles. Les deux étant intimement liées.
  • L'ETF iShares Robotics and Artificial Intelligence Multisector (IRBO) est d'une nature très polyvalente. Son éventail couvre des secteurs tels que la technologie, la santé, l'industrie, la finance elle-même… Le focus principal reste la mobilisation des techniques automatisées et intelligentes, comme pour le fonds précédent.
  • L'ETF Xtrackers Artificial Intelligence & UCITS, pour terminer, fait la part belle aux « grandes données », ou big data. Lancé en janvier 2019, ce tracker accueille des grands noms de l'industrie, dont Platforms, Salesforce, et .

Pourquoi investir dans l'intelligence artificielle ?

Il faut évidemment prendre soin de notre humanité. Les « bots » doivent rester des alliés ; OpenAI doit d'ailleurs régulièrement ajuster sa politique, ses directives afin d'endiguer les débordements.

Toujours est-il que l'intelligence artificielle fait partie du présent, et occupera une place d'autant plus importante à l'avenir. Tant que vous songez à diversifier votre portefeuille, ce levier est à considérer. Il laisse entrevoir de belles opportunités.

Encore une fois, la compagnie à l'origine de ChatGPT n'existe pas sur les marchés financiers. En 2024, il faut s'en remettre à d'autres possibilités. Notamment les ETF que nous avons cités ci-dessus.

Pensez à vous renseigner sur les différentes entreprises intégrées aux trackers. Gardez un œil sur les fluctuations. En vous souhaitant un plein succès dans vos opérations ! 

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *